Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 08:42

A Boucard, il n'y a pas que le château et ses dépendances qui soient intéressants! La porterie d'entrée (côté Le Noyer) et la ferme du Pont de Boucard le sont tout autant.

 

1

 

Vue générale des deux pavillons de la porterie du château de Boucard. On peut regretter l'état général des bâtiments mais au moins la patine des années est là...

 

 

9

 

Vue aérienne des lieux. Le château est vers le bas, dans le prolongement de l'allée.

 

 

2

 

 

 

 

Vue du pavillon de gauche, montrant le soin apporté à sa construction.

 

 

Le linteau cintré de la porte est en trois parties, alors qu'une élégante corniche chaîne le haut du mur.

 

 

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

Le pavillon de droite, identique au premier.

 

 

 

 

 

 

 

 

4

 

La face Sud de ce même pavillon bénéficie d'une porte vitrée laissant passer un maximum de lumière; faut-il y voir un aménagement postérieur à la construction du bâtiment? Une belle lucarne à ossature de bois donne accès au grenier.

 

 

5

 

 

Cette maison fait face à la porterie du château, sur la gauche de la route menant à Menetou-Râtel.

 

Sa construction a bénéficié d'un soin tout particulier, avec une recherche évidente d'esthétique.

 

Toutes ses ouvertures, ainsi que les chaînages d'angles, ont été réalisés avec une alternance de blocs de calcaire blanc et de grès rouge.

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

 

Le linteau de cette fenêtre est en trois parties, avec une clé en grès rouge...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

Le tableau de la porte d'entrée est constitué uniquement de blocs de grès ferrugineux rouge de la région.

 

Cette pierre très dure et pratiquement inaltérable a dû nécessiter des centaines d'heures de travail pour être mise en forme!

 

 

 

 

 

 

 

8

 

Cerise sur le gâteau, le tailleur de pierres qui a mis en forme le linteau a poussé la difficulté jusqu'à inscrire ses initiales (ou celles du propriétaire de la maison), ainsi que la date (1840), en relief! En regardant de près, on aperçoit nettement les points correspondant aux coups de boucharde, un marteau à pointes utilisé pour la finition des surfaces planes. Le commanditaire de ce travail avait certainement décidé d'y mettre le prix!

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 08:12

L'onagre peut être soit une fleur, soit une espèce d'âne. C'est à la première que je me suis intéressé, et surtout à ses visiteurs, l'été étan par excellence la saison des insectes, qu'ils nous soient sympathiques comme les papillons, ou moins, comme les mouches ou les taons...

 

 

onagre 2010-07-28 (4)

 

L'Onagre est une belle fleur d'un jaune d'or éclatant qui nous vient d'Amérique du Sud, et qui s'est acclimatée chez nous. On en trouve abondamment sur les rives et les bancs de sable de la Loire et, comme ici, dans les terrains vagues tels cette ancienne carrière de Veaugues, où elle est présente depuis longtemps. Sa richesse en pollen en fait un lieu favori de visite de nombreux insectes.

 

 

Syrphe sur onagre 2010-07-28

 

Ici, c'est un Syrphe, de la famille des mouches (diptères) et non des guêpes. Ressemblant à une petite guêpe aplatie, il fait du "sur-place".

 

Les Syrphes pratiquent le mimétisme, certains ressemblant à des guêpes, d'autres à des abeilles ou des bourdons. Ils sont inoffensifs.

 

 

 

 

 

Chrysope sur onagre 2010-07-28

 

 

 

Ici, c'est une Chrysope Verte, petit insecte à l'aspect délicat qu'on retrouve souvent hivernant dans nos maisons, ou même dans nos voitures.

 

 

 

 

 

 

Si d'aventure, il vous venait l'idée de faire comme ces insectes, et de plonger votre nez dans l'irrésistible corolle de l'Onagre pour vous délecter de son parfum (surtout le soir), il en ressortirait orné d'un pompon jaune de pollen...

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 07:58

1 vue générale Sud

 

 

 

Le château de Boucard, dans son écrin de verdure, au bord de la Sauldre, sur la commune du Noyer (Cher)

 

 

 

 

 

 

 

vue-aerienne-chateau.jpg

 

Le château de Boucard et ses dépendances.

 

 

 

2 vue extérieure

 

Entouré de douves sur ses quatre côtés, il a été construit à la Renaissance sur l'emplacement probable d'une forteresse antérieure.

 

Il a succédé à une motte féodale, la Motte-Plessis, dont il ne reste rien aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

3 cour intérieure (6)

 

Vue intérieure de la cour du château... A droite, les parties les plus anciennes (XVème et début XVIèmes siècles); à gauche, l'aile Nord, datée de 1560.


 

4 plan boucard

 

A l'époque de sa splendeur, Boucard comptait d'immenses jardins "à la Française", aujourd'hui hélas convertis en terres agricoles. Une Allée Cavalière (en bas sur le plan), se dirigeait tout droit vers l'Ouest, au travers des terres et des bois du Seigneur.


 

 

4a cour intérieure (9)

 

L'aile Sud est la plus ancienne, intégrant des tours du XVème siècle. Jusque vers 1675, la cour était fermée à l'Ouest par un quatrième côté, qui a été démoli pour ouvrir la vue sur la vallée de la Sauldre.

 

Ses fondations sont encore visible sur le sol de la cour.


 

 

 

5 cour intérieure (28)

 

 

 

 

Les tableaux des fenêtres de l'aile Sud sont richement décorés de motifs tous différents.

 

Ici, un homme moustachu porte une plaque armoriée, et surmonte un autre personnage inscrit dans un triangle...

 

 

 

 

 

 

 

 

6 cour intérieure (32)

 

 

 

 

 

Toujours sur cette même aile Sud, cette lucarne a dû donner bien des cauchemars aux couvreurs qui ont aussi bien rénové la structure de son élégante silhouette...

 

 

 

 

 

 

 

 

7 cour intérieure (38)

 

La porte principale de l'aile Nord, datant de la Renaissance tardive (1560), porte ce superbe tympan, qui a heureusement échappé aux destructions systématiques de certains révolutionnaires, aveuglés par leur obscurantisme. Le traitement architectural de cette aile Nord est totalement différent de celui de la précédente.

 

 

8 cour intérieure (39)

 

 

 

 

 

Au-dessus de ce tympan figurent les lettres empilée du prénom latinisé (Franciscus) de son commanditaire, François de Boucard...

 


 

 

 

 

 

 

 

9a grand salon (6)

 

 

 

 

 

Cet étrange meuble est un coffre-fort allemand. Richement décoré, il porte en son centre une horloge, et un savant mécanisme permet son ouverture...


 

 

 

 

 

 

 

 

9b Marie-Antoinette (1)

 

 

 

 

Les pièces de l'aile Nord sont agréablement décorées de portraits des Rois et Reines de France, ainsi que des personnages qui ont construit et fait vivre Boucard. ici, Marie-Antoinette...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9b1 cheminée Navailles

 

Philibert de Montault de Bénac, maréchal de Navailles, assigné à résidence à Boucard par Louis XIV de 1671 à 1674, fit ouvrir la cour sur la Sauldre et aménager le premier étage de l'aile nord.

 

Il se dit que cet exil fut motivé par les réticences de Navailles à l'idée que le Roi puisse courtiser sa femme...

 

Reconnaissons tout de même que son exil dût être plus supportable que celui de ceux qui furent envoyés casser des cailloux à Cayenne...


 

 

 

9c1 plan château boucard

Plan du château au XVIIIème siècle.

 

L'aile Ouest, qui fermait la cour en bas du plan, a été démolie sur l'ordre de Navailles pour ouvrir la perspective sur la Sauldre.

 

Ce plan n'a pas été modifié depuis la fin du XVIIème siècle.

 

 

 

 

9c vie de chien

 

 

 

A Boucard même les chiens, confortablement installés dans les canapés, mènent la vie de château!


 

 

 

 

 

 

9 grand salon (1)

 

Le grand salon, au premier étage de l'aile Nord. Ses murs ont été revêtus de somptueuses boiseries au XIXème siècle, avant qu'il ne serve de... grenier à grain jusqu'à ce que la propriétaire actuelle, Mme de Montabert, et son Mari n'entreprennent de lui rendre sa vocation initiale et sa splendeur dans les années 1960.

 

 

 

9d ferme (3)

 

 

Outre le château, Boucard offre aux visiteurs de superbes dépendances, dans lesquelles sont organisées chaque année des expositions, sans oublier le Festival de musique classique de Boucard...


 

 

 

 

 

 

9e colombier (1)

 

Contrairement à la plupart des colombiers de la région, celui de Boucard est en parfait état d'origine, et a conservé son échelle mobile qui,permettait de ramasser pigeonneaux et oeufs.

 

Le droit de colombier était un privilège seigneurial, et le nombre de couples de pigeons correspondait à la superficie du domaine, exprimée en arpents (1 arpent = 4500 m²). Il suffisait donc de compter le nombre de trous pour avoir une idée de la richesse du propriétaire...

 

 

 

 

Le château de Boucard se visite l'après-midi, du mercredi au dimanche. Tel 02 48 58 72 81. Vous ne serez pas déçus!

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 13:49

 

J'ai profité du dernier jour de Juin pour emmener des amis visiter Vézelay, avant que les estivants ne transforment l'endroit en fourmilière grouillante. Personne dans les rues, quel plaisir, avec le beau temps en prime! Je ne vais pas m'attarder sur la basilique et les innombrables richesses architecturales de cette ville, mais seulement sur deux détails qui ont attiré mon attention.

 

 

cul de four

 

Dans une ruelle, une étrange protubérance semi-circulaire (environ 1,60m de diamètre) fait saillie. Soutenue par trois corbeaux, elle a à peine un mètre de haut.

 

 

cul de four (détail)

 

A quoi peut bien correspondre cet élément à l'intérieur de la maison?

 

Doit-on y voir les vestiges d'une cage d'escalier qui faisait saillie au-dehors, et dont seule la base a été conservée dans un but esthétique?

 

Le fait qu'elle ait une forme de segment de cône renversé, évasé vers le haut,  est curieux. Si un lecteur du blog a une explication ou une idée, elle sera la bienvenue!

 

 

 

 

diablotin détail

 

En arrière et au-dessus de l'élément précédent, une partie de la façade est en encorbellement, soutenue par deux corbeaux dont l'un porte cette étrange sculpture représentant ce qui semble être un diablotin se faisant embrocher...

 

Est-ce Satan chassé du Paradis, et s'apprêtant à plonger vers l'Enfer?

 

En tous cas, nos ancêtres avaient l'imagination fertile!

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 08:48

Aussi appelé Cerf-Volant, en raison des immenses pinces arborées par le mâle, et qui font penser aux bois d'un cerf, c'est un de nos plus gros coléoptères. Son corps, pinces non-comprises, atteint facilement les trois centimètres.

 

lucane--12-.JPG

 

Le mâle est facilement reconnaissable à ses immenses pinces. S'il est capable de saisir un de vos doigts, ce sera sans dommages, car elles n'ont que peu de force..

 

 

 

lucane (8)

 

 

 

 

 

Sacrée bête, tout de même!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lucane

 

 

 

 

Vue de face, la mécanique a l'air très compliquée...

 

 

 


 

 

 

 

 

 

lucane femelle (7)


 

Chez les moustiques, seule la femelle pique, Chez les lucanes, il en est de même, et j'ai récemment appris à mes dépens que seule la femelle mord, et pas rien qu'un peu! Elle est dépourvue de pinces, ce qui lui permet de se servir plus facilement de ses puissants appendices buccaux.


 

lucane femelle (9)

 

En voulant en sauver une d'une noyade certaine (elle était tombée dans une grande gamelle d'eau), je me suis fait remercier bien ingratement par la bête qui m'a planté ses mandibules dans le pouce jusqu'au sang!

 

 

 

 

 

 

 

 

lucane femelle (7)

 

En prenant hier ces photos, j'avais donc constamment un oeil très attentif, et veillais à ce que l'ingrate demoiselle ne lorgne pas en direction de mon pouce... Au fait, si sa larve est proportionnée à l'adulte comme l'est la chenille du Grand Paon de Nuit, l'asticot doit être de belle taille, et certainement un fameux concentré de protéines!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 08:12

Il y a quelque temps, j'avais mis en ligne un article intitulé "petites bêtes près de chez nous", qui m'avait d'ailleurs valu un commentaire empreint de jalousie et de mépris de la part d'une personne visiblement mal intentionnée; mais là n'est pas le sujet. De toutes façons, le blog n'en était à cette époque qu'à ses balbutiements...


 

1-chenille-Grand-paon-de-Nuit-rd.jpg

 

 

Cet article présentait, entre autres une monstrueuse chenille d'un beau jaune vif, agrémentée de verrues d'un bleu émail éclatant. Je l'avais identifiée comme étant celle du Grand Paon de Nuit.

 

 

 

 


 

2-chenille-Grand-paon-de-Nuit--8-.JPG

 

 

 

 

Toute aussi impressionnante vue de face que de profil!

 

 

 

 

 

 

 

4-Grand-Paon-de-Nuit--1-.JPG

 

 

 

 

Un de mes amis a eu récemment la chance de découvrir le papillon adulte dans sa haie, à Veaugues.

 

 

 


 

5-Grand-Paon-de-Nuit--2-.JPG

 

 

 

 

 

Presque de la taille de la main, il a le corps et les ailes veloutées.

 

 

 

 

 

 

 

3-Gd-Paon-planche.jpg

 

 

Voici la planche consacrée au grand paon de Nuit, tirée de l'"Atlas de Poche des Papillons de France, Suisse et belgique" de paul Girod (1898).

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 18:34

Vesvre-2010-07-24--39-.jpg

 

Il est 6h45, et le soleil vient juste de se lever, éclairant pour quelques minutes la face Nord de la Tour de Vesvre, et réchauffant les pierres de la partie la plus mystérieuse du site. Si seulement, la chaleur du soleil pouvait donner la parole à ces pierres...

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 16:05

Quoi de plus sain comme lecture que le Chasseur Français ? Tellement sain que je n’ai pu m’empêcher d’en rapporter un numéro à la maison depuis la salle d’attente de mon notaire, il y a quelques jours. Le besoin constant d’améliorer ma culture générale et ma connaissance de l’environnement, sans nul doute.

 

pub piégeage 

 De ce numéro, j’aurai surtout retenu cette page de publicité pour un distributeur de matériel de piégeage qui (je ne l’invente pas, c’est écrit dessus) se décrit comme une équipe de passionnés, également connue sous le nom « la compagnie des piégeurs », qui met au point des solutions pour les ruraux attentifs à la régulation des espèces indésirables ». Il semble malheureusement qu’ils n’aient aucune solution  contre les espèces que moi, je considère comme indésirables…

 

 

piège mâchoires

 

 

On nous propose un efficace piège contre les renards pour 59€. Le renard, possédé par sa voracité, croque l’appât, et la mâchoire se referme sur sa patte, qui finit souvent cassée. Je croyais que les pièges à mâchoires étaient interdits depuis belle lurette à cause de leur cruauté, mais visiblement, j’étais dans l’erreur. Après tout, le nuisible a la fin qu’il mérite…

 



 

 

 

 


semelles

 

 

Par contre, à nos amis chasseurs, on propose des « semelles chauffantes » ! Pour 159€ (le confort d’un chasseur n’a visiblement pas de prix), ces derniers auront les pieds bien au chaud lorsqu’ils iront récupérer les renards aux pattes brisées ! Qui l’eût cru ? Nos amis chasseurs sont en fait des êtres délicats aux petits petons sensibles au froid, et non pas les virils carnassiers tels que s’obstinent à les dépeindre les écolos !

 


 

 

 

 

gala St-Hubert

 

Un des dessins ô combien médisants de Serre...

 


 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 14:44

vue Sancerre 1

Vue de Sancerre prise en arrivant par la route dite "de l'Orme au Loup". En arrière-plan, au-delà de la Loire, on devine les forêts du Nivernais. Il est possible que cette route ait repris partiellement le tracé de la voie romaine, ou du moins de l'une de ses variantes.


 

cabane La Moussière

 

 

Tout près, voici une des dernières cabanes de vignes subsistantes. Celle-ci, soigneusement restaurée, appartient au Domaine de La Moussière. En arrière, les bois des Garennes.


 

 

 

 

 

 

cabane La Moussière vue de près

 

La voici vue de plus près. Tous les pays de vignes étaient autrefois parsemés de ces maisonnettes, qui servaient à remiser le matériel, et à s'abriter des intempéries. Je reviendrai plus tard sur ces témoins d'un autre temps, dont peu ont survécu.

 

 

 

 

 

 

rosiers de vignes

 

 

 

Une coutume veut que l'on plante des rosiers en bout des rangs de vigne. Ce n'était pas dans un but décoratif, même s'il est indéniable que cette pratique ajoute à l'esthétique du vignoble.

 

En fait, le rosier est encore plus sensible aux maladies qui touchent la vigne (mildiou et oïdium entre autres), et est planté pour avertir le viticulteur qu'il est temps de traiter dès l'apparition des premiers symptômes...


 

 

 

cabane vignes Bué

Terminons par cette autre cabane, au-dessus de Bué. Un peu plus grande que la précédente, elle comporte deux pièces, et est construite en briques.

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 07:06

sphinx gazé

 

Insaisissable, mi-insecte, mi-oiseau, il vole rapidement de fleur en fleur en émettant un bourdonnement sourd. Il ne se pose jamais, et c'est en vol qu'il se ravitaille, en déployant son immense trompe qu'il plonge dans la corolle (ici, une fleur de pied d'alouette) pour en pomper le nectar...

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche