Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 09:21

J’avais récemment évoqué le scrutin régional auquel nous serons invités à participer le week-end prochain, et voyons à présent ce qui s’offre aux citoyens du canton de Sancerre pour les Départementales. Trois listes sont en compétition.

 

Toujours la même obsession de l’insécurité pour le RN, avec en décor des propositions retrouvées sur bien d’autres listes (personnes âgées, services publics, etc…). Un programme bien étriqué et basé sur la stigmatisation, l’exclusion et  le principe du bouc émissaire, comme d’habitude chez eux.

 

Je noterai la barbe du candidat, qui évoque plutôt une mouvance qu’ils se font fort de combattre...

 

Faute de bénéficier du soutien officiel de la gauche, cette liste-ci sera la plus compatible avec cet électorat. Présentation nettement plus avenante que la précédente.

 

Un programme assez complet mais notons tout de même que la majorité départementale actuelle (droite « classique ») ne les a pas attendus pour installer la fibre optique dans les chantiers se déploient un peu partout.

 

Enfin la liste UDC-Avenir pour le Cher m’a gratifié de pas moins de quatre livraisons successives de prospectus, mais ce n’est pas pour cette raison que ce sera sur elle que je me pencherai le plus longtemps…

 

Là aussi, le programme (peu différent du précédent) semble complet et solide, et cette équipe bénéficie de l’expérience du mandat écoulé. Reconnaissons leur, entre autres, l’avancement du chantier de déploiement de la fibre optique, mais qui laisse encore de nombreuses zones blanches.

 

Quatre candidat(e)s sérieusement présenté(e)s, et qui peuvent tous se targuer d’avoir déjà exercé des mandats électoraux locaux. Patrick Bagot, dont je ne sais pas grand-chose, a la dignité de ne pas se vanter de son mandat de maire de Belleville (2014-2020) et de sa non-réélection en 2020.

 

Voyons à présent d’un peu plus près les motivations de Sophie Chestier, à laquelle je me suis par le passé souvent intéressé sur ce blog…

Si elle nous rappelle qu’elle a été maire de Veaugues (2014-2020), elle se garde bien de nous expliquer que, si elle ne l’est plus, c’est que les Valgyciens en ont décidé ainsi aux dernières municipales. Précisons aussi qu’elle a préféré claquer la porte du Conseil Municipal en 2020 plutôt que de siéger en tant que simple conseillère élue au second tour. Mais c’est surtout son soit-disant attachement aux atouts environnementaux de notre canton qui m’intéresse.

 

Le programme ce dette équipe insiste sur le respect et la protection des espaces naturels, qui auraient fait partie de leur action au cours de la dernière mandature au conseil départemental (rappelons qu’ils sont sortants tous deux).

 

Les lecteurs habituels du blog savent que je suis avec grande attention tout ce qui concerne l’environnement à Veaugues, et ne seront pas surpris que je revienne toujours sur les mêmes points. Ici, la parcelle AM 13 des bois communaux à l’automne 2018.

 

La même, vue depuis le bas, en Mai 2021.

 

Une vue aérienne tirée du site Géoportail montrant la zone concernée.

 

Et l’explication du  massacre dans cet extrait des délibérations du conseil municipal de Veaugues du 25 Janvier 2019. Notons que la décision de planter ces résineux a été approuvée par l’ensemble du conseil, à l’unanimité. Bel élan de solidarité en faveur de la protection de la biodiversité !

 

Ici, un des quelques 4100 plants de cèdre, espèce indigène comme on sait. Il faut aussi préciser que ce projet a été présenté par l’Office National des Forêts, auquel la commune de Veaugues a confié la gestion de son patrimoine forestier. Encore un organisme qui se fait fort d’agir en faveur de la biodiversité…

 

Passons à la zone Natura 2000, largement évoquée sur ce blog, en général et  hélas toujours pour les mêmes raisons. La voici cet hiver. Le conseil municipal de Veaugues avait jugé opportun de vendre cette parcelle à un particulier en 2017, s’estimant ainsi déchargé des nuisances qui y étaient attachées.

 

Et la demi-carcasse de Citroën Ami 6, qui y est toujours, et semble bien partie pour s'intégrer durablement à cet espace naturel classé sensible.

 

Alors, comment avoir confiance en les velléités d’une équipe qui a montré au cours de la mandature écoulée son manque d’intérêt à la cause environnementale ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel 14/07/2021 19:55

Bonjour,
Les sujets de votre blogs, que je suis depuis 2013 ou 2014 de mémoire, sont vraiment intéressants, histoire patrimoine, etc... Je trouve dommage que vous fassiez des articles sur la politique cela dénature tout le reste. En tout cas pour ma part je ne suis vraiment pas venu chercher ce genre d'article ici, d'autant plus que vous n'êtes clairement pas neutre. Je ne suivrai plus votre blogs pour ces raisons là.
Bien à vous

sirius 14/07/2021 20:46

Bonsoir Michel,
Mon intention n'a jamais été d'être neutre! Sinon quel intérêt y a-t-il à s'exprimer? Dans les campagnes, on regarde d'un mauvais oeil les gens qui font des vagues ou qui tout simplement expriment une opinion. Je fais résolument partie de cette catégorie, et vous êtes absolument libre de ne plus suivre mon blog. Je remarque au passage que vous n'avez pas eu le courage de laisser une adresse courriel sur laquelle j'aurais pu vous répondre. Bonne soirée à vous, en espérant que vous trouverez ailleurs ce que vous cherchez. Cordialement
Sirius.

Marcel Frantz 15/06/2021 11:27

Mon dernier commentaire n'a pas été enregistré, sans ai-je encore mal coché les feux de signalisation! Je disais qu'il faut voter ! Se désintéresser de la chose publique c'est permettre à des coquins de se faire élire avec des erzats de majorité. Qu'on le veuille ou non, un vote blanc fait sens.

Je trouve hideuse cette mode des grandes barbes.

sirius 15/06/2021 12:12

La prise en compte du vote blanc permettrait d'afficher la réelle popularité de chaque formation. Etre élu avec 51% de 32% des électeurs n'a aucun sens! Certains cantons du Cher n'offrent au premier tour que le choix entre le RN (avec ou sans horrible barbe...) et l'UDC ou le vert délavé.

J'apprends que mes commentaire passent par les fourches caudines de ces exaspérants feux de circulation! Quant à votre précédent commentaire, il a en effet dû passer à la trappe.

éliane roi 15/06/2021 10:36

Coucou me revoilou ! J'ai dit que je ne mettais plus de politique dans mon blog (car les gens sont blasés ou ne commentent pas) mais je peux encore en mettre dans les autres blogs -je ne visite plus que le tien et celui de PPRené, qui est un vieux pote, et ne publie plus que ses photos de voyages-. Moi aussi je soutiens les grèves des postiers (et pour cause, mon mari était postier et moi à france télécom), les grèves des infirmières car elles manquent ENCORE de tout, celles des enseignants à qui le gouvernement voudrait faire avaler des couleuvres et celles des ouvriers qui se battent pour que leur entreprise, pourtant rentable, ne ferme pas, celles des intermittents du spectacle qui se battent pour ne pas crever de faim et ont parfois le courage de se foutre à poil pour marquer les esprits comme Corine Masiéro pour qui j'ai une grande admiration. Je n'ai pas manifesté contre l'extrême-droite (que je déteste) parce que je ne manifeste pas en pleine pandémie, mais une fois le virus éradiqué, je redescendrai dans la rue, ça c'est sûr. Je ne voterai pas parti communiste parce qu'ils m'ont déçue, NPA parce que ce sont des extrêmes et Mélenchon parce que ce n'est pas un parti politique : ils refusent les cotisations, tirent au sort leurs candidats et refusent toutes formes d'organisation, ce qui pourrait s'apparenter à de l'anarchie ; je ne voterai pas non plus écolo car ils vont trop loin dans certains domaines, certains sont même de parfaits illuminés, et la seule fois que j'ai voté à droite dans ma vie c'était pour Chirac pour faire barrage à l'extrême-droite.
Je crois que je resterai chez moi.
Merci à toi de nous permettre de débattre.
Excellente journée !

sirius 15/06/2021 10:44

Je sens une certaine promiscuité... idéologique entre nous! Au moins sur le fond.

La Ségaline 15/06/2021 10:31

On sait bien que les promesses n'engagent que ceux qui les croient, et c'est encore plus vrai en politique hélas. Pour ce qui est de l'abattage malheureux de tout ce pan de forêt voilà qui me rappelle une conversation récente que j'avais eue avec un agent de l'ONF justement qui était un peu écœuré et qui m'avait refroidie lorsque je lui avait parlé de l'éventuelle orientation de mon fils dans ce secteur. Complètement désabusé il m'a dépeint le tableau d'un organisme public qui devenait de plus en plus un entreprise privée et où la gestion et la préservation de la forêt s’effaçait chaque jour un peu plus pour faire place à la rentabilité et à une gestion commerciale de notre bien commun et vital qu'est la forêt. On est mal...

sirius 15/06/2021 10:48

C'est exactement le contenu de la dernière conversation que j'ai eu (avec ou sans "e" final, j'hésite...) avec le responsable local de l'ONF, qui a essayé de me convaincre qu'avec le réchauffement climatique, ces cèdres avaient un avenir bien plus prometteur que les feuillus indigènes. Tout ça probablement pour finir en granulés de chauffage ou en pâte à papier.

anatolem 14/06/2021 18:47

Tu sais nous avons fait des journées de grèves pour garder le personnel pour faire du bon boulot, tous les deux ans ce sont des emplois que nous avons perdus, et l'année prochaine le bureau de sancergues sera vide (il y a longtemps que c'était dans les cartons).
Ici Adrexo a décidé que nous n'aurons aucune propagande électorale dans notre boite aux lettres, serait-ce un signe ?
A pluche.

sirius 14/06/2021 19:46

Voilà en tous qui me prouve que tu lis les commentaires déposés sur mon blog! Tu as aussi lu que j'ai cité défavorablement les cheminots, dont les mouvements pénalisent injustement des millions de personnes, mais pas les postiers, dont je connais très bien la dégradation des conditions de travail par ce que m'en rapportent certains agents. Je ne le dis pas pour "rattraper la mayonnaise", mais pour compléter mes propos qui n'étaient pas exhaustifs. Alors, oui, je soutiens les postiers dans leurs revendications!

Quant à Adrexo, je vois sur Wikipedia que c'est une filiale d'une société américaine:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Adrexo
Pas bon!

éliane roi 14/06/2021 13:42

Pas facile de commenter un tel article. Je ne suis même plus sûre d'aller voter.... j'ai été déçue par tous les partis de gauche, et à l'heure actuelle aucun ne correspond à ce que l'on peut attendre VRAIMENT dans le domaine du social, de la santé, de l'éducation ou de l'écologie. Les choses étaient plus claires il y a encore seulement 40 ans, la notion de gauche et de droite étant mieux définie qu'aujourd'hui. Je crois sincèrement que les gens n'ont plus de perspectives politiques, n'ont plus confiance en personne, et ne se déplaceront pas en masse pour aller voter. Moi je crois encore un peu aux grèves et manifestations de rue (je me suis battue toute ma vie pour un monde meilleur) pour voir aboutir les revendications de tous, mais depuis les gilets jaunes et le coronavirus, les choses prennent une tournure plus violente, parallèlement à la montée de l'extrême-droite en Europe et la suppression des libertés qui gagne du terrain. Je ne mets plus de politique dans mon blog parce que les gens ont besoin de choses plus "bucoliques" après ces deux ans de pandémie, et parce que mes articles n'étaient pas commentés (peut-être parce que je suis une femme), le mystère reste entier...........
Bon courage Sirius pour tous tes combats ! ...............................
Je me replonge dans mon bouquin de Raymond Devos en attendant des jours meilleurs..............

sirius 14/06/2021 14:04

Le thème de la dernière grande manifestation, ce week-end, était tout simplement "contre l'extrême-droite". Mais ça veut dire quoi? Si on veut freiner l'expansion de ces mouvances-là, il faut proposer des programmes intéressants, réalisables, et quine laissent personne sur le bord du chemin. Les grèves? Tu veux peut-être parler de celles des cheminots, par exemple, qui sont une caricature du corporatisme qui mine notre société! Ils se mettent en grève pour défendre ce que j'appelle des privilèges, à commencer par leur statut qui est en lui-même une forme d'inégalité sociale! Se mobilisent-ils lorsqu'on supprime des trains ou ferme des lignes? A ma connaissance, non! Les seules grèves (et encore, elles sont symboliques) auxquelles j'adhère sans réserve sont celles du personnel soignant. Et aussi, par principe à celles du personnel d'entreprises qui licencient pour délocaliser leur production. Merci d'avoir pris autant de soin pour commenter mon article, et bonne journée à toi!