Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 14:57

Voilà des années que je voyais ces gros champignons blancs s’épanouir sur les terrains calcaires de Veaugues, sans avoir jusqu’ici réussi à leur attribuer un nom. Ici, un petit groupe sort de terre en Octobre…

 

Celui-ci, dans mon jardin, est né durant la nuit début Juin…

 

A quelques pas, des adultes et un jeune. Le chapeau tout d’abord sphérique s’étale en un plateau d’une douzaine de centimètres de diamètre.

 

A première vue, on pourrait penser à une Coulemelle (lépiote élevée), mais il n’en est rien…

 

Absent dans les manuels de mycologie (champignons), il a fallu que se développent les sites internet spécialisés pour que je l’identifie formellement. Même s’il  vit en petits groupes, il s’agit de l’Amanite Solitaire.

 

Considéré comme comestible ; je jouerai cependant la carte de la prudence, et celui-ci, ramené à la cuisine pour son identification,  ne finira pas à la poêle. On voit bien le voile qui recouvre encore les lamelles. Après déchirement, il formera l’anneau caractéristique de toutes les Amanites, mortelles ou comestibles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Je la trouve dans ma vieille édition (1939) de Maublanc (les autres guides, plus récents, ne sont pas à Paris) qui la donne en effet pour comestible.<br /> Comme l'autosuggestion peut faire des ravages, il vaut mieux ne pas se forcer à la consommation.
Répondre
S
Je possède le tome dédié aux champignons de l'Encyclopédie Pratique du Naturaliste (chez Paul Lechevallier, Paris, 1921), qui la mentionne à titre indicatif dans les champignons associés aux terrains calcaires. Comme à Veaugues, donc. Dans cette série, rééditée dans les années 1980 (je crois), de nombreux ouvrages intéressants sur les arbres et les fleurs; vous devriez les trouver à Paris!
M
Ne pas jouer avec le feu c'est déjà le début de la sagesse.
Répondre
S
OK, mais il ne faut pas que la sagesse tourne à l'ennui! Un peu de fantaisie, ça fait du bien, à condition évidemment de ne pas conduire à l'hôpital...
L
Moi je ne ramasse avec la photo, alors aucun risque de s'empoisonner
Répondre
S
Même avec la photo, c'est parfois risqué; mieux vaut alors ne ramasser que les espèces qu'on connaît bien!
A
Effectivement, je pensais aussi à la coulemelle mais le dessous est quand même rosé pour cette dernière. De toute façon on dit que tous les champignons sont bons.... au moins une fois ;)<br /> A pluche et merci pour cette leçon de mycologie.
Répondre
S
J'ai trouvé tout récemment une Girole réellement solitaire lors de ma balade dans les bois de Veaugues. Pas de quoi remplir une assiette!

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • : Après 36 ans à Veaugues, direction Le Noyer pour vous faire découvrir son cadre, son histoire, et aussi quelques billets d'humeur...
  • Contact

Recherche