Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:04

Chaque année, c'est de pire en pire! On déresponsabilise et infantilise les gens; les services publics, au lieu d'essayer de parer ce genre de situation, ont décidé de baisser les bras. On ferme les écoles au moindre flocon.

routiers-bloques.jpg


On oblige des milliers de routiers à passer des jours et des nuits sur le bord des routes, sans même se soucier de savoir s'il ont le chauffage dans leur cabine, ou quoi que ce soit à manger, sans parler des problème d'hygiène...





berliet gak plateauIl y a 30 ans, j'habitais alors à Montpellier, et faisais des livraisons de produits laitiers en Lozère (St-Chély est à 1000m d'altitude); nos camions datant des années 60 (sans assistance de direction, ni chauffage, je précise...), passaient partout, alors que la campagne était parfois couverte de 60 cms de neige, et les routes d'une croûte de glace de 10 cms!  .

 


1984 Berliet Citroen Type KAu-dessus, un GAK de 1965 environ

 

Ci-contre, un autre Berliet de 1975.


Ces petits Berliet des années 60/70, nous emmenaient de tous temps sur les routes des Cévennes.




Mercedes O302 1974

En janvier 1985, je faisais du ramassage scolaire dans le Berry. Malgré les conditions déplorables (neige et froid) et des cars que personne ne voudrait plus conduire aujourd'hui, sans chauffage et craquant de partout, jamais "mes" gamins n'ont manqué l'école! Seuls quelques petits retards à déplorer.

Ci-contre: car Mercedes O302 de 1973

 



Aujourd’hui, à l’heure du TGV, de l’ABS, l’ESP, de l’électronique embarquée et de tous les dispositifs d’assistance à la conduite qui sont installés sur nos bagnoles et camions, au point à nous rendre incapables de décider de quoi que ce soit, un centimètre de neige, et c’est la panique.

 

Au lieu de mettre le progrès au service de la population, on préfère appliquer l e « principe de précaution »  jusqu’à l’absurde, aboutissant ainsi à la régression.

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 11:33

Dans le Sancerrois, tout le monde a entendu parler de la Voie Jacques Coeur, souvent sans vraiment savoir de quoi il en retourne avec, en prime, des légendes farfelues comme celle qui affirme qu’un souterrain relie Bourges à Sancerre…

 

Veaugues-voie-romaine.JPG

 

En rouge, la voie romaine. Le trait continu correspond aux sections préservées. En discontinu (bas de l'image), la section supprimée lors du remembrement. En pointillés (haut de l'image), hypothèses (tracé disparu).



Si cette appellation provient peut-être du fait que cet itinéraire était peut-être jadis emprunté par les caravanes des marchands, par contre il est certain qu’il s’agit d’une ancienne voie romaine, qui allait de Bourges (Avaricum) à Auxerre (Autessiodurum), franchissant la Loire à St-Thibault (Gortona).

 

1 en plaine





Dans la plaine de Voisy, en regardant vers le Sud...

 






A Veaugues, elle sert de limite avec la commune de Jalognes, depuis Marcy jusqu’aux Bréchières. Sa continuité est malheureusement interrompue entre les routes de de Jalognes et d’Azy, suite au remembrement de 1966.

 

2 ponceau

 

 Franchissement du ruisseau de Planche-Godard., au moyen d'un ponceau en béton. Du temps des Romains, comment la voie passait-elle le ruisseau? Pont ou gué?






Pour s’imaginer ce que pouvait être cette voie romaine, il faut oublier les clichés représentant de larges routes pavées de grandes dalles. Il s’agissait plus vraisemblablement d’une simple chaussée empierrée et bordée de fossés, régulièrement entretenue.

 

3 remblai


Entre les routes de Vinon et de Gardefort, le tracé d'origine est bien visible le long du chemin actuel.


La voie romaine était établie sur un talus haut d'environ un mètre cinquante.

 

 



Construite après la conquête totale de la Gaule, elle a dû servir d’itinéraire important jusqu’à la fin de l’Empire Romain (fin Vème siècle), avant d’être supplantée par le « Grand Chemin de Bourges à Sancerre » à une date indéterminée.

 

 

Trudaine

 

Sur l'Atlas de Trudaine (vers 1750), notre voie porte deux appellations: "Partie de chemin appelé de César", et "Chemin de Sancerre à Rians". A noter que Rians était la seule bourgade établie sur la voie romaine entre Bourges et la Loire. Le Nord est vers le bas de la carte. On reconnaît le hameau du Coteau (au milieu), ainsi que la carrière des Hospices (en bas à droite).

 

 

 Elle a alors été intégrée au réseau de chemins ruraux sous l’appellation de Voie Jacques Cœur qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

 

6 voie romaine Veaugues-sud

 


Au sud de la commuine de Veaugues, la Voie Jacques Coeur a hélas été supprimée lors du remembrement. On distingue cependant parfaitement son tracé sur cette vue aérienne.

 

La partie centrale claire correspond à la chaussée jadis empierrée (et non dallée...), alors que les bandes sombres de part et d'autres matérialisent l'emplacement des fossés.

 

 

 

7 route de Jalognes 1959

La même vue, prise en 1959.

En haut à droite, la route de Veaugues à Jalognes. Verticalement, à gauche, la route d'Azy, bordée par la voie ferrée, coupent la voie romaine.

On remarque également le parcellaire de l'époque, fort différent de ce qu'il est aujourd'hui.

 


 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius - dans villages
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 09:30
Pour soigner un problème de santé totalement indépendant des excès que certains peuvent commettre en cette période, j'ai dû me résigner à me mettre au régime. Après avoir essayé le fromage blanc "0%" (vraiment pas bon), je me suis tourné vers des yaourts allégés aux fruits. Une copine m'ayant dit: "je suis sûre qu'il y a de l'aspartam là-dedans!", j'ai voulu vérifier ce que j'allais bouffer...

formule-yaourt.jpg

Pas d'aspartam, certes, et il est probable que les 4 épaississants soient d'origine végétale, mais faut-il vraiment tous ces produits pour fabriquer un yaourt aux fruits? Cela me laisse perplexe!


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:00
Le thème d'une résurrection aurait peut-être plus eu sa place à Pâques, mais celle-ci s'est déroulée un 31 décembre! J'ai donc eu la surprise de voir (en fait d'abord d'entendre) la bête passer devant chez moi, soufflant et grondant après un sommeil d'une dizaine d'années, que je m'étais résigné à considérer comme éternel...


1-Sergent.jpg
Voici donc l'ancêtre, piloté par son heureux propriétaire Alain Sergent, entrepreneur à Veaugues, qui descend vers le village. Ce n'est pas pour émigrer vers la collection d'un passionné, mais bien pour... travailler qu'elle reprend du service!


2 plaque constructeur


Comme indiqué sur la plaque du constructeur, les établissements Richier avaient leur siège à Courbevoie, et une usine à Charleville (Ardennes).






La conception rustique de l'engin, un VR 10 F datant probablement de 1950 environ, était un gage de longévité. Point de gadgets inutiles sujets à pannes répétées! On le mettait en route à l'air comprimé le matin, et il tournait jusqu'à la fin de la journée, un peu comme les tracteurs Société Française.


3 moteurs gauche

Le moteur est un bicylindre diesel Baudouin, comme ceux qui équipa des milliers de péniches et de petits bateaux de pêche. Il fournit une trentaine de chevaux, suffisants pour mouvoir la bête en toutes circonstances.






4 détail moteur droit



Côté droit, on distingue les leviers de décompression qui facilitaient le démarrage à froid.

Ce dernier était tout un cérémonial, car il ne fallait pas "se louper"!







Lorsque j'étais gamin, toutes les DDE étaient équipés d'appareils de ce type: les rouleaux compresseurs. Peu à peu, les techniques évoluant, ces matériels archaïques furent remplacés par des rouleaux à pneus, alors que le travail était le plus souvent sous-traité à des entreprises. Le rouleau d'Alain Sergent provient d'une entreprise de la Nièvre, qui l'avait elle-même racheté à une DDE locale.


5 Raymond

Raymond a fait sa carrière à la DDE de Sancerre, et je n'ai pas eu besoin de le prier longtemps pour qu'il prenne place au poste de pilotage du rouleau!


Il m'explique que l'auvent fait réservoir d'eau. Cette eau servait à faire de la boue avec les graviers calcaires qu'on épandait sur les chemins.


A gauche, on voit la bouteille d'air comprimé, indispensable au démarrage.


En cas de problème, il restait toujours la manivelle, mais alors, attention aux poignets!









Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 12:37
C'est avec cette belle vue pleine de vie de la rue principale de Veaugues, prise un jour de marché entre 1903 et 1913 par Désiré Pinson, que je terminerai l'année 2009.


rue principale jour de marché

J'en profite pour souhaiter le meilleur à tous les Valgyciens, qu'ils consultent mon blog ou pas, ainsi qu'à toutes et tous les fidèles de mon blog pour cette nouvelle année qui s'ouvrira ce soir!



Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 11:29
Ma mère, âgée de près de 85 ans et insuffisante respiratoire grâce à un staphylocoque doré qui sa tape l'incruste dans ses poumons, n'a rien reçu concernant la vaccination contra la grippe A. Elle attend donc toujours, en région parisienne, sa convocation.

Moi, par contre, à Veaugues, j'ai reçu mon "bon de vaccination", que voici:

vaccin-grippe-A.jpg

Sur le bon, l'adresse du centre où je dois me rendre, à Aubigny. Par contre, aucune mention des jours et heures d'ouverture, et même pas un numéro de téléphone où me renseigner! En en-tête, l'administration qui a envoyé ce papier n'a bien sûr pas jugé bon de donner le sien non plus.

Décidément, ça fait bâclé!


Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 09:35
Récemment, j'ai reçu lors d'un "envoi groupé" ,cet article du journal "Var-Matin" du 10 décembre 2009:

Var-Matin-12-dec-2009.jpg

Je trouve bien regrettable qu'on en arrive à de telles dérives. Ce n'est pas avec des comportements témoignant d'une vue si étroite et dogmatique du problème qu'on fera avancer les choses. Cela ne fera que susciter des réactions extrêmes, et ainsi provoquer l'effet contraire à celui recherché!

Bientôt, on n'aura le choix qu'entre l'intolérance et la connerie!



Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 10:33
Encore une fois, la presse nous a bassinés avec les opérations de sauvetage d'un groupe de trois spéléologues bloqués par les eaux. Cela se passait cette fois dans les Pyrénées, au Gouffre de la Pierre Saint-Martin. Aux dernières nouvelles, ils sont sains et saufs.

Tube (4)


Quelquepart dans les profondeurs des Pyrénées, dans un environnement géologique unique, entre marbre et magma...





Pourquoi donc ne parle-t-on de ce sport que lorsqu'il y a des accidents ou des sauvetages? Je remarque d'ailleurs qu'il en est de même pour tous les sports dits "à risque", tels que l'alpinisme, le deltaplane ou l'ULM.

jura



Dans une grotte du Jura, au milieu des stalagmites, stalactites et autres draperies...







Parle-t-on de toutes les chevilles brisées lors de matches de foot, de tous les cyclotouristes tués par des collisions avec des voitures, ou de tous les amateurs de sensations fortes qui se tuent sur les circuits de vitesse, en auto ou à moto? Je connaissais un jeune qui a eu les cervicales brisées lors d'une mêlée de rugby; aujourd'hui tétraplégique, il est nourri à la petite cuiller, mais n'a pas fait la une des infos!

mines fer


Découverte d'anciennes mines de fer, près de Lunery (Cher)...







Quelle image désatreuse pour un sport qui, s'il présent certes quelques risques, permet de passer de merveilleux moments de camaraderie, et de découvrir un environnement fantastique!


repos


Après la balade sous terre, le repos, dans le cadre grandiose des montagnes du Jura.

Un bon moment entre copains.






Sinon, heureusement, pour ceux qui sont conditionnés par ces reportages-catastrophes, il reste les rifles, les concours de belote, et les après-midi à faire du "shopping" dans les zones commerciales de nos grandes villes...

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 10:08
grange.jpg

Il y a quelques années, le Conseil Général du Cher avait choisi comme emblème pour le Pays-Fort les Granges Pyramidales, typiques de la région. L'une d'entre elles, située au Domaine d'Aubigny (commune de Thou), a été soigneusement démontée, puis remontée à Vailly, route de Concressault, en respectant toutes les techniques d'assemblage d'époque. Selon une inscription portée sur une poutre, elle remonterait au XVIème siècle.



accueil.jpg
Une seconde phase consista à implanter, au pied de la Grange, l'Office de Tourisme de Vailly. Pour ce faire, au lieu de construire un bâtiment moderne qui aurait juré avec le cadre, on choisit de reconstituer une petite "locature" ancienne (son style me paraît plutôt XVIIIème que XVIème siècle). Avec sa structure bois/torchis sur soubassement de pierre et son four à pain sous appentis, elle se marie parfaitement avec la Grange.



annexe
Pour compléter le tout, une petite remise fut érigée à proximité, en utilisant les mêmes matériaux de construction. J'ignore si le bâtiment d'accueil et la remise ont été démontés ailleurs, ou construits ex-nihilo à partir de matériaux de récupération, mais le soin apporté à la réalisation de l'ensemble est indéniable.

A terme un domaine entier sera reconstitué, permettant aux touristes de découvrir (et aux "locaux" de redécouvrir) la belle architecture locale.

Excellente initiative!



Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 12:39

sapin-blanc.JPG

Je ne suis pas un grand amateur de décorations de Noël, mais celle-ci me fait carrément penser à une croix de cimetière militaire du débarquement, plutôt qu'à un sapin...

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans villages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche