Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 19:09

Hier, à la TV, j'ai regardé le premier reportage d'Envoyé Spécial, sur France 2, qui traitait des "régimes détox", faits pour ceux qui ressentent le besoin d'évacuer les toxines accumulées au cours de leur vie stressante de cadre supérieur, d'ingénieur ou de commercial haut-niveau.

 

Des tisanes purifiantes aux bains de pieds électrolytiques, il y avait de tout, mais le clou de l'émission était certainement ce stage dans le Lot, où chaque participant payait 550€ pour... passer une semaine sans manger! A ce prix-là, ça vaut certainement le coup d'ouvrir des chambres d'hôtes!

 

Petit détail, le dernier plan les montrait en train de saliver dans une boucherie car, comme ils le disaient si bien, "on ne peut pas se passer de manger toute l'année". Le jeûne, malgré ses vertus magiques, a visiblement des limites!

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 09:01

couleurs-automne--3-.JPG

 

Contrairement à ce que nous avaient annoncé nos spécialistes en météo, les deux derniers jours ont été agréables, et nous ont permis de nous régaler les yeux gratuitement avec ce que la nature nous offre de plus beau: les couleurs de l'automne. Alors en voici quelques aperçus, pris à un jet de pierre de la maison...

 

Faisons le plein de couleurs pour nous aider à passer les quatre mois à venir!

 

 

 

 

 

 

Veaugues-2010-10-31--32-.JPG

Vue panoramique de Veaugues avec, au fond, les collines et le vignoble de Sancerre...

 

 

 

couleurs automne (1)

Ici, l'Epine-vinette...


 

 

couleurs automne (2)

 

 

 

 

 

 

 

La Viorne Lantane...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couleurs automne (4)

 

 

 


 

 


La même...

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

couleurs-automne--6-.JPG

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Le Tremble...

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

couleurs-automne--7-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne ne serait pas l'automne sans quelques champignons...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couleurs automne (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelque part dans les bois communaux...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couleurs-automne--5-.JPG

 

 

couleurs-automne--9-.JPG

 

Pour finir, une autre vue du village...

 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 10:18

freche.jpg

 

 

 

 

 

Après les dérapages plus ou moins contrôlés, sortie de route définitive avant-hier soir pour Georges Frêche, Président de la région Languedoc-Roussillon et de l’Agglomération de Montpellier, et maire de Montpellier de 1977 à 2004.

 

 

 

 

 

 

Il  qui avait dit que neuf « blacks » sur onze joueurs dans l’équipe de France de foot, c’était beaucoup ; une lapalissade qui lui avait valu d’être excommunié en 2006 par le PS. Le même PS lui a rendu un hommage appuyé quelques heures après sa mort, y compris Hélène Mandroux, qui lui avait été opposée comme candidate officielle du parti aux dernières régionales en Languedoc-Roussillon.

 

antigone

 C'est lui qui avait fait surgir, dans les années 1980, le quartier d'Antigone, avec ses façades néo-classiques, là où il n'y avait que friches industrielles et militaires. Evidemment, on peut aimer ou pas...


 

résultats élections 2010source: Ministère de l'Intérieur.

 

Elections régionales qu’il avait d’ailleurs remportées haut la main, avec des résultats à faire pâlir d’envie la dynastie des dictateurs Kim (Corée du Nord) dans certaines petites communes… Qui fait mieux ?

 

Provocateur, iconoclaste, pourfendeur de l’angélisme et du « politiquement correct », à défaut de m’être vraiment sympathique, son franc-parler mettait au moins un peu d’animation dans un paysage politique bien morne !

 


 

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 10:16

vue aérienne JonquillesCette vue aérienne récente montre le tracé de la rue des Jonquilles (trait rouge plein), qui relie la route de Sancerre à la route de Vinon. Cette rue a été aménagée à l'emplacement du petit train qui circula de 1907 à 1948. Le trait pointillé rouge indique l'emplacement de la voie disparue du Tacot.

 

 

vue chantier Tacot 1906

 

 

Ici, nous sommes vers 1906, et la vue est prise depuis les vignes au-dessus de la route de Sancerre. On voit le chantier de construction du Tacot avec, au fond, la gare de Veaugues.

 

 

 

 

 

 

vue Tacot 1917

 

 

 

 

Prise du même endroit, mais avec un angle différent, voici la ligne du Tacot vers 1914.

 

 

 

 

 

 

vue panoramique actuelle

 

Je suis retourné prendre le même cliché hier, et voici ce qu'on voit... Au fond, la coopérative occupe l'emplacement des installations de la gare et des ateliers du Tacot.

 

 

 

vue 1959

 

 

En 1959, date à laquelle a été pris ce cliché aérien, le parcours du Tacot est bien visible. A droite, la ligne principale Bourges-Cosne, encore active à cette époque.


 

 

 

 

 

 

rue des jonquillesLa rue des Jonquilles aujourd'hui, prise en direction de la route de Sancerre. C'est à son carrefour que, le 10 Mai 1939, la camionnette de Mr et Mme Mallet, épiciers à Montigny, fut percutée par un train, alors qu'elle n'avait pas ralenti au passage à niveau. Ses deux occupants furent tués, provoquant un vif émoi dans le coin. Suite à ce drame, la visibilité fut améliorée en arasant une haie. Il faut se rappeler que, sur le Tacot, aucun passage à niveau n'était gardé.

 

 

Pont ruelle des présLa ruelle des Prés passe sous la rue des Jonquilles au moyen de ce petit pont. Il s'agit en fait d'un pont construit en pierres pour le Tacot, puis qui fut élargi lorsque la plateforme du petit train fut aménagée pour le passage des voitures, à une date que je ne connais pas.

 

 

  

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans villages
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 08:36

guerlain.jpeg

 

L’autre jour, lors du JT de France 2 présenté par Elise Lucet, le parfumeur Jean-Paul Guerlain s’est soit laissé aller à des propos incorrects, soit livré volontairement à une provocation de mauvais goût, en disant : "Pour une fois je me suis mis à travailler comme un nègre. Je sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, m'enfin...". Il s'est ensuite excusé.

 

 

 

 

Dans notre société peu encline à la nuance où les deux seuls choix possibles sont: d’un côté, l’angélisme, le politiquement correct et la langue de bois ; de l’autre le repli sur des valeurs dépassées prônées par certains politiques et tous ceux qui font circuler sur Internet ces messages brocardant pêle-mêle Musulmans, chômeurs, homosexuels, etc… soit on aura hurlé au scandale, soit on aura applaudi en ricanant.

 

Ce que j’en dis ? Si les Noirs n’aiment pas le travail, ils ont bien raison ! Rien que pour cela, je les trouve sympathiques ! 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 08:42

Activez ce lien, et vous verrez comment nos députés agissent pour préserver leurs privilèges. Là, au moins, pas besoin de prolongation de séance pour arriver au vote!!!

 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 14:11

avis de recherche jpg

 

Voici une semaine que ce dangereux délinquant a quitté son pénitencier de Veaugues où il purgeait une condamnation à perpétuité. Signes particuliers (outre ceux visibles sur la photo): une petite tache blanche au ventre, un petit pinceau de poils blancs à l'épaule droite, ainsi que les stigmates d'une petite opération...

 

 

 

 

famille-Moustache-2010-06-01.JPG

 

Ses camarades de détention (au second plan) commencent à s'ennuyer de lui; alors, si vous croisez son chemin, merci d'avance de laisser un message...

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:45

Personne ne peut l'ignorer, ces jours-ci ont un avant-goût d'hiver avant l'heure. Huit petits degrés hier, avec un ciel le plus souvent d'un gris de plomb, un vrai menu de Décembre ou Janvier.

 

poivrons---figues-2010-10-18.JPG

 

 

Le jardin finit de livrer ses derniers fruits; ici quelques poivrons et une poignée de figues. Les dernières tomates, qui n'ont pas eu assez de chaleur pour mûrir, sont rangées à l'abri dans des cagettes, en espérant une hypothétique maturation...

 

Restent encore à venir les coings et les nèfles.

 

 

 

 

 

 

 

 

jardin-2010-10-18.JPGSeuls restent en place un rang de poireaux et des épinards, qui survivront tous à l'hiver. Une douzaine de salades, aussi. J'ai étalé une bâche noire sur la terre nettoyée et griffée, histoire de me passer de désherbant et de laisser les lombrics travailler à l'abri de la pluie...

 

Reste maintenant à attendre le printemps!

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 08:47

eglise-Veaugues-2010-07-31.JPG

 

 

 

 

Même si elle date de la fin du XIXème siècle, il n'y a qu'elle que le voyageur de passage puisse remarquer à Veaugues. Sa flèche élégante s'élance vers ce paradis qui nous est à tous  promis... à condition de rester sur le bon chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

tympan

 

Le tympan, au-dessus du porche d'entrée, semble représenter un Christ ressuscitant au milieu de soldats romains assoupis... Peut-être l'ange visible à gauche les a-t-il abreuvés de quelque potion soporifique (le Lexomil n'existait pas à cette époque).


 

signature abbé

 

 

 

 

Ce tympan porte la signature de l'abbé Blanchet, ainsi que la date de 1902


 

 

 

 

 

fresque

 

L'abbé Blanchet a aussi signé cette fresque représentant Saint Jean-Baptiste baptisant Jésus dans le Jourdain. En bas, on aperçoit un des bénitiers, qui date de l'ancienne église.

 

 

colonne

 

 

 

 

 

C'est également de l'ancienne église, démolie en 1888, que proviennent cette colonne et le chapiteau qui la surmonte. La statue de la Vierge est de facture récente.

 

 

 

 

 

 

 

 

banc

 

 

 

Sur ce banc est encore visible l'emplacement de la plaque d'attribution. Jusque dans les années 1960, de nombreuses personnes avaient leur place réservée dans leur église paroissiale. Elles étaient ainsi assurées d'avoir une place assise à une époque où les églises étaient souvent pleines au point où des fidèles devaient assister à la messe debout.

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 13:45

Il y a quelque temps, je me suis rendu dans mon supermarché bio habituel pour y acheter quelques céréales et autres pâtes complètes, comme je le fais chaque fois que je passe dans la métropole berruyère. J'étais alors accompagné d'une amie qui, n'ayant rien dans son frigo, en profita pour acheter une barquette de blancs de poulet (bios, bien sûr), et une poignée de champignons de Paris se battant en duel dans un sachet-papier. Jusque là, rien à redire.

 

poulet-bio.jpg

 

Là où ça s'est un peu gâté, c'est quand j'ai entendu la caissière lui réclamer 17 Euros (et quelques centimes) pour ses modestes emplettes. Eh oui, vous avez bien vu (Photoshop n'est pas passé par là...), le blanc de poulet bio est à 33,39€ le kilo! Moi, j'appelle ça de l'arnaque!

 

Une fois, j'avais demandé dans le même magasin s'ils avaient des savons sans huile de palme, histoire de ne pas contribuer à la déforestation. Il faut vous dire que c'est introuvable dans le commerce "classique". La dame m'a dit: "bien sûr que nous avons ça, c'est là". C'était là, et c'est resté là, car à 5€ le petit bout de savon, j'étais à deux doigts de lui dire qu'à ce prix-là, je ne me lavais plus!

 

Est-il possible d'acheter sain et "citoyen" sans se faire plumer? Il semble que cela reste à prouver!

 


Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche