Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 09:07

La Tour de Vesvre était, jusqu'au milieu des années 1970, flanquée d'un bâtiment dont la construction semble remonter à la fin du XVème siècle. Il aurait été bâti par Guillaume de Fontenay (1437-1516) pour y loger sa "petite" famille, composée de lui-même, son épouse Philiberte (1448-1516) et leurs... 17 enfants! Ses pièces, plus faciles à chauffer, auraient apporté un confort plus appréciable que la rudesse de la vie dans la Tour.


 

manoir v. 1970 (2)

 

Nous avons eu récemment la chance de mettre la main sur des clichés de ce bâtiment, dont seuls subsistent les caves et le sol du rez-de-chaussée. Les tableaux des fenêtres de la tourelle sont du même type que ceux qu'on rencontre en plusieurs endroits à l'intérieur de la Tour, et peuvent être datés de 1450 à 1550 environ. Ils présentent un chanfrein qui s'appuie sur des "congés" (bases ornementées). L'une a un linteau en anse de panier, alors que l'autre est droit. On remarque sous la toiture de la tourelle, sur la droite, deux corbeaux qui ne soutiennent rien. Doit-on y voir les restes d'une bretèche à l'aplomb de la porte d'entrée? Dans ce cas, la tourelle possédait à l'origine un étage supplémentaire.

 

manoir v. 1970 (1)

 

Sur ce cliché, on voit bien le puits situé devant le Manoir. Le bâti du treuil était solide, mais rustique... L'eau se trouve environ à 4 mètres de profondeur, avec une réserve de 9 mètres cubes.


 

Pigeonnier v. 1970

 

C'est probablement également sous Guillaume de Fontenay qu'a été construite la ferme, vers 1500. Elle comprenait entre autres ce pigeonnier, toujours là aujourd'hui, bien que "décoiffé". Une mare occupait alors le centre de la cour.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Candy75 25/08/2010 10:16



J'ai oublié de dire que cette année, dans le Cotentin, j'ai photographié une tour qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ta photo. La restauration est bien réussie. Je l'ai mise sur mon blog.
Qu'en penses-tu ?



sirius 26/08/2010 07:31



Je viens de jeter un oeil à ta tour "cotentinoise"... Si c'est effectivement un pigeonnier comme à Vesvre, ses proportions sont différentes, et il a surtout bénéficié d'une restauration
intégrale, ce que le nôtre attend toujours!


 


Merci de ta visite!



Candy75 25/08/2010 10:13



Avis aux acheteurs de vieilles ruines. J'ai vu un reportage à la télé qui montrait des reconstructions à l'ancienne de châteaux délabrés par des "fous" de vieilles pierres. C'était très
intéressant et ces gens se ruinaient pour essayer de remettre d'aplomb une tour, un pont levis, des corps de bâtiments à l'identique. Ils organisent des scènes de village avec des figurants
du village voisin. Cela leur permet de gagner quelques sous car tous ces travaux sont un gouffre pour la bourse. Bravo pour leur tenacité.



sirius 26/08/2010 07:28



"Reconstruire" n'est pas toujours une bonne idée, car on ne sait souvent pas comment étaient faites les constructions à l'origine, à moins bien sûr, d'avoir des photos. Mais alors, même là, si
les pierres ne sont pas celles d'origine (souvent intégrées dans la construction des maisons du village...), l'âme des lieux n'est pas restituée. Mieux vaut alors se limiter à consolider ce qui
reste et le présenter dans l'état.


 


Ceci dit, il y a effectivement un peu partout en France des chantiers de rénovation où des gens pleins de bonne volonté, animés par leur seule passion et loin de toute considération mercantile,
font de leur mieux pour rendre vie aux témoins du passé.



christian lemenuisiart 24/08/2010 09:22



de jolies images d'archives . A bientôt 



sirius 25/08/2010 08:58



Eh oui, de ce bâtiment, il ne reste plus hélas que des photos d'archives...



anatolem 23/08/2010 16:05



Merci pour ce complément d'informations et pour la bretèche au dessus de la porte d'entrée il nous faudra rester sur notre faim ? C'est sympa de retrouver ces vieux clichés qui peuvent parfois
approfondir notre connaissance.


Cordialement.



sirius 24/08/2010 07:01



C'est une conjonction de hasards qui nous a permis de récupérer ces clichés, alors qu'on commençait à désespérer! Peut-être y en a-t-il d'autres qui dorment dans des albums-photo à l'autre bout
de la France (ceux-là viennent de Strasbourg)...



malobosco 23/08/2010 15:11



En ce qui concerne les deux corbeaux, moi-aussi je penche pour un élément situé en encorbellement destiné à contrôler l'entrée à la tourelle d'escalier. Par ailleurs, il n'est pas impossible que
cette tourelle ait été plus haute de quelques mètres, à l'origine.


Cependant, toutes ces "pseudos défenses", à l'instar des tourelles d'engle du bayle de la Tour ne m'apparaissent efficaces que contre une petite bande de brigands peu aguerris et pas trop bien
armés.


N'oublions pas aussi le côté ostentatoire que devait revêtir toute demeure noble qui se respectait. Les Fontenay étaient certainement assez fortunés pour faire réaliser tous ces ajouts à la
vieille Tour du XIIe siècle.


Je suis certain que nos amis(es) archéologues pourraient déjà avancer des hypothèses assez crédibles au vu de ces documents.



sirius 24/08/2010 06:59



Je l'espère moi aussi...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche