Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 10:25

Oublions à présent le champignon qui fait rétrécir le cerveau, mais restons dans ce sujet de saison, juste pour le plaisir des yeux, avec ces champignons d'Automne immortalisés dans les bois de Veaugues ces dernières années. Cette Amanite Solitaire peut être rencontrée toute l'année, ou presque.

 

Surpris lors de ma balade quotidienne hier, ces jolis champignons poussent sur un noyer déraciné.

 

Le Bolet Satan est un habitué des lieux, déjà présenté lui aussi sur le blog.

 

De ma sélection, seul le Pied-de-Mouton est reconnu comestible sans confusion possible.

 

Ces curieux champignons d'un beau violet sont des Calodons (ou Hydnes) Terrestres.

 

Leur dessous, garni d'aiguilles, fait un peu penser au Pied-de-Mouton à la famille duquel il appartient, mais ils sont trop coriaces pour être appétissants!

 

Tout aussi coriaces, sinon plus, sont ces "champignons de bois" que je n'ai même pas cherché à identifier. Ce genre de champignon peut vivre plusieurs semaines.

 

La Helvelle est aussi appelée Morille d'Automne, et pousse sur les terrains calcaires.

 

Les Clavaires poussent en Automne ou en Hiver; à ne pas ramasser.

 

Impossible de manquer la Pezize Ecarlate !

 

Dans un autre registre de couleur, mais tout aussi élégant, le Polypore Soufré. C'est un champignon à l'espérance de vie particulièrement longue, mais qui ne pousse que sur des arbres condamnés.

 

Le Géastre (Etoile de Terre), de la famille des Vesses-de-Loup, exhale comme elles une odeur caoutchouteuse.

 

Impossible de terminer une galerie de curiosités mycologiques sans un Satyre Puant… Celui-là, inutile de l'apporter à votre pharmacienne, son odeur suffira à vous convaincre de ne pas le toucher!

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
mise à part quelques champignons (morilles, mousserons et rosé des près) mon expérience mycologique s'arrête là. Les espèces que je ne connais pas je les laisse, car beaucoup de spécimens se ressemble et parfois sont toxiques.
Répondre
S
Ton attitude est la plus sage, et mieux vaut garder ce cap! Malgré les campagnes d'information, il existe encore des gens qui ramassent tout sans trier, et même qui mangent tous les champignons ramassés sans chercher à les identifier!
L
Je connais deux ou trois champignons, dont l’annamite très reconnaissable. Pour les comestibles, il en va autrement. En tout cas merci pour cette leçon de mycologie, tes clichés sont superbes.
Répondre
S
Oui, l'Annamite se reconnaît à son chapeau pointu lorsqu'il se penche sur son travail dans la rizière!
L
Ah les champignons... Il m'est arrivé d'en cueillir, mais mon expérience se réduit à deux ou trois champignons comestibles. En tout cas, merci pour cette leçon de mycologie : tes clichés sont superbes.
Répondre
S
Oui, souvent il faut se contenter du régal des yeux!
L
Superbe récolte en photos, par le nombre et la qualité
Répondre
L
Je parle en photo, c'est comme une cueillette, sauf qu'ici pas de risque, ou alors la chute
S
Une récolte qui enverrait le cueilleur direction le cabinet médical!
M
J'en ramasse quand j'en trouve mais sans chercher. C'est ainsi que je suis "tombé" début octobre sur une colonie de coprins avec un pote. Quelle platée, mais quelle platée !!
Répondre
S
Les Coprins, c'est bon, mais à condition de les manger dans les 4 heures. Hier après-midi, j'ai rencontré derrière chez moi une équipe qui avait tout de même ramassé de quoi faire une bonne fricassée de Pieds-de-Moutons. Contrairement à moi (et à vous...), ils n'hésitent pas à piétiner des heures dans les sous-bois, et ça a payé!
A
Tu es le "champignon" des photographes mycologue de Veaugues et de ses environs.<br /> A pluche.
Répondre
S
Vite dit car je ne photographie que ceux qui sont sur le bord de mes passages habituels. Idem pour la cueillette. Je serais capable de marcher sur un cèpe sans le voir...
V
je n'en ai pas trouvé un comestible cet année, mais c'est un plaisir de les regarder, c'est si beau. merci pour cet article! bisous. cathy
Répondre
S
Rassure-toi, je n'en ai pas trouvé de bons non plus cette année! Il faut dire que je ne cherche pas beaucoup non plus...

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche