Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 09:21

Chaque année au mois de Mai, personne ne peut ignorer sa présence, sur le bord de la petite route menant de Vesvre à Neuilly, dans une peupleraie. Son parfum embaume l’habitacle des automobilistes de passage, et ses fleurs saupoudrent de blanc le vert tendre du sous-bois.

 

Il y en avait aussi dans le jardin familial de Cosne, sous un tilleul, mais nous ne savions alors pas qu’on pouvait le faire entrer dans notre cuisine. Il s’agit bien entendu de l’Ail des Ours.

 

Les magasins bio proposent de nombreux produits intégrant l’Ail des Ours, très à la mode, mais souvent sans grand intérêt et très chers. Voici un site sympa qui propose des idées pour utiliser cette plante dont le goût est plus discret que celui de l’Ail Commun. Le plus agréable reste pour moi leur découverte dans un sous-bois frais et ombragé, et je n'ai jamais dû partager ce moment avec un Ursidé.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
il n'y en a pas dans les PO... dommage, je m'en servais beaucoup avant, surtout pour faire du pesto
Répondre
S
C'est curieux, car il me semble que Christian m'a dit le contraire! Peut-être devrais-tu chercher au fond d'un vallon ombragé et humifère, ou dans la Forêt de Boucheville?
É
Bonjour Sirius ! l'ail des ours.............. fais gaffe à toi s'il y a des ours dans ta région........... hé hé hé ! en tout cas la fleur est belle et tout ce vert est bien agréable aux yeux ! Merci pour ce frais partage !
Répondre
S
Pas d'ours ici, et heureusement car c'est bien le dernier animal que j'aimerais croiser au détour d'un chemin forestier!
M
Pour en avoir mangé dans des salades, je ne lui ai pas trouvé beaucoup de goût.
Répondre
S
C'est exactement ce que nous nous sommes dit! L'Ail des Ours fait partie de cette mode de pseudo-retour à la terre. Ceci dit, ce n'est pas mauvais non plus.
L
Il y en a beaucoup par ici, c'est bien. Et bientôt tu verras mon jardin potager.
Répondre
S
Probablement pas avant l'an prochain, mais ce sera avec plaisir!
A
Impossible pour moi de trouver un site d'ail des ours dans le coin et pourtant j'ai le souvenir d'en avoir déjà vu, Faudra peut-être qu'un jour je m'aventure jusque Neuilly pour en récupérer un pied ou deux.<br /> A pluche.
Répondre
S
Il affectionne les fonds ombragés à la terre riche en humus et fraîche. Le site en question est entre la Rauchère et la Chabannerie, sur la gauche; très facile à trouver puisqu'au bord de la route. Par contre, il commence à défraîchir sérieusement. J'ai l'intention d'en transplanter en fin d'automne.