Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 14:39

Trait-de-Jupiter-Vesvre--1-.JPG

Le Trait de Jupiter est un une technique d’assemblage utilisée par les charpentiers pour raccorder deux pièces de bois bout-à-bout. Ici, à la Tour de Vesvre, il semble que le but ait été de pouvoir réaliser une poutre d’une portée de 11 mètres au moyen de deux morceaux. Deux avantages découlent de ce choix ; d’une part, cela permet d’utiliser deux arbres de moindre dimensions, moins cher qu’un fût de 12 mètres ; d’autre part, le levage et la mise en place seront facilités.

 

Trait-de-Jupiter-Vesvre--2-.JPG 

Le retour à chaque extrémité du plan de joint sert à empêcher tout déplacement longitudinal dû à la compression. Dans l’autre sens, c’est-à-dire en traction, le verrouillage est assuré par quatre chevilles alignées verticalement. Un tenon chevillé empêche tout déplacement latéral ; il y en a un autre, visible sur le cliché précédent, en haut.

  Trait-de-Jupiter-Vesvre--3-.JPG

Cette poutre de portée respectable devant travailler en flexion car elle porte un lourd sol de tomettes, un pilier a été installé à l’aplomb du trait de Jupiter, sécurisant ainsi l’ensemble.

  Trait-de-Jupiter-La-Charite.JPG

Nous sommes ici dans l’ancienne église St-Pierre, à la Charité sur Loire, qui est actuellement en pleine rénovation après son rachat par la municipalité. Il s’agit d’un entrait de la charpente du toit, pièce qui travaille essentiellement en traction. Le Trait de Jupiter, vraisemblablement posé lors du remplacement de l’extrémité pourrie de l’entrait,  y est beaucoup plus simple. Une pièce horizontale, formant corbeau, a été installée au-dessous pour renforcer l’assemblage.

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 09:38

Baiser de la mort (1)

En approchant de la porte, mon oreille est intriguée par un son dont je devine immédiatement la nature : une Mouche prise dans une toile d’Araignée. Un spectacle que j’adore, tout simplement car je déteste les Mouches ! Une petite Araignée avait tissé sa toile entre la petite cloche d’annonce, et le coin du mur, où les Mouches aiment venir se chauffer au lever du soleil.

 Baiser-de-la-mort--2-.JPG

Il s’agit cette fois d’une grosse Mouche à Damiers, une proie bien plus grosse qu’elle-même, que cette petite Araignée (trop petite pour être identifiée avec certitude) a capturée. Elle s’en approche d’abord prudemment, alors que la Mouche bourdonne désespérément pour se sortir du piège invisible…

 Baiser-de-la-mort--3-.JPG

Au bout d’un moment, elle se place sous la Mouche, face-à-face et, du moins je le suppose, lui injecte une bonne dose de venin qui la paralysera. S’ensuit une longue agonie qui verra les bourdonnements du Diptère s’atténuer, puis cesser complètement.

  Baiser-de-la-mort--4-.JPG

Quelques minutes plus tard, retourné sur les lieux du crime, je découvre la proie cachée à l’intérieur de la cloche, rangée dans le « garde-manger » de l’Arachnide. De quoi se sustenter pendant un certain temps, vu la taille de la proie.

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 08:53

 

Article-Club_libertin_Sens_Beaujeu-VS-2012-09-27.jpg

Tout récemment, notre excellente gazette locale "La Voix du Sancerrois" consacrait un long article à l'ouverture d'un club "libertin" sur la commune de Sens-Beaujeu. Cet établissement que j'ai très épsidoquement fréquenté il y a une bonne vingtaine d'années alors qu'il n'était qu'une banale discothèque, a complètement changé de nature et de clientèle.

 

Alors, après un établissement dont le moins qu'on puisse dire est qu'il est un peu... euh... spécial (...), à Assigny, oui le Sancerrois semble être à la pointe de l'inventivité en matière de distractions! Qu'on ne me dise plus qu'il n'y a rien à faire le week-end dans notre coin! Petit détail: n'ayant pas poussé la porte du Chris'Love (ni de l'autre établissement sus-suggéré...), je me fie au contenu de l'article du journal.

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:41

engoulants-rue-Bourbonnoux--1-.jpg

Cette fois, ce sont des engoulants qui ont été réalisés sur la façade d'une maison à pans de bois de la Rue Bourbonnaux, à Bourges.

 

engoulants-rue-Bourbonnoux--2-.jpg

Ils "avalent" la partie supérieure de la poutre, qui fait corniche, et leurs gueules "crachent du feu"! Ces vues m'ont été envoyées par une personne suite à mon précédent article, et je la remercie!

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:24

1-flaque.JPG

La dernière pluie significative remontait au 14 Juillet, et le soleil de la mi-Août n’avait pas ménagé ses ardeurs. Il aura fallu attendre cette dernière semaine de Septembre pour un bon arrosage (60 mm en 6 jours).

 

2-Amanite.JPG

Cette Amanite (j’en ai oublié l’espèce exacte), qui croît abondamment sur les sols très calcaires des bois de Veaugues, n’attendait que cela pour voir le jour…

 

3-escargots.JPG

Tout comme ces petits escargots, qui ressemblent à de minuscules Bigorneaux, et qui apparaissent par milliers à la moindre pluie…

 

4-creux-d-un-arbre.JPG

Au creux d’un Alisier, quelques couleurs rappellent que l’Automne vient de s’installer…

 

5-Argus.JPG

Dans les anciennes carrières, enfin livrées à la reconquête de la nature, quelques papillons butinent les dernières fleurs de l’année. Ici, un Argus nacré sur ce qui ressemble à une sorte de Chardon…

 

6-rose-Tremiere-carrieres.JPG

Une Rose Trémière colore la végétation grillée par la sécheresse de l’Eté…

 

7-Buse.JPG… alors qu’une Buse, probablement issue d’une nichée que j’avais repérée dès le Printemps, évolue au-dessus de son territoire, dérangée par ma présence.

 

8-ordures.JPG

Dommage de finir avec cette image, mais voici ce que je découvre un peu plus loin : encore un con qui s’est débarrassé de morceaux de placoplâtre et de polystyrène en pleine nature. Décidément, le respect de l’environnement reste le dernier souci de bien de mes concitoyens, et dans l'indifférence de tous…

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 10:12

Engoulant-Beaune.jpg

Le mot « engoulant » dérive du mot « gueule ». Cet élément architectural sculpté sur une poutre, représente une tête qui en avale l’extrémité. Ici, aux Hospices de Beaune, la représentation est sans équivoque…

 

 Vouivre-Vesvre-NE.JPG

Dans la Tour de Vesvre, une des deux poutres maîtresses soutenant les solives du premier étage est ornée à des deux extrémités d’engoulants. En tout quatre têtes d’animaux fantastiques en lesquelles on verra, selon son imagination, loup, renard, dragon, serpent, crocodile, ours, etc… Chaque engoulant est différent. Celui-ci a les dents bien placées et il lui reste un peu de couleur, notamment du rouge sur les babines…

 

 Vouivre-Vesvre-NW--2-.JPG

Les engoulants de Vesvre sont connus sous le nom de Vouivres. Le mot Vouivre a la même origine que celui de Vesvre, dérivant d’une racine celte désignant un lieu marécageux. On peut donc y voir une bête légendaire fréquentant les marais qui existaient sur le site avant son occupation par la seigneurie, vraisemblablement dès la fin du IXème siècle (érection de la Motte).

 

 Vouivre Vesvre SE (3)

La plus facile à admirer est celle qui est éclairée par une grande baie exposée au Sud. A Vesvre, la section des poutres (45 x 45 cms) aurait nécessité d’énormes engoulants pour qu’elles entrent réellement dans la gueule de la « bête ». On s’est donc contenté de les sculpter sur les faces latérales de la poutre.

 

Vouivre-Vesvre-SW--5-.JPG

De l’autre côté de la poutre, toujours au Sud, il semble qu’un mauvais sort ait été jeté à cette Vouivre qui est affectée d’un grave problème d’orthodontie : l’alignement de ses crocs l’empêche de fermer sa gueule !

 

 Engoulant-La-Charite--1-.JPG

Une maison médiévale de La Charité sur Loire possède également deux magnifiques engoulants qui, s’ils sont d’une facture plus soignée que ceux de Vesvre, présentent de nombreuses similitudes de style.

 

Engoulant-La-Charite--2-.JPG

Ceux de Vesvre seraient du XVème siècle. Pour La Charité, je n’ai pas pu obtenir plus d’information, le lieu étant privé en en chantier.

 

 

Les engoulants se voient aussi au-dessus de colonnes de pierre, disposés à la façon d’un chapiteau. C’est le cas dans certaines églises du Poitou.

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 09:40

On a coutume d'appeler un réglement de comptes entre dames  un "crêpage de chignons". Voici donc une séquence de 6 vues évoquant un "crêpage de moustaches"...

crepage-de-moustaches-1.JPG

 

crepage-de-moustaches-2.JPG

 

crepage-de-moustaches-3.JPG

 

crepage-de-moustaches-4.JPG

 

crepage-de-moustaches-5.JPG

 

crepage-de-moustaches-6.JPG

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 15:10

Ce week-end se dérouleront les Journées Européennes du Patrimoine, un évènement à ne pas manquer pour les amoureux de vieilles pierres. Cet évènement fut à l’origine créé par Jack Lang (ministre de la culture) en 1984, puis étendu à l’Europe en 1991, plus quelques autres pays comme la Turquie.

 

2-site.JPG

 

 

Le château de Buranlure (commune de Boulleret, en face de Cosne)

 

 

 

 

 

 

 

L’idée est de permettre au public de découvrir, l’espace d’un week-end, des lieux qui ne lui sont normalement pas accessibles. Châteaux, abbayes, manoirs et autre patrimoine privé, ou alors bâtiments remarquable toujours utilisés par l’administration ou divers services publics (préfectures, Palais de l’Elysée…).

 

La-Charite-2011-07-24--80-.JPG

 

 

L'ensemble abbatial de La Charité sur Loire  

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de sites normalement ouverts au public le seront aussi ce week-end, et certains exceptionnellement gratuitement. Ceci a depuis déjà un certain temps engendré une confusion, les Journées du Patrimoine étant devenues dans l’esprit de beaucoup les « Journées de la Gratuité »…

 

Passy-2010-10-10--2-.JPG

 

 

Le château de Passy les Tours (commune de Varennes-lès-Narcy, près de La Charité sur Loire)

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, gratuits ou payants, c’est ce week-end qu’il faut découvrir les trésors cachés comme le château de Buranlure et la commanderie de Villemoison, sis tous deux près de Cosne, ou les ruines majestueuses de Passy-les tours, près de La Charité. L’Office de Tourisme de cette dernière ville propose, sur réservation téléphonique, une visite de son patrimoine caché le dimanche après-midi…

 

Villemoison-2011-09-18--5-.JPG

 

 

 

La Commanderie templière de Villemoison (commune de Saint-Père, près de Cosne)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour tout savoir sur ces journées exceptionnelles :

 

http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/fr/le-programme/recherche-thematique

 

Bon week-end…


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 14:15

Avec le coup de froid d’Avril et notre Printemps pluvieux, 2012 ne restera pas dans les annales comme l’année du siècle pour les jardiniers. Le mildiou fut fatal à la plupart des plants de tomates, même ceux que leurs propriétaires arrosent copieusement de « phytosanitaires », et l’oïdium (voile blanc sur les feuilles) a limité la production de courgettes, melons et aubergines. Quelques exceptions, cependant…

 

coings.JPG

Comme chaque année, le Cognassier croule sous les fruits, et espérons que la moniliose, vilaine pourriture marron, ne compromette pas une récolte qui s’annonce abondante…

 

cornouilles.JPG

Les Cornouillers Mâles sont en pleine production, et quatre pots de gelée refroidissent en ce moment-même sur la table de la cuisine…

 

figues.JPG

La seconde récolte (la seule cette année) de figues sera pléthorique si le soleil est généreux en Septembre et Octobre, et si elles ne tournent pas en vinaigre comme en 2011…

 

kaki.JPG

Ce Kaki, que je couve d’un œil attentif, est l’unique survivant de la vingtaine de fruits qui se sont formés sur le plaqueminier que j’avais planté cet hiver. J’espère qu’il arrivera à maturité avec les premiers froids, en Décembre…

 

nefles.JPG

Mon néflier, une greffe « maison » que j’avais pratiquée sur Aubépine il y a 25 ans, produira comme tous les ans un panier de fruits qui finiront en une délicieuse pâte et quelques pots de confiture…

 

poires.JPG

Ce Poirier, dont j’ai oublié la variété, a lui aussi 25 ans malgré son allure malingre. Il a mis 20 ans avant de se décider à produire des fruits qui font d’excellents bocaux et une confiture exquise. Gageons que la quinzaine de fruits qu’il porte cette année arriveront eux aussi à maturité, pas avant la mi-Novembre…

 

pomme.JPG

Et voici pour finir l’unique Pomme du verger, qui tombera sûrement, véreuse, avant de mûrir. Quant aux Pêches, Cerises Montmorency et Reines-Claude, c’est la disette totale. L’occasion ou jamais pour venir à bout du stock de bocaux et pots de confiture de l’an dernier…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 11:56

camionnette-Pesseliere-2012-09-04--9-.JPG

Les voitures de l’époque n’avaient que le strict nécessaire fonctionnel. Pas de GPS, ni de climatisation ou d’ordinateur de bord dans cette camionnette de boucher qui pourrit lentement depuis au moins une quarantaine d’années dans un verger des environs.

 camionnette-Pesseliere-2012-09-04--7-.JPG

Même le volant ne comportait pas de plastique, cet élément semblant cantonné, outre l’équipement électrique minimaliste, dans le revêtement des sièges. Lorsque le temps aura terminé son œuvre, il n’en restera probablement, outre les sièges précités, que la céramique des bougies et le pare-brise…

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche