Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 09:21

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
J'étais loin de penser au ragondin, pourtant ce n'est pas ce qui manque sur les rives de la Meuse.
Répondre
S
J'ai cherché en vain une carte fiable de la répartition du ragondin en France. Toutefois, il semble qu'il ait colonisé toutes les rivières de plaine, à l'exception du Languedoc et de la Côte d'Azur. Lorsqu'on cherche des infos sur cet animal, il est bien regrettable de tomber en priorité sur les délires de certains chasseurs enragés!
L
C'est qui ?
Répondre
S
En lisant les derniers commentaires, tu devrais le savoir. Tiens, je me demande s'il vit par chez toi...
G
Merci pour ton aimable commentaire à mon sujet ! Oui la région Toulousaine mérite bien d'être connue ! Ton blog aussi est fort intéressant !Passe un bon et agréable lundi . Cordiales amitiés & à +
Répondre
L
Importé, comestible, ça doit être le ragondin ; j'en ai mangé en pâté, mais il devait y en avoir trop peu pour que le goût soit prononcé.
Répondre
S
Oui, c'est bien le ragondin! Visiblement, il me faut combler cette lacune de mon parcours gastronomique. Je crois que tous les rongeurs peuvent se manger, depuis le petit campagnol (un peu juste cependant) jusqu'au gros capybara amazonien. Bon appétit!
G
Ce fut une visité intéressante, car j'ai découvert un blog superbe ! Jolies photos : merci ! Je te souhaite de passer un bon jeudi. Cordiales amitiés & à +
Répondre
S
Je connais déjà ton blog, sur lequel je me rends régulièrement, juste pour le plaisir des yeux. Si je connais bien les P-O et l'Aude, un peu l'Ariège, le pays de Toulouse reste à explorer... ce que je fais au travers de tes belles images!
A
On attend les photographies du spécimen de ragondin sur les bords de la Sauldre.<br /> Je crois bien en avoir mangé une fois en terrine.<br /> A pluche.
Répondre
S
Je pensais que tu aurais trouvé tout de suite! Seuls le ragondin et le castor laissent de telles empreintes, mais celles du second sont plus ramassées, avec des doigts plus gros et plus courts. Pour la photo, ce sera plus difficile car, si on le voit de temps en temps, il faudrait avoir l'appareil-photo en permanence autour du cou, ce qui est inconfortable quand on a une pioche à la main.
L
Je n'ai pas ici mon livre sur les traces d'animaux... <br /> 7 cm, c'est beaucoup, trop pour un écureuil : un blaireau ?
Répondre
S
Il y a bien l'Ecureuil Géant du Berry, mais personne ne l'a encore photographié. Les traces de blaireau ont la particularité d'avoir cinq doigts dirigés vers l'avant. Petit indice: notre visiteur n'a ni sabots, ni plumes ni coquille.
A
Un castor ?<br /> Le fameux dragon de la Sauldre ?<br /> https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/le-fossile-d-e2-80-99un-c2-ab-dragon-des-mers-c2-bb-de-dix-m-c3-a8tres-mis-c3-a0-jour-en-angleterre/ar-AASF9r9<br /> A pluche.
Répondre
S
Il a comme le castor une belle fourrure (c'est pour ça qu'il a été introduit d'Argentine vers 1850) et une chair paraît-il savoureuse, mais pas la queue plate. Oui, j'avais vu cette histoire de dinosaure anglais, mais la Sauldre n'est pas assez profonde pour héberger de tels résidents.
A
C'est la trace d'un cerf ou celle d'une vache ?<br /> Un loup ? unijambiste ?<br /> A pluche.
Répondre
S
Unijambiste non, car si tu regardes bien, tu verras une autre empreinte beaucoup plus faible à gauche de la principale. Longueur du doigt médian: 7 cms. Je te rappelle que vaches et cerfs sont des ongulés, et donc munis de sabots.
V
mais qui est-il??? oui, c'est à st Emilion la grande église monolithe. bisous. cathy
Répondre
S
J'attends les propositions...