Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:47

1-St-Ytier.JPG

 

 

La belle église Saint-Yitier, que nous pouvons aujourd'hui admirer aux Aix d'Angillon, était en fait au départ une église seigneuriale, inclue dans le périmètre du château, disparu depuis longtemps.

 

 

 

 

 

2-Les-Aix-ancienne-eglise.JPG

 

 

 

 

Jusqu'à la fin du XVIIème siècle, le culte paroissial était célébré dans l'église de Valentigny, dont on voit aujourd'hui les vestiges dans le cimetière, route de Rians.

 

 

 

 

 

3-Les-Aix-chemin-de-la-messe.JPG

 

 

 

Cette rue porte un nom évocateur: celui que les paroissiens des Aix devaient emprunter pour aller à la messe à Valentigny, alors que l'église St-Ytier était réservée au Seigneur, à sa suite et aux chanoines qui demeuraient à l'intérieur de l'enceinte castrale fortifiée.

 

 

 


 

4-Les-Aix-ancienne-eglise--9-.JPG

D'après son orientation, le bâtiment qui subsiste aujourd'hui à Valentigny paraît être la première travée de l'ancienne église paroissiale. Le reste de l'église (choeur, chevet et éventuellement transept) a été détruit dans un incendie, en 1678 selon les sources que j'ai consultées.

 

 

5 Les Aix ancienne église (1)

 

 

 

 

 

Ce porche très dépouillé, orienté à l'Ouest, pourrait être celui d'origine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 Les Aix ancienne église (2)

 

 

 

 

L'intérieur de l'ancienne église sert aujourd'hui de remise pour les services d'entretien du cimetière, qui y entrepose divers objets (croix, planches, etc...). Un autel subsiste cependant côté est. Doit-on en conclure que le culte a continué à être célébré après la désaffectation du bâtiment?

 

 

 

 

 

 

 

7 Les Aix ancienne église (3)

 

 

 

 

La toiture a été récemment refaite à neuf. Sur ce mur de refend, on aperçoit encore les traces d'une ancienne voûte, qui était soit lambrissée, soit en lattis enduit de plâtre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 Les Aix ancienne église (6)

Une fenêtre en plein-cintre surmonte le porche d'entrée. L'intérieur de l'église est aussi dépouillé que l'extérieur. On remarque cependant en plusieurs endroits, disposés à intervalles réguliers au-dessus d'un bandeau gris foncé, des motifs qui peuvent laisser penser à un chemin de croix.


 

9 Les Aix ancienne église (4)

 

 

 

Chaque motif consiste en un cercle rouge, d'environ 70 cms de diamètre, à l'intérieur duquel s'inscrit une croix jaune. Il semble qu'un certain soin ait été apporté à leur conservation, alors qu'il ne reste rien d'autre de visible sur les murs. Celui-ci est de loin le mieux conservé.

 

 

 



 

10 Les Aix ancienne église (8)

 

 

 

 

 

A part le porche d'entrée et la fenêtre qui le surmonte, le bâtiment n'est éclairé que par deux petites ouvertures du même style que le porche, en arc brisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 Les Aix ancienne église incendiée

Cette carte postale nous montre le bâtiment tel qu'il était il y a une centaine d'années, dans le même état qu'aujourd'hui. Je n'ai par contre pas plus d'informations sur cette ancienne église paroissiale, qui semble avoir été très simple. Je ne sais pas non plus à quel saint elle était consacrée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
D'après les sources (Deshoulières, Buhot de Kersers) l'église de Valentigny est dédiée à saint Germain, le culte est transféré en 1678 dans la nef de la collégiale saint Ythier, le choeur restant réservé au chapitre. La collégiale reprend alors la dédicace saint Germain
Répondre
S
Merci pour cette intéressante information à propos d'un article datant de près de 12 ans! Ayant le travail de Buhot de Kersers à la maison, j'aurais tout de même pu avoir la présence d'esprit de le consulter! Bon week-end à vous et merci de votre visite.
M
<br /> <br /> Avec la plus extrême prudence, je dirai que ce portail en arc brisé évoque pour moi le XIIIe siècle...<br /> <br /> <br /> Il est heureux que la couverture ait été refaite à neuf, ainsi l'édifice est préservé de la ruine pour un bon bout de temps.<br /> <br /> <br /> J'ai remarqué que, devant l'autel, subsiste une sorte d'encadrement. Peut-être y avait-il un ornement ou un tableau à cet emplacement ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> J'ai montré les photos à laurent Lepresle, qui corrobore tes suggestions. La porte d'entrée, comme lesz deux petites fenêtres latérales, pourraient être du XIIIème siècle, de même que l'autel,<br /> qui pourrait être celui d'origine, déplacé là après l'incendie pour que ce qui restait de l'église puisse servir de chapelle. Toujours selon lui, le style très dépouillé du bâtiment viendrait du<br /> fait qu'il existait aux Aix une église collégiale (St-Ytier), expliquant que celle réservée aux simples paroiissiens (Valentigny) ait été construite à l'économie.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Je connais quelqu'un que je rencontre pratiquement tous les jours de la semaine et qui me dit "aller à la messe" mais l'église est à l'opposé ? <br /> <br /> <br /> D'apparence c'est vrai qu'elle fait dans la simplicité cette petite église.<br /> <br /> <br /> Cordialement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui, lors de la désaffection, suite à un incendie en 1678, de l'église de Valentigny, le culte fut transféré dans ce qui est l'église actuelle. Le Seigneur et sa suite ont dû faire un peu de<br /> place au commun des mortels...<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Bel historique bien argumenté de la vie de cette église. Dans les petites villes de province on voit encore les cimetières entourant ces édifices. Les dernières funérailles auxquelles j'ai<br /> assisté se déroulaient dans l'Orne dans un petit hameau de 5 maisons. L'église avait été réouverte en cette triste circonstance et le défunt enterré juste à côté de la porte. Je suis comme toi,<br /> Venise est une très belle ville mais je ne pourrais pas y vivre à cause de l'humidité. Le grand canal déborde régulièrement. Il faut monter sur des tréteaux et se munir de bottes en caoutchouc<br /> pour visiter la Piazza San Marco.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Autrefois, le cimetière était toujours autour de l'église, du moins dans les villages. En général, il a été déplacé pour des raisons de manque de place et d'hygiène, mais dans de tout petits<br /> villages, il a parfois gardé sa configuration d'origine. Les "hôtes" de marque étaient, eux, enterrés dans l'église, histoire d'être protégés des intempéries, peut-être...<br /> <br /> <br /> <br />