Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 19:04

La petite ville de Pézenas, qui avait été rattachée à la Couronne en 1261 par Louis IX (dit « saint »), a connu son essor politique au début du 16ème siècle. Les gouverneurs du Languedoc s’y installent, et les Etats Généraux du Languedoc y siègent. La Porte Faugères (14ème siècle) est un des derniers vestiges de l’enceinte médiévale.

 

Une rue typique du centre ville, avec ses hôtels particuliers et ses boutiques.

 

Pézenas est un festival de portes, toutes soigneusement appareillées et décorées.

 

Voici celle de l’hôtel de Carrion-Nizas, une famille de militaires d’origine castillane (Espagne).

 

Entrons…

 

Un magnifique escalier du 16ème siècle dessert les étages depuis la cour intérieure.

 

Entrée, côté ville, de l’Hôtel de Peyrat, une immense demeure dans laquelle est installée l’Office de Tourisme, accessible par l’autre face. Ce dernier, outre un accueil très sympathique, propose une scénographie de qualité dans des locaux superbement restaurés.

 

La porte de l’Hôtel de Graves, surmontée d’une accolade qui accuse l’époque Renaissance. Elle a vu naître au 14ème siècle le troubadour Bertrand Pezars.

 

Une bien étrange chronologie qu’on peut interpréter ainsi : une porte renaissance à accolade surmontée, peut-être, d’armoiries détruites dans un accès de bêtise ; elle sera ensuite murée, et un oculus aménagé dans le « bouchon ». Ultime affront, ce coffret téléphonique en plastique !

 

Les immeubles des deux côtés de cette rue, reliés par cet élégant passage couvert, devaient appartenir à la même famille.

 

Difficile de résister à cette porte surmontée d’un chat quelque peu rondouillard !

 

Celle-ci, avec son linteau en arc brisé, dénote un peu.

 

Tout comme celle-ci, en plein cintre…

 

Et flanquée d’une fenêtre aux barreaux dissuasifs.

 

Le clou reste cette extraordinaire porte biaise, probablement une fantaisie d’architecte !

 

Détail de la corniche et du linteau.

 

Pour finir, une visite au Musée de la Porte s’impose ! Cette extraordinaire caverne d’Ali-Baba rassemble une centaine de portes dont certaines remontent au 16ème siècle, et nombre de ferronneries et de serrures. Un endroit unique à ne manquer sous aucun prétexte !

 

PS: voici un site qui a déjà traité ce sujet, avec d'excellentes photos.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Une "porte biaise", je ne connaissais pas. Très original.
Répondre
S
C'est la première fois que je vois ça et, après une recherche sur Internet, il semble que ce soit la seule! je vais rajouter un lien vers un site qui a déjà traité ces portes.
A
C'est quand même se compliquer la tache de fabriquer cette porte biaise, mais on a bien le droit d'être un original dans le pays.<br /> A pluche.
Répondre
S
J'ai toujours aimé les originaux, à condition qu'il ne s'agisse pas de simple provocation, comme certaines formes d'art contemporain!
D
Magnifique, j'essaierai de m'y faire emmener un jour.<br /> <br /> Une vieille dame de mon entourage se souvenait avec gourmandise des petits pâtés de Pézenas.
Répondre
S
J'avoue que je n'ai guère eu d'yeux pour les spécialités gastronomiques lors de cette première visite!
L
C'est une bien belle visite avec les portes et un chat qui passe
Répondre
S
En visitant le Musée de la Porte, j'ai pensé à toi; il faut absolument que tu ailles voir ça, si ce n'est déjà fait. Tu vas te régaler!
R
C' est une ville superbe et "patrie"de Moliere.<br /> Il te manque simplement dans ta visite la découverte des vins de Pezenas qui sont un vrai régal<br /> A consommer sans modération pour le régal des papilles.
Répondre
S
Cette fois-ci, je me suis concentré sur l'architecture et ai fait l'impasse sur tout le reste. Côté vins, j'avoue que mes préférences vont aux Coteaux du Roussillon (le Cellier Trémoine de Rasiguères propose des rouges exceptionnels pour environ 8€). Lorsque je suis arrivé dans le Languedoc fin 1978 pour un séjour d'un an 1/2, on y produisait essentiellement de la "piquette"; les temps ont bien changé et la qualité est aujourd'hui au rendez-vous!

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche