Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 09:45

1-entree-Cosne-1900.jpg

Il est normal qu’un nouveau gouvernement ou une nouvelle municipalité cherche à affirmer sa différence par rapport à l’équipe précédente. S’il s’agit d’un projet longuement mûri, et qui apportera du bien-être à la collectivité, c’est bien. Ici, l’entrée de Cosne en venant du pont, avant 1914.

 

2-rond-point-1.JPG

Le même endroit aujourd’hui avec, en face, la Rue des Ponts (Gal De Gaulle)…

A Veaugues, par exemple, nous avions eu droit à un nouveau Centre de Secours moderne et fonctionnel…

 

3-rue-des-Ponts-1900.jpg

Comme toutes les villes commerçantes aux rues étroites, Cosne a de nombreuses rues à sens unique, histoire de proposer des places de stationnement tout en fluidifiant la circulation. Ici, la rue des Ponts vers 1910, alors qu’elle était le paradis des piétons…

 

4-carroy-1900.jpg

Un nouveau schéma avait été mis en place il y a 2 ans et, me rendant régulièrement à Cosne, j’avais constaté qu’il avait notamment mis fin à l’attente au feu du « Carroy », situé à l’intersection de la Rue des Ponts et de celle de Paris. Ce carrefour était occupé jusque dans les années 1980 par l’Hôtel du Grand Cerf…

 

5-rue-St-Jacques-1935.jpg

Un premier article du JDC indique que ce changement est « Un choix considéré comme une priorité pour répondre à une forte demande ». Précisons tout de même que cette « forte demande » émane, comme d’habitude dans ce genre de petite ville, du lobby commerçant. Les mêmes personnes qui s’opposaient systématiquement, il y a 30 ans, aux projets de rocades soulageant les centre-villes (ici, la Rue St-Jacques, en direction de Nevers). Ce fut le cas à Cosne, Pouilly, Bonny, etc...

 

6-rue-St-Jacques-1960.jpg

Un peu comme si les routiers et vacanciers avaient l’habitude de s’arrêter pour acheter des chaussures ou se faire couper les cheveux en ville… Imaginons aujourd’hui un instant la circulation de l’A 77 traversant Cosne comme elle l’a fait jusqu’en 1981 ! Cette vue a dû être prise un dimanche dans les années 1960 ; la direction de Paris est derrière le photographe.

 

7-carroy-avec-agent.jpg

Le fameux Carroy, avant d’être équipé de feux qu’il me semble avoir toujours connu, était régi par un agent de la police municipale, qui n’hésitait pas à utiliser son sifflet pour rappeler à l’ordre les piétons distraits ou les automobilistes indisciplinés…

 

8-panneau-2014-04-27.JPG

Dans ce cas précis, le changement se traduira par un retour au plan de circulation précédent histoire de casser ce qu’avait fait l’équipe précédente, et c’est bien pour maintenant, pour cette nuit-même ! Espérons cependant qu’il y en aura d’autres, plus intelligents, au cours des 6 années qui nous attendent…

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 18:53

chenille-Grand-paon-de-Nuit--3-.JPG

Cette chenille de Grand paon de  Nuit avait déjà fait l'objet sur le blog d'un article, mais je n'avais encore jamais découvert d'adulte...

 

Grand-Paon-de-Nuit.JPG

Cette fois, c'est fait!

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 08:37

1-passerelle-gare-Bourges.JPG

De passage hier en gare de Bourges pour y récupérer un ami arrivant par le train, je prends le temps de regarder la nouvelle passerelle installée il y a peu, lors de l’électrification de la ligne.

 

2-passerelle-gare-Bourges.JPG

Je la trouve assez réussie esthétiquement, preuve que point n’est besoin de se tourner vers le passé pour dénicher des formes architecturales plaisantes. Elle sert aussi à traverser l’emprise de la gare pour se rendre dans les quartiers situés de l’autre côté, remplaçant ainsi une ancienne passerelle en fer.

 

3-passerelle-gare-Bourges.JPG

La SNCF a pensé à tout en aménageant au pied de la passerelle des places réservées aux personnes à mobilité réduite…

 

4-passerelle-gare-Bourges.JPG

Les deux extrémités de l’élégante passerelle, ainsi que les quais intermédiaires de la gare sont desservis par des ascenseurs permettant à nos amis handicapés un accès facile. Ou enfin devraient…

 

5-passerelle-gare-Bourges.JPG

Car celui-ci est arrêté « pour maintenance ». Petite précision : nous sommes déjà le 21 Avril…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 19:22

cabane-chasseurs-grands-bois--1-.JPG

La chasse est une passion qui se pratique essentiellement l’Automne et l’Hiver. C’est pourquoi la plupart des territoires de chasse, communaux ou privés, disposent de leur « cabane ». Trop souvent hélas, une vielle caravane, un conteneur réformé ou un mobile-home décati et sans grâce disposé dans une clairière ; ici, par contre, un effort indéniable a été accompli pour intégrer le repaire dans son environnement.

 

cabane-chasseurs-grands-bois--2a-.JPG

A part la tôle du toit, tout est en bois, et soigneusement construit. Le bardage bien ajusté protège efficacement de l’humidité, alors qu’un poêle à bois réchauffe ceux qui ont eu le courage d’affronter les bêtes et le froid toute la matinée durant…

 

cabane-chasseurs-grands-bois--3-.JPG

Probablement pour convaincre le promeneur qu’il ne s’agit pas là d’une paillote ou d’une loge de charbonnier, quelques trophées amassés par nos amis chasseurs au péril de leur vie…

 

cabane chasseurs grands bois (4)

Bois de chevreuils, pattes de cervidés ou de sangliers ; ces derniers doivent savoir qu’ici, on vise juste. Presque de quoi me faire regretter de ne pas posséder mon permis de chasse !

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 10:10

1-terrier-de-Montigny-1518.JPG

Les terriers de l’Ancien Régime étaient des registres dans lesquels étaient répertoriées les terres d’une Seigneurie, qu’elles soient propriété directe du seigneur ou appartenant à des tiers, roturiers ou seigneurs extérieurs. Ces registres servaient essentiellement à établir le montant des divers impôts fonciers dûs au seigneur, et de par là ceux qu’il devait reverser à ses suzerains.

 

2 terrier de Montigny 1518

Beaucoup ont été brûlés à la Révolution, mais le fonds de la famille Bouthilier qui posséda la Seigneurie de Montigny et Vesvre depuis la fin du 17ème siècle jusqu’à son émigration à la Révoution, conservé aux Archives départementales du Cher (cotes E 326 à 539), recèle de véritables trésors, comme ce terrier dressé en 1518. C’est un « pavé » de 30 x 40 cms environ, en parfait état de conservation, relié avec couverture de cuir, et dont la lecture (ou plutôt le feuilletage…) réserve bien des surprises !

 

3-terrier-de-Montigny.JPG

En effet, chaque chapitre est orné d’une lettrine superbement travaillée où l’écrivain, visiblement pas le premier scribouillard venu, a laissé libre cours à son talent et son imagination, et probablement aussi aux sentiments qu’il nourrissait envers les contribuable ! Ici, on lit : « L’an mil cinq cens et… ». Il s’agit du préambule de ce registre (cote E 403 aux AD 18).

 

4-Terrier-Montigny.JPG

Ici, une propriété qui appartenait probablement à un couple et son fils : Jehanny, Jehan et Pierre Gremillats. A première vue, je ne saurais dire si Jehanny est un prénom masculin ou féminin…

 

4a-terrier-de-Montigny.JPG

Mais cette vue rapprochée laisse entrevoir deux profils adossés, un homme et une femme, dont le nez crochu ne présage rien de bon...

 

5-terrier-de-Montigny.JPG

Guillemin Loye est, lui, affublé d’un nez en « pied de marmite…

 

6-terrier-de-Montigny.JPG

Jean Lesdutz et sa barbichette pointent quelque chose du doigt. Evidemment, on peut se demander si ces personnages sont ressemblants, ou s’il s’agit d’une pure fantaisie du secrétaire qui a dressé ce registre.

 

7-terrier-de-Montign.JPGGuillaume Pyvet (probablement membre de la famille qui a donné son nom au lieu-dit Les Pivets, entre Veaugues et Montigny), qui montre ses crocs, n’a pas l’air commode. Nul doute que le procureur fiscal du seigneur ne devait pas en mener large lorsqu’il venait lui réclamer son dû !

 

8-terrier-de-Montigny.JPG

Une mine plus sympathique pour Pierre Gendrault et son épouse…

 

9-terrier-de-Montigny.JPG

Quant à Michel Millet (un nom encore très répandu dans le secteur), il tire la langue. Peut-être se montrait-il particulièrement arrogant avec l’agent du fisc ?

 

10-terrier-de-Montigny.JPG

Anthoine Martin, avec son menton en galoche, semble plutôt accommodant. Peut-être payait-il sans contester ce qu’on lui réclamait…

 

11-terrier-de-Montigny.JPG

Là on a clairement l’impression que notre secrétaire seigneurial ne portait pas Symon Denis dans son cœur, pour l’avoir représenté par un serpent à deux têtes !

 

12-terrier-de-Montigny.JPG

Le terme de Prudent Homme désignait un statut social ; il était situé en dessous de « Honnête Homme » et de « Honorable Homme », mais ils étaient tous des non-nobles, souvent des commerçants ou officiers civils. Cependant, ce sont des personnes qui pouvaient exercer des responsabilités, voire avoir une certaine influence ; c’est probablement pourquoi il n’a pas été caricaturé par notre secrétaire qui ne voulait pas s’attirer d’ennuis…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 12:20

1-verger-PJ--1-.JPG

Avec le Printemps, et l’absence totale de gelées, on assiste à une explosion de fleurs dans le verger… Cerisiers, poiriers et pruniers produisent leurs fleurs avant les feuilles. Pour les pommiers, il faudra attendre quelques semaines.

 

2-verger-PJ--3-.JPG

Certes, le temps gris de cette matinée ne met pas en valeur ce spectacle magnifique mais, comme j’étais sur place pour quelques menus travaux, j’en profite. Derrière le gros poirier produisant des « poires à pâté », comme on dit par ici car elles ne sont bonnes qu’à faire cette sorte de chausson ou tourte, on aperçoit des ruches…

 

3-Rucher-PJ--1-.JPG

C’est un ami qui m’a proposé de les installer pour améliorer la pollinisation des arbres fruitiers…

 

4-Rucher-PJ--2-.JPG

A peine arrivées, ces dames sont déjà au travail, et les ruches bourdonnent d’activité !

 

5-verger-PJ--5-.JPG

Je jette un cou d’œil à mes greffes. Il est conseillé, afin d’empêcher les oiseaux de manger les précieux bourgeons des greffons, de disposer de petites branches qui distrairont leur attention. Visiblement, ici, un oiseau a profité cette protection pour s’y percher et… se soulager d’un besoin pressant sur un des deux greffons!

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:04

fleurs-pruniers-2014-03-26--1-.JPG

Maintenant que les Valgyciens ont choisi une équipe renouvelée pour gérer la commune, passons à autre chose, avec le retour des beaux jours. Ici, une fleur de prunier "à goutte", c'est-à-dire dont les fruits ne sont convoités que pour préparer la fameuse eau-de-vie; cette dernière était très appréciée par les anciens, mais la disparition programmée des alambics ambulants signera la fin de cette production artisanale.

 

lezard-vert-2013-03-29t.JPG

L'ardeur du soleil, samedi dernier, a fait sortir de leurs repaires hivernaux les premiers lézards verts. Celui-ci s'était assoupi sous une bâche. Bientôt le coucou, en retrad cette année, devrait faire entendre son cri annonciateur de la renaissance de la nature...

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 09:26

AD-18-E-448-acte-original-1446--1-.JPG

Nous sommes le 14 Mai 1446 et Jean de la Grange vient tout juste (le 5 Mai) d’acquérir la Seigneurie de Montigny de Louis Breschard, Chevalier et Seigneur de Lailly. Il doit donc faire « foi et hommage » (serment de fidélité) pour ces terres nouvellement acquises auprès du Seigneur suzerain des lieux, en l’occurrence Jehan Dumesnil-Symon, Seigneur des Aix d’Angillon. Il promet aussi de produire un « dénombrement » de ses terres, qui servira à prouver les sommes qu’il devra reverser à son suzerain au titre des divers impôts collectés auprès de ses sujets. Voici donc l’original de cet aveu, conservé aux Archives départementales du Cher sous la cote E 448, dans le fond de la famille Bouthilier, derniers Seigneurs de Montigny.

 

AD-18-E-448-acte-original-1446--1--extrait.jpg

Afin d’éviter qu’on me prête des talents que je n’ai pas, je tiens à préciser que ce texte avait déjà été décrypté en 1808, me facilitant ainsi grandement la tâche. Cette écriture de 1446 s’appelle « caroline », et on lit parfaitement ici « Noble homme Jehan de la grange ».

 

« A tous ceux qui ces présentes lettres verront Estienne valet licencie en droit canon et civil garde du scel … estably aux contracts de la presente … Salut Sachent font que en la présencece de Jean Beuf notaire juré du Roy ? et dudit seel auquel Noble Homme Jehan de La Grange Ecuyer et Valet de Chambre du Roy notre dit sire, s’en transporté par devers noble homme Jehan Dumesnil Simon premier valet tranchant du Roy notre dit sire et Seigneur de Maupas de Beaujeu et des Ayx dampgillon auquel le dit Jehan de la Grange a dit et Exposé que n’agueres n’avoit acquis et acheté la terre justice et Seigneurie de vesvres et Montigni tenue en fief dudit Seigneur de Maupas et a cause de son Chatel, chatelenie terre et seigneurie des Aix, en lui requerant qu’il le voulin en foi et hommage ainsi qu’il appartient d’icelle terre justice et Seigneurie de vesvres et de Montigni et de leurs dependances Lequel Seigneur de Maupas et des aix après ces choses a lui dites et Exposées par ledit et la Grange a dit et repondu audit Delagrange que vollontiers Le recevoir a icelles foi et hommage &a et en enjoignant par ledit Seigneur des Aix audit et la Grange de Bailler Sa nommée et Denombrement d’icelles terre, justice et seigneurie de vesvres et Montigni et de leurs dependances devant quarante jours prochainement venant et a compter du jour dhuy lesquelles choses … le quatorzieme jour de Mois de May L’an mil quatrecens quarante et six. 

Signé Beuf. »

 

carte-Seigneurie-Vesvre-1446.jpg

Voici l’étendue des terres achetées par Jehan de la Grange. La Seigneurie de Montigny avait été jointe à celle de Vesvre entre 1344 et 1446. Si une grande partie de son pourtour est connu par un acte de 1545, des incertitudes subsistent quant aux limites Est, car il m’a été impossible de situer certains noms de lieux-dits oubliés de tous. Ces parties figurent donc en pointillés sur la carte.

 

plan-Witas-partie-Nord--29-.JPG

Les Seigneurs de Montigny résidaient en principe en leur château, situé au Clou, près de la route de Veaugues, appelé aujourd’hui « le Vieux Château ». En voici un plan datant de 1778. Trois tours aujourd'hui disparues étaient encore visibles à cette époque. Le bourg de Montigy est vers la gauche de l'image.

 

chateau-Montigny-BdK.jpg

Cette gravure de Buhot de Kersers vers 1880 montre la face Nord du logis, identique à ce qu’on peut encore voir aujourd’hui. Il est probable que les lieux aient peu changé en 200 ans, et que ce château ait plutôt été un « manoir », dont le style (fenêtre à meneau et croisée) accuse la fin du XVème siècle.

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 08:37

Ce matin, comme des millions de citoyens, aussitôt avalé mon petit-déjeuner, je cherche à connaître les résultats du premier tour des élections municipales dans ma commune de Veaugues. Le site du Berry Républicain exigeant une procédure compliquée, avec réception d’un code par SMS, je cherche ailleurs. Pas bien longtemps… Le site « L’Internaute » les propose directement.

 

Pour les habitués pour lesquels le blog est la principale source d’info concernant notre petite commune discrète, les voici :

Inscrits : 466 ; votants : 354 ; participation 75.97%

 

Nom

1er Tour

voix

%

Gitton Axel

260

76,70

Leblanc Jérôme

252

74,34

Caziot Chantal

252

74,34

Joulin Laurent

251

74,04

Gaudry Patrick

251

74,04

Robin Fanny

250

73,75

Devautour Jean-Marie

246

72,57

Girard Roger

246

72,57

Raffestin Gérard

245

72,27

Mazué André

244

71,98

Chestier Sophie

237

69,91

Joulin Dominique

234

69,03

Barbouche Mehdi

231

68,14

Thirot Sylvie

216

63,72

 

 

 

Vinadelle Yves

138

40,71

Bailly Sylvain

122

35,99

Lebacq Michel

119

35,10

Roger Benoit

118

34,81

Saulé Daniel

98

28,91

Auroux Hubert

78

23,01

 

 

 

 

A la lecture de ces résultats, je ferai diverses constatations qui s’imposent, en toute objectivité :

 

- il y aura un second tour dimanche prochain pour pourvoir un seul siège.

- les électeurs ont plébiscité les nouveaux candidats de la liste complète (celle sans tête…). Place aux nouveaux, donc, et c'est une bonne nouvelle!

- les résultats montrent bien que le « rectificatif » publié en catastrophe le lundi 17 Mars dans le Berry Républicain ne l’a pas été sans raison…

La liste Lebacq (5 personnes) a certainement payé son absence totale de communication. Pas d’affiches sur le panneau électoral, quelques bulletins distribués dans certaines boîtes à lettres (pas la mienne), sans même de profession de foi. A croire qu’ils partaient perdants d’avance. Espérons tout de même qu’ils parviendront à placer l’un des leurs dimanche prochain ! Ce ne sera bien sûr possible que s'ils n'en alignent qu'un face au Premier Adjoint sortant...

 

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:16

A l’avant-veille des municipales, et au terme d’une campagne électorale qui a brillé par son inexistence (pas la moindre réunion-débat avec les électeurs), le moins qu’on puisse dire est qu’il est difficile de ressentir de l’enthousiasme !

 

mairie-Veaugues-2014-03-21--2-.JPG

Certes, on ne peut pas espérer l’impossible d’une petite commune au budget compté, et la modestie des projets est préférable aux promesses racoleuses qu’on se sait incapable de tenir.

 

D’un côté une liste qui a, pour une raison mystérieuse, déclaré plus de deux semaines après sa présentation, qu’elle n’avait pas de porte-parole. Quelques propositions qui vont dans le bon sens, notamment sur le plan de la communication.

 

VS-2014-03-20.jpg

De l’autre, un « tiers de liste », qui n’a pas jugé utile de diffuser de profession de foi dans les boîtes à lettres, ni même de placarder d’affiche sur le panneau à sa disposition face à la mairie ; dommage. Une phrase a cependant retenu toute mon attention dans les déclarations qu’a faites Michel Lebacq, son porte-parole, à la presse : « Nous voulons donner du dynamisme à notre village, et ceci en toute transparence ». Voilà qui transfigurerait notre petite commune !

 

Dans les timides projets avancés par les deux listes, rien, absolument rien sur la protection et la mise en valeur de l’environnement, du patrimoine et la promotion de la culture. On peut se consoler en se disant que les communes voisines, à part une, ne se démarquent hélas pas de Veaugues dans ce domaine.

 

mairie-Veaugues-2014-03-21--1-.JPG

Alors, qui siégera d’ici dix jours dans la salle du Conseil Municipal, que l’on devine en arrière-plan au fond de l’entrée de la mairie de Veaugues ?...

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche