Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2021 3 22 /09 /septembre /2021 09:47

Jusqu’à il y a peu, lorsqu’on me demandait si j’habitais toujours à la même adresse, je répondais que je ne quitterais Veaugues que « les pieds devant ». J’aurais dû être plus prudent car, après 36 ans et 4 mois, je viens — ou plutôt nous venons (mon épouse, nos trois félins et moi-même) — de quitter Veaugues pour un nouvel horizon.

 

J’avais créé le Blog de Sirius fin 2008, principalement parce que la censure appliquée par l’unique quotidien départemental ne laissait passer que les courriers des lecteurs qui allaient « dans le bon sens ». 

 

Ce blog fut pour moi l’occasion de parler de mes sujets d’intérêt et préoccupations ; de présenter le petit patrimoine local, qu’il soit naturel, historique où bâti. Dans ce cadre, j’ai eu de nombreux échanges privés et ai fait des rencontres intéressantes. Quelques blogueurs sont même devenus des amis, et pas que dans notre petit « Cher-Nord ».

 

Voulant conserver mon indépendance, j’ai toujours refusé tout partenariat commercial, que ce soit avec la plateforme qui m’héberge (qui n’a, je tiens à le dire, jamais exercé de quelconque censure ou pression), ou avec des entreprises qui me promettaient une meilleure audience en échange de la parution d’articles assurant la promotion de leurs produits et services.

 

Bien sûr, jai aussi dû essuyer des remarques et commentaires acerbes, pratiquement tous anonymes, ce qui exclut le droit de réponse. Eh oui, ici (et peut-être en beaucoup d’autres endroits), on n’aime pas les propos qui font des vagues et il est de mauvais ton de dire tout haut ce qu’on pense. J’ai égratigné quelques personnes qui le méritaient, mais c’est sans regrets.

 

Il va de soi que, maintenant que nous avons migré de 20 kilomètres vers le Nord, l’actualité valgycienne ne sera plus traitée ici. Le blog, qui tourne déjà au  ralenti depuis quelque temps pour cause de manque de temps, reprendra probablement progressivement vie, peut-être sous une autre forme mais à la même adresse.

 

D’ici-là, les commentaires restent ouverts et, comme d’habitude, je me ferai fort de répondre à toutes les démarches de contact concernant mes anciens articles, dont certains sont toujours régulièrement consultés.

 

Il ne me reste plus qu’à souhaiter bon vent aux Valgycien(ne)s qui, j’en suis sûr, se remettront vite de ma désertion ; sans aucune amertume ! Et puis, qui sait, peut-être nous croiserons-ils encore dans les bois ou les chemins…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
20 km, c'est la porte à côté ! Bonne installation et à plus tard.
Répondre
S
Oui, la porte à côté, mais l'atmosphère est toute autre! A Veaugues, j'étais à la frontière de la Champagne Berrichonne (grandes cultures) et d'un massif boisé, sur terrain très calcaire. Ici, c'est le bocage sur terrains crétacés argileux ou sableux et nous sommes entourés de vaches sur deux côtés, le troisième étant la rivière Sauldre qui coule au bas du jardin (un hectare), et dont j'aurai certainement l'occasion de parler, une fois que le temps reprendra son cours normal... Bon dimanche!
V
bonne installation dans ton nouvel environnement qui a l'air fort joli! bisous. cathy
Répondre
S
Si, il y a deux ans, on m'avait prédit que je déménagerais, j'aurais rétorqué qu'il y avait plus de chances que je devienne président de la République!
L
Vingt kilomètres plus au nord?! Fichtre, quel exotisme dis donc... Je ne me moque pas, je vis à moins de 10 kilomètres où je suis née.
De toutes façons où tu iras, on te suivra!
Répondre
S
Mais tu n'iras pas plus loin car notre chemin est une impasse. Au-delà, c'est la rivière, ses crocodiles, hippopotames et piranhas...
L
Je continuerai à vous lire, et à découvrir, certainement, les nouveaux lieux qui vont vous entourer : si ce sont ceux de la dernière photo, c'est attirant.
Bonne installation !
Répondre
S
Votre perspicacité vous a bien guidé...
A
Heureux de savoir que tu vas sans doute continuer ton aventure blogesque dans un autre environnement, peut-être même nous faire découvrir l'histoire de ton nouvel horizon.
Bonne découverte avec ta petite famille des terres plus au Nord :)
A pluche.
Répondre
S
Terres que vous êtes, ta petite famille et toi-même, cordialement invités à venir découvrir dès que vous en aurez envie!