Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 11:19

« La baisse de 1 % de la vitesse moyenne entraîne une baisse de 4 % du nombre des accidents mortels », affirme Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la Violence Routière. Sachant qu’en France Métropolitaine, il y a eu 3268 morts, toutes catégories confondues, en 2013 et environ 3450 en 2014, les mesures expérimentées devraient conduire à une baisse de 50% de la mortalité routière (1725 vies sauvées). La Ligue des Conducteurs n’est pas d’accord.

90, 80 ou... 40?

Dans cet autre article du même journal, Bernard Cazeneuve (Ministre de l’Intérieur) nous indique que passer de 90 à 80 km/h sur les routes « classiques » épargnerait 400 vies.

Alors, qui croire ? D’autant plus qu’on peut mettre en doute la représentativité statistique de l’expérience qui vient de débuter, qui ne concerne que… 49 kms de routes nationales !

Alors, oui, comme le dit aussi bien Mme Perrichon, la mesure de M Cazeneuve manque de courage ! Prenons le taureau par les cornes, et abaissons la limite à 40 km/h ! Selon la méthode Perrichon, il n’y aurait plus de morts du tout, et selon celle de M Cazeneuve, le nombre de tués serait réduit de moitié.

90, 80 ou... 40?

Cette mesure aurait une cascade de répercussions positives. Tout d’abord, à 40 km/h, rouler bourré ne serait plus un danger, et le taux d’alcoolémie au volant serait relevé, faisant ainsi le bonheur des débits de boisson qui refleuriraient un peu partout!

Les voyages durant beaucoup plus longtemps, on reviendrait à l’époque où on passait une nuit en route en partant en vacances. Le jackpot pour les hôteliers !

Comme, pour forcer les automobilistes à respecter cette nouvelle mesure, on installerait des « dos d’âne » et des chicanes tous les kilomètres, ce serait du pain béni pour les entreprises de TP et les réparateurs d’amortisseurs.

Sans compter qu’il faudrait aussi recruter des dizaines de milliers de Gendarmes supplémentaires, qui seraient payés grâce aux millions de PV qui ne manqueraient pas de sanctionner les récalcitrants; bon pour l'emploi, donc !

A une telle vitesse, la consommation de carburant baisserait, contribuant ainsi à « sauver la planète », selon l’expression incontournable du moment!

Que du bon, donc, même s’il y aura toujours quelques mécontents

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 09:36
Retour vers la fraîcheur...

En cette journée caniculaire de Juillet, je vous propose un retour au 1er Janvier ; le ciel était tout aussi bleu, mais le thermomètre affichait 30 degrés de moins. Alors que les fêtards de la veille essaient d’émerger, et que la plupart des autres seront réunis autour du repas de famille, c’est le jour idéal pour aller à la découverte du petit patrimoine caché ; de plus, pas de feuilles pour masquer les vieilles pierres ! Ce jour-là, direction le Sud de la Nièvre. Tout comme il existe non loin de là Avril sur Loire, il y a ici Mars sur Allier et sa belle église romane…

Retour vers la fraîcheur...

Consacrée à St-Julien, elle fut construite aux 11 et 12èmes siècles. Confisquée à la Révolution, elle sera vendue à des particuliers avant d’être restituée à la commune.

Retour vers la fraîcheur...

Pour comprendre le tympan, c’est par ici

Retour vers la fraîcheur...

L’intérieur, de style roman…

Retour vers la fraîcheur...

Maintenant, direction la commune de Saincaize-Meauce, plus connue pour son immense gare qui bourdonnait d’activité du temps de la splendeur de la SNCF. Cette commune rurale est saupoudrée de témoins architecturaux anciens, tels la Maladrerie de Gain.

Retour vers la fraîcheur...

Cette vue rapprochée montre bien d’anciennes ouvertures à meneau et croisée, partiellement murées…

Retour vers la fraîcheur...

De l’autre côté, il en reste une intacte. Cet établissement situé en rase campagne accueillait peut-être des lépreux dont on voulait se protéger de la contagion…

Retour vers la fraîcheur...

Entre Gain et Meauce se dresse, dans un pré, cette bâtisse dont les proportions trahissent les origines anciennes…

Retour vers la fraîcheur...

Peut-être à l’origine un « logis seigneurial » des 15 ou 16èmes siècles, le Manoir de La Lande sert aujourd’hui d’abri aux vaches…

Retour vers la fraîcheur...

Nous arrivons à présent au village de Meauce, où meurt doucement cette chapelle privée, peut-être une dépendance du château voisin…

Retour vers la fraîcheur...

Près de la chapelle, ce qui a dû être le presbytère rappelle par ses proportions le Manoir de la Lande vu plus haut. Un peu de givre subsiste sur le pan Nord de la toiture…

Retour vers la fraîcheur...

Depuis la route, voici tout ce qu’on peut voir du château de Meauce, berceau de la famille éponyme dont la famille posséda la Seigneurie de la Tour de Vesvre. Une représentante, Jeanne, devint Dame de Vesvre à la mort de son père vers 1340 tandis que sa sœur Isabeau conservait Meauce (ou Meaulse).

Retour vers la fraîcheur...

Pour les personnes financièrement à l’aise, et qui sont prêtes à dépenser l’huile de coude dans compter, ce site exceptionnel est à présent à vendre. L’accès sur place étant interdit, les photos qui suivent sont tirées du site de l’agence immobilière Patrice Besse.

Retour vers la fraîcheur...

Dans l’axe de la porterie de la cour extérieure, on aperçoit la porte donnant dans le château proprement dit…

Retour vers la fraîcheur...

Le corps de logis de Meauce fut rebâti à l’extrême fin du 14ème siècle…

Retour vers la fraîcheur...

Une vue de la charpente, où il ne fera sûrement pas bon faire la sieste en cet après-midi caniculaire…

Retour vers la fraîcheur...

Pour finir, un calvaire, non loin de là.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 09:01

Un mauvais sorcier ayant effacé 5 des 6 images que je croyais avoir publiées en début de semaine, voici donc la séquence complète...

C'est l'Eté, bis

Donc, comme je disais, c'est la belle vie pour lui...

C'est l'Eté, bis

...

C'est l'Eté, bis

...

C'est l'Eté, bis

...

C'est l'Eté, bis

...

C'est l'Eté, bis

Une bonne sieste avant, probablement, une bonne nuit de repos!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 08:42
Pour besoins pressants...

Il y a deux jours, lors de la visite d'un château à une heure de route de Veaugues (...), je me trouve, nécessité oblige, face à cette porte. Eh bien, que les propriétaires soient rassurés, ils ont tout fait pour que les utilisateurs ne s'y éternisent pas...

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 08:19

Difficile de ne pas s’en rendre compte, notre pays est atteint de commémorationite depuis déjà longtemps. 5ème, 10ème, 20ème, 50ème ou 100ème anniversaire du début ou de la fin d’un conflit, d’une catastrophe ou d’un attentat, de la naissance ou de la mort d’une personnalité ; tout est bon pour faire un discours et rappeler aux citoyens leur « devoir de mémoire ».

Bicentenaire discret...

Il y a pourtant fort à parier que rares seront, en France, les cérémonies commémorant le bicentenaire de la défaite de Waterloo, qui mit un point final aux ambitions de notre émule de César, et par la même occasion aux mésaventures et souffrances de bien des Européens!

Bicentenaire discret...

Sur cette carte, la France en 1812 (bleu foncé) et ses alliés (bleu clair). Qui se souvient qu’une grande partie de ce qui deviendra en 1830 la Belgique, des Pays-Bas, la Slovénie, une partie de la Croatie et de l’Italie, et la Catalogne furent partie intégrante du territoire français l’espace de 2 ou 3 ans…

Bicentenaire discret...

Pour les nostalgique de cette déculottée, une grande reconstitution est organisée sur place vendredi et samedi. Nos politiques, toujours à l’affut d’une occasion pour se mettre en valeur dans l’optique de prochaines élections, seront-ils de la partie ? On peut aussi se demander quel aurait été le cours de l’Histoire si Napoléon avait gagné à Waterloo…

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 18:57
Une idée pour samedi...

Si les Journées du Patrimoine sont une institution depuis 1984, celles de l’Archéologie ont été initiées en 2010. Alors pourquoi ne pas en profiter pour venir prendre connaissance des dernières découvertes faites sur le site de Vesvre !

Une idée pour samedi...

Victorine Mataouchek (ici au centre), archéologue à l’INRAP d’Orléans et qui dirige les travaux de fouilles sur le site de Vesvre depuis 1998, sera sur place ce samedi 20 Juin de 10h à 12h, et de 14h à 18h pour répondre aux questions des visiteurs.

Une idée pour samedi...

A 17h, elle nous présentera les derniers résultats des recherches effectuées par son équipe concernant l’occupation du site. Des relevés des anomalies du champ magnétique terrestre et des mesures de la résistivité des sols, effectués de 2011 à 2013, laissaient entrevoir la présence de vestiges de bâtiments, aussi bien dans la basse-cour que sur la Motte. Toutes ces données font l’objet d’analyses en laboratoire à l’INRAP. Probablement donc l’occasion d’en savoir un peu plus…

Une idée pour samedi...

Après la partie culturelle, place à la fête avec un repas champêtre à 20h dans la cour de la ferme de Vesvre, suivi du Feu de la Saint-Jean et d’un feu d’artifice. Pour toute information : 02 48 79 22 90.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 14:07
Mal aimées...

Les Mouches, personne ne les invite à sa table, et pourtant…

Mal aimées...

Une Mouche à Damiers (Sarcophaga Carnaria), vue par-dessous…

Mal aimées...

Des Mouches Vertes sur des framboises que personne ne convoitera plus…

Mal aimées...

Toutes les Mouches ne vivent pas dans nos cuisines, autour des yeux des vaches ou sur leurs bouses. De nombreuses espèces se contentent de nectar comme celle-ci…

Mal aimées...

Ou comme le Bombyle, qui fait plutôt penser à un Bourdon…

Mal aimées...

Pour finir cette mini-galerie, voici un Syrphe butinant un pavot. Imitant à la perfection les Guêpes, il pratique souvent le vol stationnaire. Sa larve se nourrit en grande partie de Pucerons.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 08:58
Retour à Bugarach...

Fin 2012, le Pech (Pic) de Bugarach devait être un des rares endroits sur Terre à échapper à l’Apocalypse du 21 décembre. J’avais consacré un article à ce non-évènement qui rassembla crédules et escrocs. Ici, le Bugarach vu de l’Ouest.

Retour à Bugarach...

Le 2 Mai dernier, il y a donc moins d’un mois, je me décide à aller voir de plus près ce lieu qui focalisa les médias du monde entier il y a 2 ans et demi.

Retour à Bugarach...

Sur place, nous découvrons un village bien tranquille, blotti autour des ruines de son château, dans un décor qui rappelle plus la Suisse ou l’Auvergne que celui de ses austères voisins « cathares » tels que Quéribus.

Retour à Bugarach...

Nous entamons une balade de 2 heures sur un PR (petite randonnée), qui nous fera faire une boucle tout en découvrant des paysages variés. A son extrémité, nous traversons un torrent par ce pont qualifié on ne sait pourquoi de « romain » ; en fait une arche reconstituée il y a une vingtaine d’années…

Retour à Bugarach...

Au haut d’un raidillon, une beauté locale semble s’étonner de notre passage…

Retour à Bugarach...

De retour au village, nous allons découvrir le château, ou ce qu’il en reste. Reconstruit en grande partie au 16ème siècle, d’où cette grande baie (murée) à croisée et meneau; il n’est plus que l’ombre de ce qu’il a été.

Retour à Bugarach...

Un petit tour dans l’église, dont le décor tranche avec ce que nous connaissons dans le Sancerrois…

Retour à Bugarach...

Puis retour sur Caudiès par la route du Col Saint-Louis, bien plus calme que celle des Gorges de Galamus, et qui nous fera passer par la boucle hélicoïdale, curiosité routière locale.

Retour à Bugarach...

Le Bugarach vu depuis le Sud-Est. Prochaine étape, son escalade, peut-être cet Automne…

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 07:54

Depuis quelques jours, il semble que tout soit rentré dans l'ordre avec la réapparition mystérieuse des commentaires. Probablement un coup de baguette magique donné par un bienfaiteur dans les bureaux d'O-B, mais gageons que cela durera!

Retour à la normale...

Ici, l'église de Veaugues prise hier soir vers 22h. Dans une commune qui n'a aucun élément architectural marquant, on met en valeur ce qu'on a. Espérons au moins que les projecteurs qui font briller ce joyau sont économes en énergie...

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 15:01
Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Contrairement aux loups qui recolonisent la France, c’est une jeune Sancerroise qui est allée vers les chimpanzés… Il y a un an, Viviane Fargeot, originaire de Menetou-Râtel où demeure encore sa mère, a passé six mois comme volontaire au Centre de Conservation pour Chimpanzés, en République de Guinée. Ce fut pour elle, malgré des conditions éprouvantes, une expérience passionnante, et elle ne compte pas en rester là…

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Très soucieuse de l’avenir de ces animaux, elle présentera, le samedi 23 Mai à 19h30 à la salle des fêtes de Menetou-Râtel (entrée gratuite), une conférence au cours de laquelle elle nous présentera ses camarades « quadrumanes », comme aurait dit Georges Brassens. Elle sera en compagnie de Céline Danaud qui est la présidente Projet Primates France. C'est l'association qui a été créée pour soutenir et financer le CCC. Céline a aussi été la responsable du centre guinéen.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Viviane et Céline proposeront un diaporama retraçant l’action menée par le Centre, une vidéo tournée sur place, ainsi qu’une exposition de portraits réalisés par Viviane, devenue experte en photographie animalière au cours de ses stages en Afrique du Sud, puis en Guinée.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Voici, en quelques lignes, une petite présentation du CCC :

Situé en République de Guinée, le Centre de Conservation pour Chimpanzés (CCC) est un sanctuaire créé en 1997 pour faire face à la situation d’urgence dans laquelle se trouvaient les populations de chimpanzés. Trésor du patrimoine guinéen, leur nombre ne cesse de diminuer approchant le seuil de l’extinction.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Implanté en Haute-Guinée dans le Parc National du Haut-Niger, le CCC a trois missions prioritaires :

Recueillir les chimpanzés orphelins saisis par le gouvernement guinéen, leur offrir les meilleures conditions de vie possibles et leur apprendre les bases nécessaires pour les préparer à un retour à la vie sauvage.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Relâcher ces chimpanzés après un processus de réhabilitation de plusieurs années afin qu’ils retrouvent la liberté et leur habitat naturel qu’ils n’auraient jamais dû quitter. Apprentissage de la vie en forêt pendant plusieurs années, avec d’autres chimpanzés, lors de sorties quotidiennes en forêt avec le personnel du CCC, et prise de distance progressive au cours des années avec le personnel lors de la réhabilitation.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Sensibiliser les populations locales sur les conséquences de la disparition de cette espèce afin de lutter contre le trafic illégal.

Les Chimpanzés à Menetou-Râtel...

Une occasion de venir découvrir un univers bien différent de celui du Sancerrois, et d’encourager ces deux jeunes femmes prêtes à tout pour protéger la vie sauvage !

Voir l'article du Berry Républicain du 29 Mai relatant cette conférence qui fut un succès.

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche