Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 14:13

En ce début Mars où les jours de grisaille se succèdent, agrémentées d'un vent bien désagréable, il est tentant de s'égarer un peu sur Internet, que ce soit pour d'utiles recherches ou pour des raisons plus futiles.

C'est bien ce dernier motif qui me conduit à vous proposer une petite récréation musicale avec, tout d'abord, deux titres tirés d'un bon vieil album (1966) des Rolling Stones: Aftermath

Ayant passé toute la période de ma scolarité secondaire à Londres, j'étais aux premières loges pour écouter ce genre de musique en temps réel. Une autre chanson emblématique de ce tournant des années 60/70 est Here's to You, de Joan Baez, dont les paroles répétées en boucle sont un hommage aux anarchistes Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti, exécutés en 1927 avant d'être réhabilités (un peu tard…) en 1977…

Restons dans l'anglo-saxon, mais un peu plus récent avec cette interprétation reggae de Jimmy Sommerville du tube "to love somebody" des BeeGees.

Retour en France pour finir, avec le regretté Jacques Higelin et sa Rousse au Chocolat. Cette chanson a, si je ne me trompe, servi un temps d'indicatif à l'émission "là-bas si j'y suis", diffusée sur France-Inter du lundi au jeudi de 1989 à 2014. Personnellement, je trouve que son animateur s'est, surtout vers la fin, laissé aller à une forme de bien-pensance gauchisante un peu caricaturale, mais c'était souvent passionnant avec des prises de position courageuses, et quelques surprises comme celle-ci (ça commence à la 4ème minute)…

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Que j'aimerais que tu passes à l'atelier, jamais aussi grand et propre. Bon week-end
Répondre
S
C'est prévu, d'ici deux bons mois, à moins que le Coronavirus n'ait ma peau entre-temps... Cela me fera plaisir de te revoir aussi!
V
merci pour la chanson de Joan Baez, des années que je ne l'avait pas entendue!!! une de mes préférée quand j'étais gosse! bisous. cathy
Répondre
S
Oui, cette chanson a marqué de nombreux esprits! Musique d'Ennio Morricone.
M
J'ai beaucoup écouté "là-bas si j'y suis", une émission souvent dérangeante de Mermet qui avait l'art de mettre les pieds dans des endroits inattendus. Il m'agaçait dans ses prises de positions outrancières en politique et m'enchantait ailleurs. Un grand monsieur de la radio sur France inter que j'ai quittée après son éviction.
Répondre
S
Je vois qu'on partage le même avis sur Daniel Mermet. Il est un fait que France-Inter a beaucoup baissé, et ce déjà bien avant l'éviction de Mermet. Elle est hélas bien loin l'époque de "l'Oreille en coin", du "Tribunal des Flagrants délires" et de Claude Villers! Mais que reste-t-il, surtout dans nos campagnes où la réception est souvent très moyenne? France-Musique, à part les soirées Jazz et le Bach du Dimanche (7-9h, que je ne rate jamais), donne de plus en plus dans le mélange des genres (musicaux, on s'entend). Plutôt le silence que d'écouter RTL ou Europe 1, et la crucifixion plutôt que Skyrock!
A
C'est bien de se promener sur le web mais attention de ne pas attraper un virus, puisque c'est actuellement d'actualité :)<br /> J'aime bien les pierres qui roulent.<br /> A pluche.
Répondre
S
Fais simplement attention que les pierres ne roulent pas sous tes pieds; sinon, c'est à consommer sans modération!

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche