Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2023 6 16 /12 /décembre /2023 17:08

Devant l’entrée du cimetière du Noyer, à un carrefour, trône une magnifique croix, qui semble fraîchement rénovée.

 

Le brouillard de la matinée ayant fait place au soleil, le supplicié étincelle. Je reconnais que, jusqu’à cet après-midi, je ne lui avais guère prêté d’attention.

 

Contrairement à ce qu’on croit généralement, ces croix de carrefour sont souvent relativement récentes, des 19 ou 20ème siècles. Ceci dit, il existait déjà une croix à cet emplacement, comme en témoigne cet extrait du cadastre de 1833 ; elle se nommait Croix de la Marionnerie, et était sise au milieu du carrefour. Notons que le cimetière fut installé en cet endroit en 1862 ; auparavant, il était contre l’église.

 

A la base de la croix est apposée une plaque de calcaire, sur laquelle on peut lire « Tous ceux qui devant cette croix réciteront un Pater et un Ave pour les vocations sacerdotales se verront remettre 100 jours d’indulgence. Mgr Lefebvre, Arch.[evêque] de Bourges. Le 11 Juillet 1948. »

 

Mais qu’est donc cette indulgence dont je ne bénéficierai pas pour le moment, étant bien incapable de réciter lesdites prières ? Voici ce qu’en dit Wikipedia : « Dans l'Église catholique, l’indulgence (du latin indulgere, « accorder ») est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d'un péché déjà pardonné. Cette rémission peut s'obtenir par diverses bonnes œuvres (pèlerinages, prières spéciales, visite de reliques, assistance à telle ou telle messe, etc.) »

 

On pourrait croire que ceux qui suivront l’invitation proposée par l’Archevêque de Bourges en 1948, verront leur séjour au purgatoire allégé de 100 jours, mais c’est beaucoup plus compliqué et à vrai dire bien flou. Et de plus destiné aux pécheurs, dont je ne fais évidemment pas partie.

 

Cette mouche, par contre, semble se concentrer ; aurait-elle des pénitences à se faire remettre ?

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2023 7 10 /12 /décembre /2023 14:55

Cet été et en début d'automne, sous l'ombre bienvenue du chêne, il faisait bon prendre le frais sur la balancelle, au bord de la rivière. Aujourd'hui...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2023 5 01 /12 /décembre /2023 16:47

J'apprends ce matin qu'un nommé Shane Mac Gowan vient de décéder, et qu'il était le chanteur du groupe The Pogues. Ce nom ne me disant rien, je cherche... et tombe sur ce morceau plutôt sympa que je vous fais partager.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2023 5 17 /11 /novembre /2023 14:31

En ce vendredi 17 Novembre, c’est la Foire aux Taureaux à Vailly. Une première pour nous, avec le soleil retrouvé.

 

Les bêtes sont alignées sagement, et l’assemblée se répartit entre vendeurs, acheteurs potentiels et curieux comme nous.

 

Le calme règne parmi la vingtaine de taureaux fièrement exposés par leurs propriétaires.

 

On dirait ici qu’ils ont fait un effort de présentation pour le (ou la, selon les clichés) photographe.

 

Au-dessus de chaque animal, son pedigree avec, notamment, le nom de l’éleveur, celui de l’intéressé et ceux de ses parents. S’y ajoutent des caractéristiques qui m’échappent, n’étant pas éleveur.

 

Ils sont bichonnés par leurs propriétaires ; pas questions de fesses sales, et le poil doit briller !

 

Néanmoins, malgré ces soins attentifs, il arrive que ça démange.

 

 

Et voici mes deux préférés. A gauche, Tarzan, à la jolie robe tachée de jaune ; à droite, Twist avec d’élégantes frisettes. Tous deux venus d’un élevage de Sens-Beaujeu.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2023 2 14 /11 /novembre /2023 11:06

Les images qui suivent n'ont pas été prises dans les Everglades ou dans le delta du Gange, mais bien dans le Berry, au bas de notre jardin, ce matin-même.

Alors qu'il y a un mois, la Sauldre semblait sur le point de tarir, elle a retrouvé une santé insolente; il faut dire que 210 mm de pluie en 25 jours, ça y fait! Ainsi va la Nature...

 

Les figues, gorgées d'eau, sont à présent perdues.

 

Inutile de préciser que cette mouche, même mouillée, restera dehors.

 

Quant à lui, il a, comme toujours, trouvé la bonne place!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2023 7 12 /11 /novembre /2023 10:58

Ce week-end était organisé le premier salon du modélisme ferroviaire de Bourges. Pour une fois qu’un tel évènement se déroulait dans le voisinage, pas question de le rater ! Ici, un aperçu depuis la mezzanine avec, au centre, le grand réseau à l’échelle « O » (1/43) que nous découvrirons plus tard.

 

L’échelle « N » (1/160) semble avoir de plus en plus d’adeptes. Il est vrai qu’elle permet de réaliser un circuit intéressant sur une petite surface.

 

Vue rapprochée de la gare avec, au second plan, un autorail « Picasso » comme il en circula jusque dans les années 1980 entre Cosne et Nevers.

 

Ici, un grand circuit à l’échelle « HO » (1/87, la plus courante) représente la gare de Châtellerault-Châteauneuf avec une foule de détails et d’animations.

 

Et voici le préféré de mon épouse : un diorama animé composé d’un petit train qui traverse les 4 saisons en tournant autour d’un charmant moulin ; ne manquait plus que la musique de Vivaldi !

 

Et voici le grand réseau en « O ». Cette échelle permet un réalisme accru du matériel roulant et des équipements tels les signaux.

 

Les voyageurs dans les voitures.

 

Le dépôt avec ses superbes machines.

 

Ici un autocar sur rails Floirat réalisé comme en vrai, à partir d’un autocar routier.

 

Les modélistes ferroviaires, outre leur gentillesse et leur patience, font aussi preuve d’humour et d’un intérêt tout particulier pour certaines scènes…

 

La foule s’épaississant au cours de l’après-midi, je n’ai malheureusement pas pu bien cadrer cette belle réalisation inspirée de la Corniche d’Or (dans le massif de l’Esterel)

 

Les tramways urbains n’étaient pas en reste avec ce petit circuit.

 

Ici, la gare d’un petit réseau départemental comme il y en avait dans le Berry ou le Nivernais. Celui-ci est d’inspiration ardéchoise.

 

Terminons avec mon préféré, ce petit réseau de carrière à l'échelle 1/35 avec son atelier d’entretien, au réalisme saisissant.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2023 1 23 /10 /octobre /2023 08:48

Voici ce que j’ai pu observer dans le ciel avant le lever du soleil hier matin, dimanche 22 Octobre. Des traînées d’avion s’entrecroisant, toutes orientées à peu près Nord-Sud, c’est-à-dire en provenance ou à destination de Paris ou de l’Europe du Nord.

Alors qu’on ne cesse de nous rebattre les oreilles avec le changement climatique et ses répercussions apocalyptiques, et de nous inciter à raison à économiser l'énergie, nos dirigeants se félicitent des perspectives d’envolée (sans jeu de mots) du trafic aérien.

 

Doublement d’ici 2037, et jusqu’à 3 fois plus de trafic en 2050, prévoit l’Association internationale du transport aérien (IATA). Rappelons tout de même que les avions utilisent exclusivement des carburants fossiles et que ce mode de transport est le plus gourmand !

 

Voici bien une perspective à contre-courant du bon sens !

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2023 7 08 /10 /octobre /2023 08:58

En 2010, j’avais eu la bonne idée de prendre quelques photos des vestiges de la Commanderie templière de Francheville (commune de Brécy). A l’époque, l’état des ruines et l’absence totale de perspective de réhabilitation m’avait amené à tirer un trait sur ce site pourtant chargé d’une intéressante histoire. Mentionnée dès 1239, elle dépendait alors de la Commanderie des Bordes (Jussy le Chaudrier) puis, après la dissolution de l’Ordre des Templiers, fut versée à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Il n’en reste aujourd’hui que la chapelle, dédiée à St-Jean-Baptiste. Alphonse Buhot de Kersers la date de la fin du 12ème siècle. En 2010 subsistait le clocheton surplombant la porte d’entrée ; il s’est effondré peu après.

 

Le chevet carré est percé de trois étroites fenêtres ogivales, dont celle du milieu est murée.

 

L’intérieur est envahi par les broussailles.

 

Dans le mur Sud, une porte à linteau en accolade, surmontée d’un écusson portant une croix ancrée.

 

Il y a peu, je reçois par l’intermédiaire du blog une invitation à venir visiter le site ; invitation que je ne saurais décliner ! La Commanderie de Francheville a été récemment rachetée par un berruyer, Rafael Parrilla, qui a entrepris, avec l’aide de la Fondation du Patrimoine, la courageuse tâche de lui rendre vie. C’est donc lui qui nous reçoit très aimablement et nous offre une visite guidée des lieux.

 

Tout d’abord un bon débroussaillage (2020).

 

La façade était en trop mauvais état et a dû être démolie.

 

Idem pour la partie haute des murs de la nef, qui n’étaient plus protégés par la toiture, effondrée depuis des décennies. Des tirants métalliques avaient été installés pour éviter l'écartement des murs; ils ont été retirés.

 

Les choses sérieuses commencent avec la reconstruction de la façade ; une porte voûtée en plein-cintre y trouve sa place, avec l’approbation de l’Architecte des Bâtiments de France (SDAP du Cher).

 

Un caquetoire (entrée couverte) y est ajouté.

 

Les contreforts, démolis par un précédent propriétaire pour récupérer les pierres, sont rebâtis à l’identique…

 

 

et la charpente est installée en Septembre 2023.

 

 

 

Quelques vues de l’intérieur, où sera installé un sol de tomettes rouges de pays.

 

M. Parilla, que je remercie pour son accueil, aimerait, une fois le chantier arrivé à son terme, faire vivre la Commanderie de Francheville en y organisant diverses manifestations culturelles. Je lui souhaite vivement que son projet soit couronné du succès qu’il mérite.

 

Et ce n’est pas le gardien des lieux qui dira le contraire !

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2023 2 03 /10 /octobre /2023 15:13

Les châtaignes sont, avec les champignons, les principales ressources que nous offre la forêt en automne. La châtaigne sera en fête à Santranges le 15 Octobre, et vous pourrez aussi y découvrir de nombreuses variétés de pommes anciennes présentées par la très sérieuse Société Pomologique du Berry.

Outre sa présence à Santranges, cette dernière organise tous les ans à Neuvy St-Sépulchre (36) le dernier week-end d'Octobre les Journées de la Pomme et des Fruits de Pays. On peut découvrir et goûter de nombreux fruits et spécialités, tout comme différentes techniques de plantation et de greffage.

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2023 5 22 /09 /septembre /2023 15:17

Sur notre chemin de retour hier, nous tentons la visite de l'abbatiale Saint-Martin de Plaimpied, près de Bourges; coup de chance, elle est ouverte mais, dans l'enthousiasme, j'oublie d'en faire le tour. Nous nous contenterons donc de photos de l'intérieur...

 

Je suis tenté de tirer sur la corde...

 

 

L'église offre de magnifiques chapiteaux...

 

Un escalier descend vers la crypte, et la porte est ouverte. Une invitation qui ne se refuse pas!

Bon, là, je crois que ma vue commence à me jouer des tours, et qu'il est temps de remonter...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0