Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 15:18

Cette tomate sera la dernière de la saison. Certes, elle n'a pas le parfum de celles de plein Eté, mais elle a réussi à mûrir. D'ici l'arrivée des vraies gelées, quelques poivrons auront le temps de grossir et de prendre des couleurs...

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 15:35

... mais bien au chaud!

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 08:55

Aujourd'hui, on dirait "le service est suspendu", le provisoire devenant rapidement définitif.

 

Extrait de la fiche horaire de la ligne 110 aujourd'hui. En 50 ans, peu d'évolution, sinon une complication considérable (voir fiche complète ici) des horaires.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 15:08

Construit de 1811 à 1841, le Canal de Berry servira un peu plus d’un siècle, et sera déclassé en 1955, principalement en raison de la faiblesse de son gabarit qui n’acceptait pas les péniches de plus de 2,60 mètres de large.

 

Il comporte un ouvrage majeur, le pont de la Tranchasse, situé au Sud de Drevant (Cher). Ce pont construit entre 1829 et 1834 possède 8 arches, est long de 96 mètres enjambe la rivière Cher.

 

Voici son accès en rive droite du Cher. Le canal est en cet endroit remblayé (derrière le photographe).

 

Sa cuvette, large de 5,50 mètres et profonde d’environ 1,50 m, est pavée avec des briques. Elle est à sec depuis longtemps. Le canal de Berry transportait essentiellement du charbon depuis le bassin houiller de Montluçon, et en direction de Bourges, Torteron et Vierzon.

 

Les maçonneries connurent de nombreux déboires en raison de la mauvais qualité de la pierre mise en oeuvre, ce qui amena à les renforcer avec des tirants de fer, dont les ancrages sont bien visibles sur cette photo prise côté amont (Montluçon).

 

Idem côté aval. Une association milite pour la réouverture à des fins touristiques du Canal de Berry dans sa globalité. On peut effectivement regretter la disparition de cette voie d’eau dans l’agglomération de Bourges, à laquelle elle apporterait une touche indéniable.

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 11:27

Habitant exclusivement les régions méditerranéennes, la Salsepareille est le mets préféré des Schtroumpfs. Sorte de liane ressemblant un peu à un Liseron dont on aurait verni les feuilles, elle a ces dernières bordées de piquants recourbés qui ont la désagréable manie de s’accrocher aux vêtements, voire aux oreilles du promeneur…

 

 

En Septembre et Octobre (photos prises il y a 2 semaines près de Lodève), on trouve à la fois les fleurs (ici) et les fruits. Les jeunes pousses peuvent se consommer comme celles des Asperges, mais je n’ai pas essayé…

 

Voici les fruits, qui se présentent en grappe comme le raisin. L’histoire ne dit pas si ceux qui les mangent voient leur peau virer au bleu…

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 09:32

Côté pile...

Puis face!

Et voici toute la famille, qui coule des jours heureux dans un sous-bois de l'Ariège en ce début d'Automne. Même si l'issue est la même, ils auront eu une autre vie que ceux qui n'ont eu pour seul horizon que les murs d'une cellule dans un élevage industriel.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 09:13

... et aérées!

 

au château de la Motte-Josserand (commune de Perroy, près de Donzy)

 

Même si celles-ci ont été agrémentées d'une fenêtre...

 

L'endroit reste strictement fonctionnel...

 

Avec recyclage immédiat des déchets!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 08:56

Mis en service en 1896 pour remplacer la périlleuse traversée de la Loire via l'écluse de Mantelot, le pont-canal de Briare fait plus de 600 mètres de long. La Société Eiffel en a construit non pas les travées métalliques, mais les piles de maçonnerie...

 

Un ouvrage magnifique qui peut constituer à lui seul un but de promenade...

 

Certainement le bureau où on s'acquittait du droit de passage...

 

L'ouvrage est bordé de deux larges trottoirs...

 

agrémentés de lampadaires de fonte...

 

Vu en direction de la rive gauche de la Loire...

 

Depuis le pont, on a une belle vue sur le lit sauvage du fleuve...

 

En zoomant à fond, on découvre les hôtes des verdiaux de la Loire. Et dire qu'il y en a encore qui regrettent que la Loire n'ait pas été aménagée comme l'a été le Rhône entre Lyon et Arles, c'est-à-dire canalisée entre deux murs de béton et jalonnée d'industries lourdes et polluantes; "ça aurait créé des emplois"...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 12:14

Le Sorgho est une Graminée originaire d’Afrique, et principalement cultivée dans les régions subtropicales (sud des USA et de la Chine, Inde, Mexique, Inde, Ethiopie, Brésil, etc. Cependant, on en voit de plus en plus chez nous, où des variétés adaptées à notre climat donnent de bons résultats. Ici, un champ de Sorgho sur la commune de Neuvy à Deux Clochers…

 

Le Sorgho ne contient pas de gluten, et est convient donc pour fabriquer des aliments destinés aux personnes intolérantes à cette protéine. Il est semé au Printemps, à la même époque que le maïs, en général en Mai.

 

Chez nous, il sert de culture d’assolement entre deux céréales, blé ou orge, et les champs de Sorgho sont particulièrement nombreux en cette année où nombre de semis de colza ont échoué pour raisons climatiques.

 

Le Sorgho est récolté à l’Automne, alors que les hampes florales se sont transformées en panicules d’un beau rouge. Il est le plus souvent destiné à l’alimentation animale.

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 11:54

En ce dimanche 16 Juillet, c’est la fête au château de Tracy, et enfin l’occasion pour moi et deux amis d’approcher cet édifice privé…

 

Nous ne verrons que les extérieurs, dont ce porche d’entrée autrefois assorti d’un pont-levis. Une porte piétonne le flanque sur sa droite…

 

Détail de la porte piétonne cloutée…

 

Une petite tourelle et son trou de visée, dimensionnée pour une petite arme à feu…

 

De l’édifice du XIVème siècle, il ne reste guère en l’état que cette tour de garde, aujourd’hui séparée du reste du château. L’édifice a été remanié à plusieurs reprises du XVème au XIXème siècles…

 

L’aile Nord-Ouest est plus récente. Cette manifestation associait un rassemblement de voitures anciennes et une brocante, et le soleil était de la partie…

 

Côté autos, le spectre était large, depuis cette Citroën Trèfle du début des années 1920 (l’athlète à la manivelle se reconnaîtra)…

 

Jusqu’à la Citroën GS (ma première voiture en 1978 ; un vrai nid à emmerdes)…

 

En passant par une Amilcar dont conducteur et passager se devaient d’être filiformes pour s’imbriquer dans l’habitacle on ne peut plus exigu…

Et cette Coccinelle identique en tous points à celle qui fut notre voiture familiale. Mon père l’avait achetée neuve en 1959, et il la conserva jusqu’en 1964. Par temps humide, mieux valait prévoir un moyen de transport de substitution, tant le moteur détestait la condensation…

 

Question mécanique, il y avait aussi de tout ; depuis le vaillant petit bicylindre à plat de 602 cm3

 

… de la Citroën Ami 8, qui devait délivrer quelques 30 chevaux…

 

Jusqu’au gros V8 de 5 litres et quelques 350 chevaux…

 

… de cette Chevrolet !

 

Ce marchand de glaces a préféré à la traditionnelle camionnette ce gros camion américain, en l’occurrence un Peterbilt au capot long comme un jour sans pain…

 

Par contre, son habitacle n’est guère plus spacieux que celui de l’Amilcar précitée. Là aussi, grands gabarits passez votre chemin. Si j’ai toujours eu un faible pour les tableaux de bord de ces camions…

 

… il n’en va pas de même pour les tatouages et autres piercings, qu’on pouvait se faire faire sur place pour une somme modique. A chacun son truc !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche