Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 12:43

Il y a quelques jours, un ami me dit qu'un papillon énorme est entré chez lui un soir, attiré par la lumière. « J’ai d’abord cru à un petit oiseau », me dit-il. Aussitôt, je pense au Grand Paon de Nuit, que j’avais présenté il y a quelques années sur ce blog. Je lui dessine grossièrement sa silhouette sur un bout de papier, mais ce n’est pas ça. Puis, je dessine la silhouette d’un Sphinx, et c’est  plus convaincant…

 

« Il s’est posé sur le carrelage et, lorsque j’ai voulu l’attraper, il s’est mis à couiner ! » Là, plus aucun doute, il s’agit d’un Sphinx à Tête de Mort !

 

On distingue ici très bien le motif sur son dos, et qui lui a valu son nom.

 

L’adulte, ailes déployées.

 

Cette image de chenille du Sphinx à Tête de Mort est tirée du site d’une personne qui s’est livrée à l’élevage du « monstre ». On y trouve de nombreuses et intéressantes informations. Toutes les chenilles de Sphinx ont cette « corne » à l’arrière du corps, signe reconnaissable entre tous.

 

Et un grand merci à Jean D., qui m’a transmis les 3 premières photos !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Fichtre, je crois que la chenille est encore plus impressionnante que le papillon! A moins que l'aspect un peu repoussant ne rende la larve moins sympathique que le produit fini!
Répondre
S
Comme toutes les chenilles de Sphinx, elle est "cornue". Au plaisir d'avoir des nouvelles du Ségala...
V
la chenille est impressionnante, et le papillon magnifique! je n'en avais jamais vu, merci
Répondre
S
Oui, certaines de nos chenilles ont la taille d'une chipolata, comme celle du Grand Paon de Nuit! Imagine un peu la taille de la larve des libellules qui vivaient au Carbonifère (il y a un peu plus de 300 millions d'années), et qui avaient l'envergure d'un pigeon!
A
Très beau spécimen !<br /> Le chat m'a ramené, un soir, un sphinx mauresque égaré dans le jardin. Il ne couine pas, mais le battement des ailes fait penser à un oiseau, je le confirme (la boîte mesure 5,5cm de haut, 3,5cm de large et 1,2cm d'épaisseur) => https://agatheb2k.wordpress.com/2016/09/12/chasseur-de-papillons/
Répondre
S
On dirait presque une grosse guêpe! Je ne connaissais pas cette espèce qu'il y a peu de chances que je rencontre, car je me couche "avec les poules"...
L
Ma rouquine n'en a ramené une il y a deux jours, une chasse.
Répondre
S
Pour le moment, les chasseresses de la maison semblent avoir déposé les armes...
P
Il est plutôt magnifique, j'en ai déjà aperçu quelques spécimens, j'ignorai sa capacité à couiner. D'après un article sur l'Acherontia atropos (son nom scientifique) sur Wikipédia il est friand de miel et s'introduit souvent dans les ruches, pour y butiner les avéoles. Il semble être immuniser contre le venin des abeilles.
Répondre
S
Je n'ai malheureusement jamais eu le privilège d'observer le Sphinx à Tête de Mort; peut-être parce que la nuit, je dors...
M
Impressionnante cette chenille et surtout très voyante. Elle n'a donc pas de prédateurs ? Quant à l'insecte, il est magnifique et en plus il couine !
Répondre
S
Le plus extraordinaire est que ce "couinement" est bien produit par le pharynx du papillon, et non par un frottement d'ailes ou de pattes comme chez tous les autres insectes (sauterelle, criquets, cigales...)
A
Belle bête, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu ce genre de bestiole à la maison, il y a quelques années nous avions visité une ferme à papillons et pourtant il y avait quelques spécimens.<br /> Chez nous il y a bien quelques papillons qui rentrent le soir mais pas des monstres comme celui là.<br /> A pluche.
Répondre
S
Je crois que, cet Eté, j'aurais pu laisser fenêtres ouvertes et lumières allumées toutes les nuits sans être dérangé par le moindre papillon! Voilà qui devient préoccupant.

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche