Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 11:00
Avant le réconfort, l'effort...

Avant d’aller vous détendre à Vailly samedi soir, l’association Défense de la Langue Française vous propose de vous cultiver avec une conférence à Menetou-Salon. Tous les ringards qui, comme moi, sont réfractaires à la réforme brutale de l’orthographe et à l'invasion des termes anglo-saxons qui dénaturent notre langue (flyer, designer, packaging, etc...), devraient y trouver leur compte…

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 09:03
Le Plastique, c'est fantastique!

« Le plastique, c’est fantastique », vous vous souvenez ? Un clip marrant et déjanté à souhait, probablement sponsorisé par le Ministère de la Santé et un fabricant de préservatifs, sorti en 1990. Elmer Food Beat, groupe spécialisé dans la chanson grivoise, qui fait du bien à notre époque où le "politiquement correct" et les tabous de tous genres font fureur.

Quant à Lénine Renaud, je n’en avais jamais entendu parler, mais c’est ici. Le nom du groupe laisse imaginer des musiciens qui ne se prennent pas trop au sérieux…

Tout ça, c’est à Vailly sur Sauldre ce samedi 25 Juin qu’il faut aller l’écouter.

Le Plastique, c'est fantastique!

Vailly sur Sauldre est une petite bourgade animée, autrefois renommée pour ses foires aux poulains. Y sont encore visibles quelques restes de son château, qui appartenait aux Comtes de Sancerre, et je vous conseille vivement de visiter son Musée de l’Automobile.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 10:11
Soyez à la mode

Quelle serait la réponse de ma coiffeuse si j’exigeais de la Brillantine Forvil ? En tous cas, cette publicité datant de l’époque où les cheveux brillants et poisseux étaient un élément de séduction indispensable pour tout dragueur qui se respectait (années 1950-65), méritait un arrêt-photo ! C’était hier, dans la petite bourgade animée de Moulins-Engilbert (Nièvre).

Le Larousse en ligne en donne cette définition : « Préparation à base d'huile, destinée à assouplir et à donner du brillant à la chevelure ».

Voici l’histoire de la maison Forvil, née de la fusion de deux parfumeurs en 1923.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 13:53
Le Château de Foix

Il y a un bon mois, direction Foix, essentiellement pour visiter son château, perché sur une butte dominant la ville.

Le Château de Foix

Une longue rampe en lacets, pavée de galets par des prisonniers au 18ème siècle mène à la forteresse des Comtes de Foix, personnages qui eurent une place à part dans l’histoire de France.

Le Château de Foix

Parvenu intact jusqu’à nous grâce à une occupation continue, il présente un aspect proche de celui qu’il avait au Moyen-Age.

Le Château de Foix

Avant-dernier raidillon…

Le Château de Foix

… puis nous voici sur la terrasse dominant la ville. Au fond, le massif enneigé des Madres.

Le Château de Foix

Une première salle, dans laquelle notre guide aussi compétent qu’aimable nous raconta l’histoire des lieux, offre aux visiteurs des éléments lapidaires (chapiteaux, stèles, etc…) et diverses curiosités…

Le Château de Foix

Comme ces poids-étalons, qui correspondaient aux mesures alors en vigueur dans le Comté de Foix…

Le Château de Foix

Ou ces extraordinaires clefs, qu’apprécieront certains amateurs !

Le Château de Foix

Le visiteur découvrira de magnifiques portes pluricentenaires en parfait état.

Le Château de Foix

Pas de serrure « trois-points », mais simplement de solides ferrures.

Le Château de Foix

Ici, celle de la tour-prison.

Le Château de Foix

Munie d’une grosse serrure, et d’un judas permettant d’observer les prisonniers.

Le Château de Foix

La taille de la fenêtre et des coussièges (bancs de pierre faisant corps avec les murs) donne une idée de l’épaisseur des murs.

Le Château de Foix

Quant aux barreaux, ils avaient de quoi décourager les plus décidés !

Le Château de Foix

De nombreux noms de prisonniers sont gravés dans l’embrasure de la fenêtre.

Le Château de Foix

Ici, le lit authentique du Roi Henri IV lorsqu’il séjournait, non pas à Foix, mais à Pailhès, château voisin. Parfaitement restauré !

Le Château de Foix

Nous voici enfin sur la terrasse de la tour ronde, d’où on peut admirer le reste de la forteresse.

Le Château de Foix

Cette tour, qui ne se visite pas, s’est vue greffer une toiture imaginée par un disciple de Viollet le Duc. A l’origine, son chemin de ronde devait être à l’air libre…

Le Château de Foix

… comme celui de la tour ronde.

Le Château de Foix

La terrasse de la tour ronde, avec l’orifice des cheminées.

Le Château de Foix

La vue sur la vieille ville de Foix.

Le Château de Foix

Pour finir, un quartier de grès local usé par le gel, le vent et la pluie.

Le château de Foix, un arrêt incontournable lors de tout passage ou séjour dans l’Ariège !

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 12:21

Celui qui jurera le vilain serment pour la première fois sera mis au pilori, et y restera de l’heure de prime jusqu’à l’heure de none (milieu de l’après-midi) ; « et lui pourra-t-on luy jeter aux yeux boue ou autre ordure, sans pierre ou autres choses qui le blessent ». Puis il demeurera un mois entier en prison, au pain et à l’eau.

Rappelons-nous...

La deuxième fois, le coupable sera mis au pilori « au jour de marché solennel », puis on lui fendra la lèvre de dessus d’un fer chaud, de telle sorte que les dents lui apparaissent…

… la cinquième fois, on lui coupera la langue, de telle sorte que « dès lors en avant, il ne puisse dire de mal de Dieu ».

Sommes-nous dans la Syrie de Daech ? Dans un village nigérian occupé et terrorisé par Boko Haram ? En Arabie Saoudite ?

Point besoin d’aller si loin de chez nous, mais juste de remonter un peu dans le temps. Il s’agit d’un extrait de l’ordonnance rédigée par Philippe VI de Valois le 22 Février 1348, qui punissait les blasphémateurs. Donc bien chez nous. (Source : la Folie de Charles VI, par Bernard Guenée ; éd. Perrin)

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 19:25
La Forêt s'expose à Subligny...

De retour de cette exposition, j’ai voulu vous donner envie de la voir à votre tour, tant elle vaut le déplacement ! Très agréablement présentée, de manière à ce que tous y trouvent leur compte.

La Forêt s'expose à Subligny...

Organisée par l’association « La Jacasserie » de Subligny, elle est visible à la Salle des Fêtes (10/12 et 14/18h en semaine ; 14h30/18h30 le week-end), et ouverte jusqu’au 29 Mai inclus.

La Forêt s'expose à Subligny...

Des panneaux conçus par le Conseil Général du Cher présentent la forêt dans notre département, quantitativement et qualitativement, et son histoire. De son côté, les animateurs de la Jacasserie proposent un intéressant travail de recherche, très bien illustré ; malheureusement, mes clichés sont flous… donc, vous les découvrirez sur place !

La Forêt s'expose à Subligny...

Une association dont le but est le recensement des arbres remarquables présente une série d’étonnants clichés…

La Forêt s'expose à Subligny...

Ici des fiches d’identification des principales espèces ligneuses de nos bois et forêts. Port de l’arbre, feuilles, fleurs et fruits…

La Forêt s'expose à Subligny...

Des échantillons de bois permettront de se familiariser avec les essences employées en ébénisterie, et de tester ses connaissances. Je pensais être plus fort que ça…

La Forêt s'expose à Subligny...

Une belle collection d’outils des métiers du bois…

La Forêt s'expose à Subligny...

La découverte des oiseaux et mammifères de nos forêts…

La Forêt s'expose à Subligny...

Un bel assortiment de livres concernant les arbres…

La Forêt s'expose à Subligny...

… comme celui-ci sur les « trognes » ou têteaux

La Forêt s'expose à Subligny...

ou celui-là sur l’architecture locale.

La Forêt s'expose à Subligny...

Quant aux plus jeunes, ils n’ont pas été oubliés, avec ces représentations enfantines, et un atelier de dessin qui leur est réservé ! A ne manquer sous aucun prétexte !

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 19:24
Un logo oublié...

Il y a quelques années, j’avais présenté les 3 gares de Saint-Satur. Pour mémoire, revoici celle de la ligne Bourges-Cosne avec, en arrière-plan, Sancerre.

Un logo oublié...

Les passagers en attente en direction de Cosne (la ligne était initialement à double voie) disposaient d’un abri en maçonnerie, toujours présent aujourd’hui.

Un logo oublié...

Les concepteurs de cet abri l’avaient voulu largement ouvert côté voies. C’est pourquoi sa toiture repose sur une sablière en trois éléments, dont les jointures s’appuient sur deux élégantes colonnes de fonte. Et, contrairement à nos abris-bus modernes, les murs descendent jusqu’en bas. On prenait alors soin des voyageurs, même en attente…

Un logo oublié...

Lors d’une récente visite, mon attention fut attirée par des fresques peintes sur les murs, à l’intérieur de l’abri. Si les années ont bien abîmé ces « œuvres », un œil attentif pourra cependant deviner ici le cadre d’une publicité vantant probablement les prouesses du chemin de fer (enfin, il y a un certain temps…).

Un logo oublié...

Là, ce losange, en y regardant bien, contient les lettres « P0 M PO », le second « P » étant inversé. Il s’agit là des initiales de la compagnie Paris-Orléans-Midi, produit de la fusion en 1934 des compagnies du Paris-Orléans et du Midi. Cette entité eut une existence des plus brèves, puisque la SNCF l’absorba lors de sa création en 1938. Ce logo a donc été peint entre 1934 et 1937.

Un logo oublié...

Dans le Sancerrois, du moins pour ceux qui ont déjà un peu de route derrière eux, le pont ferroviaire enjambant la Loire entre Bannay et Port-Aubry est souvent appelé « Pont du P-O », ultime souvenir de cette époque.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 08:29

Un ex-ministre de l'intérieur prend des libertés avec le code de la route.

Le maire d'une agréable petite commune que je connais très bien (non, ce n'est pas Veaugues) est persécuté par la justice...

Candidat aux Municipales de 2014, puis réélu dès le premier tour...

démissionne, et est mis en garde-à-vue, à nouveau condamné pour ses "affaires"...

Voilà qui fait désordre!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 19:10
Troisième vie pour la gare...

Le 29 Mai 1908 était inauguré l’embranchement de la Compagnie Générale des Chemins de Fer Economiques qui reliait Neuilly Moulin Jamet à Saint-Satur. Outre les gares intermédiaires de Crézancy et Bué, elle desservait Sancerre, où la gare, baptisée Sancerre-Ville, était implantée près de la route de Bourges.

Troisième vie pour la gare...

Ici, un aller simple 2nde classe à destination de Neuilly Moulin Jamet.

Troisième vie pour la gare...

Un aller-retour pour Crézancy.

Troisième vie pour la gare...

Après la fermeture de la ligne le 15 Août 1948, les emprises de la gare de Sancerre-Ville furent affectées à la subdivision de Sancerre de la Direction Départementale des Routes, qui y installa ses bureaux. Seconde vie, donc, pour ce bâtiment alors quadragénaire.

Vers 2010, les services de l’entretien routier furent transférés… dans les emprises de l’ancienne gare SNCF de Sancerre (ligne de Cosne à Bourges), libérant ainsi l’ex-gare du Tacot.

Troisième vie pour la gare...

Devenu plus que centenaire, la vaillante petite gare a subi une transformation de plus, et accueille depuis peu le Pôle de la Petite Enfance. Après les petits trains, puis les camions orange, place aux enfants ! La petite gare est repartie pour une troisième vie…

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 17:38
Matou perdu...

Un appel à l'aide vient de me parvenir... Merci à celles et ceux qui l'entendront!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche