Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 17:33

page-de-garde.jpg

Que tout malentendu soit dissipé, je ne milite pas au sein d’un mouvement « identitaire » comme il en fleurit tous les jours, et c’est bien, comme cette vue le précise, d’un manuel écrit en 1896 à l’intention des élèves de la classe de 5ème que le texte qui suit est extrait.

 

le-caractere-Francais.jpg

D’autres pages, que je n’oserais montrer ici, expliquent la supériorité de la race blanche et de la civilisation des zones tempérées, qui atteint son plus haut degré de perfection en Europe. Si l’Homme est assez vaniteux pour se considérer comme « créé par Dieu à son image » (et surtout pas l’inverse…), que dire alors du Français ! Edifiant…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Tissier de Mallerais 24/11/2013 20:54


Bonjour,


J'aime beaucoup suivre de temps en temps votre blog, c'est une bouffe d'air frais, mais cette fois ci, en depit de l'interet suscite par cet article articule autour d'un texte scolaire du XIXeme
siecle, les commentaires echanges m'ont laisses tres decue. Je ne pensais pas que le ton cederait a la mode du mea culpa ou du jugement a l'emporte piece. En effet, tout le monde s'entend dans
les reactions, a denoncer le caractere raciste des Francais, des "cathos integristes", dits "identitaires", comme ceux qui ont provoque Mme Taubira. Les echanges qui sont enchaines illustrent
malheureusement a merveille les tensions qui existent en ce moment dans notre pays. Mais c'est juger vite, sans nuance, et j'ose le dire, sans intelligence. Avec les debats de societe actuels qui
montent les francais les uns contre les autres et divisent jusque dans les familles, j'aurais aime trouver dans les reactions a cet article un peu plus de mesure et de delicatesse. C'est
generelament pour la sagesse de ce blog, pour la neutralite des articles et l'interet que j'ai pour le Berry (nous avons une maison de campagne a Sens Beaujeu) que j'aime bien y surfer de temps a
autre. Je me suis sentie donc mal a l'aise des amalgames faits pele mele. Je vais a la messe tous les dimanches, avec mari et enfants, je respecte mon prochain, car profondement catholique, je
vote a droite, depuis toujours, je n'aime pas Mme Taubira ni le gouvernement actuel, je manifeste des que je le peux avec la Manif pour tous, je suis pour le repect de la vie, donc contre
l'avortement... Cela fait de moi une facho ? Pourtant, jamais mes enfants ne commettrons un acte de vandalisme ou d'incivilte. Et pour une Taubira qui s'est fait mal traitee par une petite fille
de 11 ans (et elle l'a bien cherche depuis plusieurs mois), combien de fois me suis je fais traitee de sale blanche, quand nous habitions en region parisienne... Et je ne suis pas la seule. J'en
pleurais adolescente, ca devenait du harcelement. Mais comme le dit lui meme M. Sihem Souid, recrute il y a quelques mois par Mme Taubira en son ministere : Traiter quelqu'un de sale blanc, c'est
manifester une reaction epidermique de rejet ponctuel. Ca n'a rien a voir qvec du racisme". Comme quoi, il est bien de mettre le curseur de ses reactions vers un peu plus de reelle tolerence...


 

sirius 25/11/2013 09:34



J'avais créé ce blog afin d'essayer de sensibiliser mes compatriotes locaux à mes préoccupations, et leur faire découvrir la richesse de leur patrimoine historique et environnemental. J'ai très
vite constaté qu'aucun échange contradictoire ne s'installerait jamais, les "gens d'ici" ayant pour règle de ne jamais exprimer leurs opinions (à compter qu'ils en aient...).


C'est pour cela que votre commentaire me fait plaisir. Vous assumez votre identité sociale et vos idées; c'est très bien, et on ne peut plus respectable.


Non, le racisme n'est hélas pas l'apanage des Français, mais tout simplement l'émanation de toute communauté, le refus de cette différence qui fait peur. Pour moi, les racistes n'acceptent pas la
différence, alors que les "politiquement corrects", qui manient l'angélisme, refusent de la voir.


N'y y aurait-il donc pas une troisième voie, celle qui consisterait à accepter l'autre avec toutes ses différences, fût-il (ou elle) noir ou blanc; chrétien, musulman ou non-croyant; de droite ou
de gauche; hétéro ou homo? A condition, bien sûr que ce soit réciproque, ce qui ne l'est hélas pas dans 90% des cas


Dans les "manifs pour tous", vous militez pour le refus de certains droits à certaines personnes. Certes, comme vous, je considère qu'une famille "naturelle" est faite d'un père, d'une mère, et
d'enfants. Le "mariage pour tous" me fait bien rigoler, car les homosexuels qui militent (avec raison) pour leur droit à la différence, veulent par ce biais "rentrer dans le moule".


Alors, une fois n'est pas coutume sur mon blog, je vous donne ma position sur ce sujet. J'aurais préféré un élargissement du PACS donnant plus de droits aux homos, mais présenrvant l'identité de
la famille traditionnelle (qui peut être de gauche ou de droite). La plupart de mes copains homos (eh oui, tout hétéro basique que je suis, j'ai des copains homo) partagent cet avis.


Les "manifs pour tous", dont je respecte les idées tant qu'elle sont exprimées pacifiquement) se sont hélas laissées infiltrer par des activistes extrémistes de la plus mauvaise espèce, dont on
peut retrouver l'idéeologie sur les sites de ces sinistres groupes "identitaires"...


Je voue envoie par MP quelques autres pages de ce fameux manuel... Merci de vous être exprimée!



ourson 01/11/2013 19:40


C'est marrant et intéressant....Ce mythe du "caractère" français, de l'identité française, ces généralisations.....mouarf.....

sirius 02/11/2013 10:09



Ce bouquin a près de 120 ans. Malheureusement, aujourd'hui, les mentalités ont au fond peu évolué; il n'y a qu'à regarder la montée de tous ces mouvements "identitaires"...



Pascal du 38 01/11/2013 12:19


Plutôt édifiant et inquiétant ce texte, heureusement que les manuels ont évolués. Bonne fête de Toussaint. A+

sirius 01/11/2013 14:17



A vrai dire, je serais bien incapable de dire ce qu'on enseigne en 5ème aujourd'hui, mais déjà de mon temps (j'ai 58 ans), ce n'était heureusement plus ça! Dans ce bouquin, c'est tout juste si on
ne parle pas des Africains dans le chapitre réservé à la faune...



Christiane D 01/11/2013 10:45


Merci pour ces quelques lignes...que je vais faire lire à des amis dont je ne partage pas du tout les idées mais qui hélàs risquent de ne pas se reconnaître..."nous, racistes? mais non!, nous,
avoir un sentiment de supériorité? mais non voyons mais enfin il faut bien dire que...et bla bla bla..."et ça se dit catho!


Pas bien étonnant que nous en soyons là même s'il faut évidemment tenir compte du contexte! merci merci merci

sirius 01/11/2013 14:15



Le problème actuel, c'est qu'à vouloir en faire trop et imaginer qu'à force de lois, on éradiquera ces sentiments détestables, eh bien on est arrivé à l'inverse! Il n'y a qu'à voir cette
lamentable histoire de bananes tendues à notre courageuse Garde des Sceaux par des enfants d'intégristes cathos lors d'un déplacement présidentiel (je n'ai pas tout suivi car en vacances). Je
vous envoie en MP quelques autres pages de ce succulent ouvrage (à prendre au second degré si on veut rire...).



Christian lemenuisiart 31/10/2013 10:56


C'est l'histoire, alors comme on ne refait pas le passé on va dire que c'est d'un autre temps . Un patrimoine qui explique aussi beaucoup de ce qui se passe aujourd'hui


A bientôt

sirius 01/11/2013 08:32



Oui, on est passé d'un excès à l'autre; du racisme ordinaire au "politiquement correct", avec tous ses tabous.



anatolem 30/10/2013 19:52


Heureusement on peut lire en bas de la page de couverture "Tous droits réservés."


A pluche.

sirius 31/10/2013 08:41



J'aurai un peu honte de vivre des droits de celui qui a écrit ce texte, même s'il faut bien entendu le replacer dans son contexte historique...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche