Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 11:56

Depuis hier, les infos radiophonique parlent de la dégradation volontaire d'une "oeuvre d'art" qui avait été installée place Vendôme, et j'ai donc voulu en savoir plus...

 

J'ai trouvé cet article illustré de deux vidéos sur le site du journal "Le Monde", accompagné de commentaires de Fleur Pellerin (Ministre de la Culture) et de Bruno Julliard (adjoint à la culture socialiste à la Mairie de Paris). Peut-être le travail de l'artiste Paul Mac Carthy aura-t-il donné des idées aux parents en panne d'imagination pour leur sapin de Noël?

 

J'espère simplement que ce truc n'avait pas été érigé aux frais des contribuables, qu'ils soient parisiens ou nationaux!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 09:19

1-mante-religieuse-2014-10-04--13-.JPG

On dit d’une dame qui laisse peu de place son mari qu’elle porte la culotte ou qu’elle est une « vraie mante ». Dans le cas de la Mante, la réalité est bien pire, puisque la femelle dévore souvent son amant d’une nuit après l’accouplement, histoire de se gaver de protéines en vue de la fabrication de sa ponte. Celle-ci a entrepris l’ascension de ma jambe droite alors que je bricolais dans le jardin…

 

2-mante-religieuse-2014-10-04--15-.JPG

Ici, notre mangeuse d’hommes fait simplement sa toilette, à la façon des chats, en se mordillant le bout des pattes…

 

3-mante-religieuse-2014-10-04--29-.JPG

Comme la belle dame poursuivait inexorablement son ascension, je la dépose délicatement sur un parpaing à proximité, où elle continue sa toilette…

 

4-mante-religieuse-2014-10-04--27-.JPG

Une fois ses pattes propres, elle semble inspecter l’horizon. Sa première paire de pattes, très développée, lui permet d’attraper ses proies. Elle les projette en avant à une vitesse fulgurante…

 

5-mante-religieuse-2014-10-04--23-.JPG

La belle est aussi longue que l’index, et sa couleur lui permet de se dissimuler aisément dans la végétation, guettant son repas…

 

6-mante-religieuse-2014-10-04--37-.JPG

Il y a 300 millions d’années, à une époque où les grands reptiles ne gouvernaient pas encore le monde, volaient des insectes grands comme des mouettes. Imaginons les ancêtres de notre Mante revenant nous rendre visite…

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 18:11

Il y a une dizaine de jours, j'avais annoncé que je présenterais le résultat de mes travaux historiques concernant Tréloup le 11 Octobre. Probablement l'effet de l'âge ou su surmenage, mais je me suis trompé de date; j'aurais dû annoncer le 4 Octobre. Je remercie celles et ceux et qui se sont déplacés à Sancerre samedi dernier (voir l'article dans la Voix du Sancerrois d'hier), et présente mes excuses les plus plates aux autres... Et merci aussi au lecteur assidu de mon blog qui m'a signalé cette erreur impardonnable!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 10:14

Cette semaine, contrairement aux précédentes, s’annonce fraîche et pluvieuse. De quoi mettre de bonne humeur tous mes voisins et amis agriculteurs, qui verront enfin leurs colzas assoiffés reprendre du « poil de la bête ». Pour les autres, ce sera l’occasion de reprendre des travaux d’intérieur ou sur leur ordinateur. Pour les occuper quelques instants, j’ai découvert ces deux perles tournées par le cinéaste amateur Bernard Vattan il y a 60 ans.

 

Le premier à St-Satur alors qu’il faisait très froid (le fameux Hiver 54 de l’Abbé Pierre…). On y voit des gamins s’en donner à cœur joie sur le canal gelé, tirés par une 2 CV et d’autres antiquités. Séquence intéressante parce qu’on y voit aussi l’ancien pont de St-Thibault, remplacé vers 1980 par celui que nous connaissons aujourd’hui.

 

Celui-ci, long d’une demi-heure montre toutes les étapes depuis le labour de la terre jusqu’à la boulangerie, en passant par la moisson et le moulin (celui du Crotet). Tout se passe, toujours en 1954, à Sens-Beaujeu, et on y découvre le travail des champs d’il y a 60 ans, tel qu’il se passait et non reconstitué dans un cadre "festif" par des nostalgiques d’un passé qu’ils n’ont pas connu. Chevaux, tracteurs et camions d’un autre âge, sacs portés à l’épaule, la Coopérative aujourd’hui à l’abandon, le moulin et son enchevêtrement de courroies, tout y est. Un vrai régal !

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 08:53

Char-Veaugues-2014-08-24--1-.JPG

J’avais déjà présenté le remarquable travail réalisé par le comité des fêtes de Sancerre pour la confection de leur char lors du dernier Comice. La commune de Veaugues avait pour l’occasion choisi le thème des chauves-souris, qui font partie intégrante de son patrimoine naturel.

 

Char-Veaugues-2014-08-24--2-.JPG

Ici, pas question de pendre par les pieds les demoiselles, comme le font les chauves-souris au repos dans les carrières de Veaugues, mais elles ont sagement pris place sur le char. Le thème est essentiellement rappelé par le masque porté par les messieurs…

 

Char-Veaugues-2014-08-24--3-.JPG

Une association avait été créée il y a un an pour organiser toutes les festivités liées au Comice. Forte de son succès, Festi’Veaugues continue sur sa lancée, et proposera aux Valgyciennes et Valgyciens toute une série d’activités variées allant du traditionnel bal à des évènements plus culturels. Pour tout découvrir, c’est ici !

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:25

Pres-Fichaux.jpg

Il y a une bonne vingtaine d’années, en rentrant de Bourges, je m’apercevais arrivé à la maison que ma sacoche était restée ouverte, et que mon portefeuille manquait. Un petit coup de fil au Commissariat, et je passais le récupérer aux « objets trouvés », allégé des quelques billets (des Francs, à l’époque) qu’il contenait. Un passant l’avait trouvé sous un buisson au parc des Prés Fichaux (photo Ville de Bourges).

 

gorges-Heric.jpg

Un peu plus tard, alors que j’avais laissé ma voiture sur le parking des Gorges D’Héric (Photo OT du Caroux), près de Bédarieux (Hérault), et faisant fi des conseils de mes amis, je « planquais » ma sacoche sous le siège conducteur, histoire de ne pas alourdir mon sac à dos. A notre retour, la voiture avait été forcée, et la sacoche avait disparu. Après avoir déposé plainte à la Gendarmerie locale, les vacances continuèrent sans encombre. Une semaine plus tard, les Gendarmes m’expédiaient à la maison ladite sacoche, où ne manquait que l’argent liquide, et qui avait là aussi été retrouvée par un promeneur sous un buisson à côté de la voiture. Dans les deux cas, les voleurs avaient été « corrects » puisqu’ils m’avaient épargné d’avoir à refaire tous mes papiers.

 

plaque-moto-2014-10-03.JPG

Cet après-midi, j’ai trouvé dans les bois de Veaugues cette plaque d’immatriculation, probablement tombée d’une moto ou d’un quad dont le pilote s’adonnait aux plaisirs du « hors-piste », et ce malgré les panneaux apposés en plusieurs endroits autour des anciennes carrières de Veaugues. Son propriétaire peut la récupérer (entière et en bon état) en me contactant au moyen du lien « contact » en bas de page ; passée une semaine, elle sera tenue à sa disposition à la Gendarmerie de Sancerre…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 09:21

1-Paulilles-2014-09-22.JPG

Rien ne saurait en effet faire mentir ce dicton, et surtout pas lorsqu’en allumant la radio pour la première fois depuis une semaine, on apprend que le Sénat a basculé à droite, et qu’à part ça rien n’a changé sur le plancher des vaches ! Lundi 22, la mer était à 22°, et il faisait 23° sur la plage St-Bernard, entre Port-Vendres et Banyuls…

 

1a-Elne-2014-09-22--19-.JPG

En rentrant, arrêt pour découvrir l’ancienne cathédrale d’Elne et son magnifique cloître, parfaitement conservé…

 

3-balade-Sequiere-2014-09-24--18-.JPG

A seulement 12 kilomètres à vol d’oiseau de la maison, mais tout de même une demi-heure de route, le plateau granitique de Séquière et ses espaces grandioses, loin du tumulte de la civilisation…

 

4-Marcevol-2014-09-26--51-.JPG

Le sacristain de la petite église de Marcevol, qui accompagne les visiteurs, commentaires sonores à l’appui…

 

5-Marcevol-2014-09-26--24-.JPG

Les ferrures de la porte du prieuré du même lieu…

 

6-Barrage-Caramany-2014-09-26--1-.JPG

Le barrage de Caramany, village plus connu pour ses vins, est, paraît-il, le repaire de brochets qui font déplacer les passionnés…

 

7 chapelle d'Arsa 2014-09-27 (3)

Samedi, dernier jour de cette retraite au pays de la sérénité, direction les hauteurs avec la chapelle Saint-Laurent d’Arsa, dont les clés sont disponibles auprès de Yannick, qui élève dans sa ferme, juste à côté, vaches et volailles bio sur 360 hectares. Je vous en proposerai la visite bientôt…

 

8 chapelle St-Michel à Sournia 2014-09-27 (5)

Dans le même secteur, la chapelle St-Michel de Sournia est, avec ses ouvertures à arcs outrepassés, un des rares édifices pré-romans encore debout dans notre pays…

 

9-arret-Lozere.JPG

Ici, en Lozère, pas de place pour la fainéantise : les piquets de cette clôture sont tous en granit, taillé à façon !

 

Peut-être quelques détails supplémentaires sur ces lieux dans de prochains articles, si j'arrive à charger les images...

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 14:48

Il y a quelque temps, je faisais appel sur ce blog à tous ceux et celles détenant des informations sur le domaine de Tréloup, à Veaugues. Depuis, grâce à l’aide de plusieurs personnes, et aussi à la chance, le brouillard s’est dissipé, et l’histoire peu à peu s’est reconstituée. C’est à la grande salle de la Mairie de Sancerre, le samedi 11 Octobre à 16h30 que je présenterai au public le résultat de ces travaux.

 

Au 17ème siècle, deux familles bourgeoises protestantes du Sancerrois concentrèrent peu à peu un capital foncier en achetant, sur les paroisses de Veaugues et Crézancy, des terres, auparavant morcelées, à de modestes laboureurs en difficulté de paiement. Sur ces terres se trouvait une métairie, alors connue sous le nom de Trillou ou Trélou.

 

Le domaine de Tréloup, qui a pris son extension actuelle en 1710, passera ensuite aux mains de la Noblesse récente, puis aux Foucault (ancienne Noblesse et seigneurs de Bannay), avant d’être vendu à une ancienne famille bourgeoise locale après la Révolution, qui le revendra « à la bougie » le 12 Septembre 1920...

 

Au travers de textes anciens, de l’étude du parcellaire, du bâti, et de divers documents, je présenterai la constitution progressive de l’actuel domaine de Tréloup, et son évolution depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui. De nombreuses images permettront à celles et ceux qui auront fait le déplacement de suivre ces explications…

 

Pour le reste, des problèmes de chargement d’image, apparemment rencontrés par de nombreux utilisateurs de la plateforme Over-Blog, m’empêchent de publier mes articles habituels, et il me faudra peut-être bientôt songer à une solution radicale, vu que j’ai autre chose à faire que de m’y reprendre à 10 fois pour publier un article…

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 08:21

1 vue motte XIème S

La motte peut être considérée comme la première structure défensive de la période féodale, dont l’organisation a commencé à se mettre en place à partir de la fin du IXème siècle. Elle consistait en un tertre en forme de dôme, érigé avec la terre extraite d’un fossé l’entourant. Protégée par une palissade de pieux acérés, elle portait une tour de guet en bois. Une résidence seigneuriale, en général en matériaux périssables (bois et torchis) venait souvent compléter le système, ainsi qu’une basse-cour assurant l’approvisionnement en vivres de la petite communauté seigneuriale. (reconstitution Denis Fargeot et Jean-Marie Tournefier).

 

2 motte & basse-cour XIème S

A Vesvre, la Motte était complétée par une basse-cour (au second plan) et une résidence seigneuriale (tout au fond), probablement en matériaux périssables, dont l’existence fut démontrée lors de travaux de reprises des fondations de l’actuelle Tour. Cette basse-cour, également entourée d’un fossé en eau et probablement aussi d’une palissade, abritait les maisons des sujets du Seigneur (reconstitution Denis Fargeot et Jean-Marie Tournefier).

 

3 situation Tour & Motte en 1775

Ce plan du milieu du 18ème siècle (retouché...) montre la situation de la Motte par rapport à la Tour de Vesvre. Les fossés étaient alimentés en eau par une source située à l’emplacement de l’actuel lavoir, route de Neuilly.

 

4 Motte Vesvre 2014-09-17 (5)

La Motte de Vesvre est une des mieux conservées de la région. Son diamètre est d’environ 30 mètres, pour une hauteur d’une dizaine de mètres. La Municipalité de Neuvy l’a acquise auprès d’un particulier en 2013, avec l’idée de regrouper à terme l’ensemble des éléments constituant le site historique, dont l’occupation s’étale de le fin du 9ème siècle jusqu’en 1961.

 

5 Motte Vesvre 2014-06-13 (2)

Afin de mieux la mettre en valeur, un débroussaillage vient d’être effectué avec l’accord des archéologues de l’INRAP. Nous voyons ici le profond fossé qui sépare la Motte (à droite) des terres environnantes.

 

6 Motte Vesvre 2014-06-13 (4)

Le même fossé vu dans l’autre sens. La Motte a une hauteur d’une dizaine de mètres, pour une plateforme sommitale d’environ 30 mètres de diamètre. Le débroussaillage, qui devra être complété par un entretien régulier, met bien en évidence la raideur de la pente de la Motte.

 

7 croquis vesvre 1696 (4)

Ce croquis de 1696, récemment découvert par un membre des ATV aux Archives Départementales du Cher, montre la Motte sous la forme d’un bâtiment d’habitation coiffé d’une cheminée. La Motte de Vesvre ayant été le siège d’une seigneurie indépendante de celle de la Tour depuis l’érection de cette dernière, puis qui fut réunie à celle de Montigny en 1440, il est possible qu’un bâtiment en « dur » y ait alors été édifié. L’équipe de Victorine ne manquera pas de nous tenir informés des découvertes, faites et à venir, et qui nous seront présentées au cours de ses conférences régulières…

  

8 Motte Vesvre 2014-09-17 (4)L’équipe de Victorine Mataouchek, qui dirige les fouilles sur le site de Vesvre depuis 1998, est à nouveau sur le terrain depuis le début de cette semaine pour effectuer des mesures complémentaires concernant la structure de la Motte et effectuer de nouvelles mesures en d’autres points du site de Vesvre. Lors de ce week-end dédié au Patrimoine, les Amis de la Tour de Vesvre seront à la disposition des visiteurs le samedi et le dimanche de 10h à 18h, et un stand complémentaire sera installé au pied de la Motte afin de la faire découvrir au public.

 

Victorine et certains de ses collègues seront sur place le samedi avec de nombreux panneaux explicatifs, et se feront un plaisir de répondre aux questions des visiteurs. La visite des extérieurs (Motte comprise) est gratuite, et un tarif réduit de 3€ est proposé pour l’intérieur de la Tour. Plus de renseignements ici !

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 14:23

Certains sont prêts à tout pour montrer qu’ils sont en phase avec leur époque. La preuve ici. A croire qu’il n’y a rien de mieux à faire, alors que l’Été vient enfin d’arriver !

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche