Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 12:33

Il arrive qu’on se trouve au bon endroit au bon moment. C’est exactement ce qui m’est arrivé ce matin, alors que je profitais du beau temps pour faire quelques photos dans le village.

 

En 1974, a peine mon permis moto en poche, j’ai réalisé un rêve : m’offrir une Anglaise, en l’occurrence une Triumph T 110 de 1956. La voici dans la cour de la maison familiale, à Cosne.

 

Ces motos n’avaient pas usurpé leur réputation de manque de fiabilité, et il fallait faire suivre la caisse à outils. Il était aussi préférable de ne pas la garer dans un endroit propre car elles souffraient toutes d’incontinence huileuse. Tout ceci, associé à un budget insuffisant, explique que, malgré le plaisir procuré par sa conduite, je me suis séparé d’elle au bout de deux ans.

 

Ce matin, j’ai donc la surprise de voir s’arrêter au beau milieu de l’unique carrefour de notre village une machine absolument identique ! Modèle, couleur, tout y était !

 

Quelques minutes de discussion avec ses sympathiques propriétaires venus en balade depuis leur Normandie m’ont appris qu’ils l’avaient entièrement restaurée, mais que le problème d’incontinence persistait…

 

Bonne route à eux, et un grand merci pour ce moment qu’ils m’ont fait vivre !

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
J'adore ces moments de rencontres fortuites et ces clins d’œil que fait le passé dans nos vies, tellement délicieux. "La croisée des hasards" ainsi que le chantent les Blankass du Berry...
Répondre
S
Il y a maintenant près de 50 ans, c'était en 1974, je descendais avec un copain d'un car sur la place du village de St-Agrève (Ardèche) quand nous sommes tombés nez-à-nez avec notre ancienne prof' de maths du Lycée! Heureusement, cette dame nous avait laissé de bons souvenirs.
G
Je suis venu te faire une petite visite je vais attendre le prochain article . Passe une bonne et agréable fin de journée. Cordiales amitiés & à +
Répondre
S
Merci de ta visite! Comme tu l'auras compris, la région lilloise n'est pas parmi mes préférées. Je n'en ai que de mauvais souvenirs...
G
J'a feuilleté avec plaisir ton blog, je suis de retour de Lille où je suis allé voir un de mes petits fils! Passe une bonne soirée . Cordiales amitiés a& à +
Répondre
S
Oui, une pause et quelques vues de Lille m'avaient mis sur la piste! Ici, même soleil qu'en Occitanie...
J
Très beau look que les machines de cette époque, et aussi la réputation des anglaises : "à quoi reconnait-on une anglaise : à la flaque d'huile sur le trottoir" (témoignage d'un motard des années 50-60)
Répondre
S
Tout amateur d'anglaises qui contredirait cette affirmation serait de bien mauvaise foi! Cela faisait partie du charme de ces machines, et des voitures anglaises aussi, tout comme un certain manque de fiabilité. Mais quelle personnalité!
V
belle machine, et sympathique moment de souvenir. bisous. cathy
Répondre
S
C'est tout-à-fait ça!
A
A cette époque le plastique était bien moins utilisé, je ne sais comment se porte la marque actuellement mais la crise du corona à fait des dégats en 2020 avec une grosse restructuration d'après les informations que j'ai pu glaner J'ai trouvé un cliché d'une Triumph, y a pas à dire elle a encore de la gueule.<br /> https://triumphadonf.com/v3/wp-content/uploads/2020/05/Street_Twin_Cafe_Custom_Kit_04-scaled.jpg<br /> A pluche.
Répondre
S
Je viens de faire une petite recherche, et ce que j'avais entendu dire est hélas vrai: 90% de la production actuelle est fabriquée en Thaïlande:<br /> https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/moto-triumph-abandonne-le-made-in-britain-1183117<br /> <br /> Pour un historique complet, tu as cet article:<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Triumph_(entreprise)<br /> <br /> Reste que, comme tu le dis, elles ont toujours de la gueule. Je n'aime pas ces motos carénées à l'extrême, dont un ne voit pas la mécanique, et qui font aujourd'hui fureur.<br />

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche