Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 09:22

La Nationale 7 traversait Bonny (Loiret) jusqu’à l’ouverture de la déviation vers 1982. De nombreuses maisons trop proches du bitume portaient alors les stigmates du passage des milliers de camions (dont le mien…) qui se croisaient quotidiennement, jouant d’adresse pour ne pas s’accrocher... Bruit et fumée — celle des diesels de l’époque, sans filtres à particules — étaient le quotidien des habitants. De passage à Bonny dimanche dernier en montant sur Paris, le beau temps m’incite à une visite rapide, et je repère rapidement ce bâtiment qui a conservé sa patine de l’époque glorieuse de la RN 7.

 

Bonny 2014-03-16 (2a)

On y distingue un écusson figurant une publicité pour une huile auto. Le damier rappelle qu’à cette époque (celle où la route faisait 15.000 morts par an alors qu'il y avait bien moins de voitures en circulation...), un des principaux arguments vendeurs était la vitesse. Suite aux commentaires éclairés et à divers messages reçus, je confirme que cette pub concerne l'huile Supra Super-Sport commercialisée par les huiles Renault.

 

Voici un site sympa où vous en verrez bien d'autres. Le texte est en Anglais, mais l'important, c'est l'image!

http://www.elve.net/padv/en/lubrica.htm

 

Bonny-2014-03-16--10-.JPG

Pas question de vitesse sur ce joli petit pont de pierre, appelé le Pont des Soeurs, qui enjambe la rivière la Cheuille au pied des remparts…

 

Bonny-2014-03-16--19-.JPG

Quant à ce soupirail de cave, il est solidement défendu par une protection, d’époque elle aussi, en fer forgé…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 19:48

mise-au-point-copie-1.jpg

Dans le journal "le Berry républicain" d'hier, on pouvait lire ceci. Alors, réelle erreur de communication ou erreur de "casting"... En tous cas, une liste qui renie le porte-parole qu'elle s'était pourtant clairement donné dès le 27 Février, dans un autre journal local du même groupe de presse, ça fait cafouillage...

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 09:34

Comme je l’avais annoncé, je continue à rendre compte de la campagne des municipales à Veaugues. Un autre blog local a choisi d’ « ouvrir ses colonnes » aux candidats et à tous ceux qui souhaitent s’exprimer, livrant ainsi à ses lecteurs (dont je suis), des échanges de qualité très inégales et parfois peu élégants. Je rappelle que tout un chacun est libre de laisser un commentaire sur mon blog et que, à part deux ou trois exceptions, seuls ceux émanant de sites commerciaux ont été censurés en l'espace de 5 ans.

 

Le 27 Février était dévoilée dans un journal local une première liste complète. Deux semaines plus tard, nous découvrons que nous aurons tout de même un choix à faire, avec une seconde liste, réduite à 5 personnes.

 

liste-vinadelle-1.jpg

Samedi dernier, j’ai trouvé dans ma boîte à lettres la « profession de foi » de la première liste, et c’est un rapide décorticage de quelques-unes de ses propositions que je vous livre.

 

Lorsque j’ai fait quelques propositions pour promouvoir la communication, je ne pensais pas être visionnaire au point que mes idées soient intégralement reprises, avec en prime un « livret d’accueil » destiné, je crois, aux nouveaux arrivants !

 

Le second volet s’intitule « améliorer le cadre de vie ». Qui souhaiterait le contraire ? Cette sécurisation du déplacement des piétons pourrait débuter par l’éducation des automobilistes qui ont la sale manie de se garer « où ils veulent », dédaignant les emplacements réservés aménagés à grands frais lors de la réfection de la place en 2009…

 

Chapitre suivant : « Optimiser la gestion de la commune ».

Comme je l’avais déjà dit, Veaugues semble avoir heureusement bénéficié d’une gestion saine ; autant continuer. Là où ça devient comique, c’est quand je lis « Occuper un rôle majeur au sein de l’intercommunalité » ! Lorsqu’on sait que c’est à reculons que Veaugues a intégré la Communauté de Communes du Sancerrois (qui n’offre même pas de site Internet…), ça prête tout de même à sourire…

 

Je ne m’étendrai pas sur les points qui paraissent évidents comme la poursuite de l’entretien de la voirie, ou ceux que je peinerais à argumenter comme la vie scolaire. Du temps où j’étais un des responsables d’une association culturelle et sportive de la commune ; je dois dire que Mme Barbouche (Mairesse sortante) a toujours prêté une oreille attentive à nos requêtes, et fait le nécessaire pour nous faciliter la vie. Faisons donc confiance à ceux qui se réclament être ses successeurs pour continuer cette politique.

 

Cette profession de foi se termine par une phrase qui paraît évidente, mais qui, pour deux des 15 candidats, relèverait de la rédemption la plus inattendue : « Chaque candidat aura à cœur d’œuvrer pour le bien vivre à Veaugues ». Nul doute que je saurai le leur rappeler le cas échéant…

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 10:55

1-parcours-3.jpg

Alors que la campagne des municipales à Veaugues nous assourdit par son silence, profitons donc du beau temps pour continuer à descendre le ruisseau de Planche-Godard, que nous avions laissé alors qu’il s’apprêtait à quitter Veaugues pour le territoire de la commune de Vinon.

 

1a-Vinon-la-Queue-de-l-Etang.JPG

Passé le château de Vaufreland, nous arrivons à la Queue de l’Etang. Ce toponyme indique toujours un endroit où un cours d’eau entrait dans un étang, lieu souvent marécageux. Or aucun document porté à ma connaissance ne montre d‘étang à cet endroit, pas plus que n’en parle Fernand Foucher dans son Histoire de Vino Cette « queue » doit être le seul vestige d’un ouvrage disparu il y a très longtemps…

 

2-Vinon-sources-du-Boisseau.JPG

Juste à l’entrée de Vinon se trouvent, dans une propriété privée, d’abondantes sources pérennes appelées Fontaines du Boisseau. A partir de cet endroit, et jusqu’à la Vauvise, ce sont deux cours d’eau parallèles que nous explorerons, la Planche-Godard et le Boisseau. Leurs lits artificiels alimentaient de nombreux moulins, et sont reliés en plusieurs endroits pas des bras de jonction.

 

3-Vinon-lavoir.JPG

Au centre du bourg se trouve la Fontaine du Pron, source pérenne et abondante sur l’effluent de laquelle fut aménage en 1860 le lavoir de Vinon. En aval de l’église, ce cours d’eau alimentait un moulin dont il ne reste que le bief. Plusieurs petits étangs privés ont été créés sur le cours des ruisseaux au bourg de Vinon.

 

4 Vinon Planche-Godard Moulin de la Rèche (1)

Un peu plus bas, de l’ancien moulin de la Rêche, ne reste que le bief, toujours en eau. Ce bief continue jusqu’au moulin de Récy et constitue le bras principal. Curieusement, à ce point du réseau, la Planche-Godard est le bras Nord, alors que le bras Sud est connu sous le nom de Boisseau…

 

5-Vinon-Planche-Godard-Moulin-de-Recy--2-.JPG

Le Moulin de Récy est le seul moulin de la région à être encore en activité, même sil n’utilise plus la force motrice de la rivière, mais l’électricité. Il moud les blés achetés à des agriculteurs locaux.

 

6 Vinon Planche-Godard Moulin de Récy (1)

La chute d’eau de Récy, malheureusement aujourd’hui privée de sa roue… Après Récy, les cours de la Planche-Godard et du Boisseau fusionnent. Ils ne se sépareront à nouveau qu’à l’entrée de Saint-Bouize.

 

7-St-Bouize-Planche-Godard-Moulin-de-Bussiere--3-.JPG

Nous arrivons à présent au Moulin de Bussières, imposant bâtiment de caractère trônant au milieu de la vallée.

 

7a acte achat moulin de Bussière 23 Mars 1586 (3)

Selon un acte de vente du 20 mars 1586 (E1619 archives du Cher), Anthoine Buchet acquiert d’Étienne Colasson, de la paroisse de St Pierre-le-Guillard (Bourges), « le moulin Buxières assiz en la paroisse de Ste Boyse, avec ses dépendances, jouxtant les hoirs de feu Symon Buchet pour 500 écus soleil ». Cet Antoine Buchet est mon aïeul direct à la douzième génération, et il est fort à parier qu’il n’a jamais palpé de grain ni de farine de sa vie, se contentant de percevoir les revenus de ce moulin qu’il aura certainement baillé en fermage à un meunier.

 

7b-St-Bouize-Planche-Godard-Moulin-de-Bussiere--4-.JPG

En aval de Bussières, on distingue, à droite, le lit principal de la rivière qui coule abondamment toute l’année et, à gauche, le bief aval du moulin, simple fossé marécageux.

 

8-St-Bouize-amont-Planche-Godard--2-.JPG

Comme expliqué plus haut, le cours d’eau se sépare à nouveau à l’entrée de St-Bouize. Je traiterai le Boisseau dans un prochain article, et nous suivrons aujourd’hui la Planche-Godard jusqu’à son confluent avec la Vauvise. Ici, une petite route enjambe le ruisseau…

 

9-St-Bouize-amont-Planche-Godard--1-.JPG

Le même pont vu côté aval. Il ne semble pas qu’il ait existé de moulin sur la planche-Godard en aval de celui de Bussières.

 

9 St-Bouize amont Planche-Godard (1)

Ce pont, en plein centre du bourg de St-Bouize, permet à la route Sancerre-Herry de franchir la rivière…

 

10-St-Bouize-aval-Planche-Godard--1-.JPG

Localisé un peu en aval, sur une petite route en cul-de-sac, celui-ci sera le dernier sur le cours de la Planche-Godard…

 

11-St-Bouize-aval-Planche-Godard--2-.JPG

Les eaux claires de la petite rivière née près de Villedonné se précipitent à présent vers la Vauvise, cours d’eau plus important qui a sa source du côté de Nérondes. A partir de ce point, tous les cours d’eau ont un lit artificiel établi dans le lit majeur de la Loire. Ce dernier a beaucoup changé au gré des crues, jusqu’à l’établissement de la digue de protection et du Canal Latéral au milieu du XIXème siècle. Rendez-vous au prochain épisode…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 09:00

Comme la plupart des Valgyciens, je scrutais les journaux, espérant enfin décoouvrir cette liste dont le porte-parole était sorti de l'ombre bien avant que la liste complète conduite par M. Vinadelle ne soit annoncée il y a une dizaine de jours déjà.

 

balade-Veaugues-2013-10-10--57-.JPG

C'est ce matin-même dans le journal le Berry Républicain que j'apprends que cinq personnes tenteront leur chance, donnant ainsi une (maigre) alternative aux électeurs. M Lebacq, cadre retraité et respectable, se présentera aux sugffrages des Valgyciens accompagné d'Hubert Auroux, Daniel Saulé, Benoît Roger et Sylvain Bailly.

 

Certes, une liste complète eut été préférable, mais je salue tout de même cette courageuse initiative! Attendons à présent leur programme...

 


Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 08:55

1-Greffage-Pesselieres.JPG

Comme je l’avais récemment annoncé, une après-midi de greffage a été organisée par les Amis de Pesselières samedi dernier dans le cadre somptueux du parc du château. Le temps magnifique ne fut certainement pas étranger à la réussite de cette animation…

 

2-Greffage-Pesselieres.JPG

Une trentaine de personnes, experts, passionnés ou simples curieux, avaient fait le déplacement pour découvrir les techniques de greffage et, souvent, repartir avec des plants greffés prêts à être plantés dans leur jardin. Sur la table, quelques appareils professionnels dont la démonstration nous sera faite…

 

3-Greffage-Pesselieres.JPG

C’est M. Araujo (qu’il me pardonne si j’écorche l’orthographe de son nom…), greffeur professionnel itinérant et oeuvrant notamment pour la Société Pomologique du Berry, qui fera les démonstrations. Il est ici en train de préparer porte-greffe et greffon, qu’il assemblera au moyen de la machine visible au premier plan. ces techniques mécanisées demandent que les deux éléments de la greffe soient strictement du même diamètre.

 

4-Greffage-Pesselieres.JPG

Pour comprendre l'avantage du greffage, et plutôt que de me livrer à du plagiat, je vous conseille l’excellent article du blog d’Anatole, présent à Pesselières, et qui avait pour l’occasion apporté une gerbe de greffons prélevés chez ses voisins de Sancergues. Ici, une autre machine permettant de faire l’indispensable coupe « en sifflet » des greffons.

 

5-Greffage-Pesselieres.JPG

Elle est destinée aux professionnels et ne peut être utilisée que sur une table. C’est un peu un travail "à la  chaîne", mais d’une qualité parfaite ! Notre maître es-greffage nous montre le résultat, qui présente les chances maximales de réussite !

 

6 Greffage Pesselières

Ici, on discute sur la nature des sols, le goût des fruits, la compatibilité des porte-greffes avec les greffons, et s’échange dans la bonne humeur conseils et variétés rares ou anciennes de fruits…

 

7-Greffage-Pesselieres.JPG

De nombreuses personnalités locales (qui se seront reconnues tout au long de ce mini-reportage) sont venues à cette après-midi récréative qui s’est terminée autour de boissons et de gâteaux préparés et apportés par les participants et les animateurs des Amis de Pesselières. Une journaliste de la Voix du Sancerrois nous prépare un article pour l’édition de jeudi. Alors, rendez vous dans un an pour faire part de la réussite des greffes effectuées en ce samedi ensoleillé…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 08:37

Tout le monde en parle, mais beaucoup n’ont pas tout compris et, comme d’habitude, on entend tout et son contraire à propos des changements dans le mode de scrutins de ces élections. Je ne prendrai en compte ici que le cas des communes de moins de 1000 habitants, soit celui de Veaugues et des villages avoisinants.

 

plaquettes élections

Le Ministère de l’Intérieur a édité deux plaquettes qui sont à la disposition des citoyens dans toutes les mairies, et expliquent clairement ce changement. L’une est destinée aux électeurs, l’autre aux candidats.

 

plaquettes-elections-2.jpg

Donc, par rapport aux scrutins précédents, voici les deux seuls changements :

- ne sont éligibles que les personnes ayant officiellement fait acte de candidature. Ceci signifie qu’on ne peut plus inscrire des personnes ne souhaitant pas se présenter, comme on le faisait jadis.

- il nous faudra présenter une pièce d’identité lors du vote.

 

Contrairement à ce que raconte la rumeur :

- il est toujours possible de panacher, c’est-à- dire de rayer des noms sur une liste pour les remplacer par des noms d’une autre liste.

- On peut toujours mettre dans l’urne un bulletin comportant moins de noms qu’il y a de conseillers à élire

 

Rappelons aussi que seront élu(e)s dès le premier tour (dans la mesure du nombre de sièges à pourvoir) les candidat(e)s ayant obtenu la majorité des suffrages plus une voix.

 

plaquettes-elections-3.jpg

 

Il est toujours possible de se présenter au second tour de scrutin sans avoir été candidat au premier tour, mais uniquement s’il n’y a pas eu suffisamment de candidats au premier tour.

 

Ceci signifie donc concrètement que, lorsqu’il n’y a qu’une liste (complète) en jeu au premier tour, tous les candidats sont assurés d’être élus au terme du second tour, même si certains ont manifestement été « boudés » par les électeurs ! Regrettable…

 

Pour plus d'informations: http://www.interieur.gouv.fr/fr/Elections

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 11:43

hotel-gare-1909-carte-A.-Thomas--1-.jpg

Ce matin, je reçois par messagerie cette carte postale (photographe Désiré Pinson) ancienne tirée du site de vente en ligne Delcampe. Elle m’a été envoyée par un fidèle lecteur de mon blog, Valgycien de naissance, habitant en Sologne, et que je remercie de l'intérêt qu'il porte à mon tyravail. L’hôtel de la Gare a été ouvert peu après la ligne de Chemin de Fer Bourges-Cosne (fin 1893), pour accueillir les voyageurs désirant faire étape à Veaugues. Son activité sera dopée par l’ouverture, en 1906/1907, le la ligne de La Guerche à Argent, plus connue sous l’appellation familière de « Tacot », puis baissera peu à peu pour cesser vers 1990. Il abrite aujourd’hui des services de l’ESAT/IME de Veaugues.

 

hotel-gare-1909-carte-A.-Thomas--2-.jpg

Sur cette vue, quelqu’un a rajouté au stylo-bille rouge, donc récemment, les noms des personnages présents. La personne ayant rédigé le texte au verso et envoyé ladite carte se prénommait Marcelline, et elle avait adressé ces mots à sa cousine Marcelle Richème, alors institutrice à Sancoins ; il y est question du report de la date d’un baptême. Les personnages sont-ils des membres des gérants de l’hôtel à cette époque (1909) ? Peut-être les noms cités évoqueront-ils des souvenirs à quelques lecteurs du blog…

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 13:54

Dans un récent article évoquant les élections municipales à Veaugues (il y en aura d’autres…), j’avais évoqué un loup sortant du bois. Cette fois, c’est toute une meute qui se montre au grand jour, et dont je vais essayer d’analyser objectivement à la fois la composition et le projet, optimistement baptisée « un nouvel élan pour Veaugues ». Voici l’article paru avant-hier dans le journal « La Voix du Sancerrois ».

 

VS 2014-02-27 élections Veaugues

Le Conseil Municipal de Veaugues compte 15 sièges à pourvoir. Cette liste se compose de 7 sortants et de 8 nouveaux venus. Moyenne d’âge 50 ans, et à priori pas de couleur politique affichée. Socio-professionnellement, l’échantillonnage est plutôt représentatif, avec :

- 5 salarié(e)s

- 5 agriculteurs actifs

- 3 retraité(e)s

- une mère au foyer

- une profession libérale

 

Là où le tableau s’assombrit, c’est côté « parité », avec seulement 4 dames pour 11 messieurs. On remarque aussi que plus de la moitié de l’équipe sortante n’a pas souhaité se représenter, à moins que certains ne repartent sur l’autre liste, dont l’instigateur s’est récemment manifesté, et dont on attend toujours l’annonce officielle...

 

Passons à présent au peigne fin les projets de cette équipe renouvelée. « Faire des économies dans les dépenses de fonctionnement pour dégager des recettes et faire des investissements », nous annonce son porte-parole. Les finances de la commune semblent saines, preuve de la bonne gestion de l’équipe sortante, mais sur quelles dépenses pourra-t-on faire des économies ? Il est question d’économies d’énergie, mais je me souviens que, il y peu d’années, lors de réunions associatives les dimanches d’hiver dans la salle du conseil, nous devions ouvrir les fenêtres tant il y faisait chaud…

 

Côté investissements, je verrais bien l’échange des deux tracteurs hors d’âge de la commune contre un petit camion comme ceux qui équipent les services « espaces verts » d’un établissement que ledit porte-parole a bien connu...

 

La préservation des services existants, c’est la moindre des choses, dans une petite commune qui a la chance d’en posséder. Quant à la rédaction d’un bulletin municipal et d’un site internet, faut-il en conclure que les auteurs de cette proposition ont puisé leur inspiration dans le seul blog local, où y voir une simple convergence… Par contre, l’environnement, à part une « mise en valeur des abords de la Planche-Godard » dont on ignore comment elle se concrétisera, semble avoir été oublié…

 

J'ajouterai qu'il serait bon que, sur les affichettes que chaque liste distribuera aux Valgyciens avant le premier tour, soient clairement expliquées les modifications apportées au mode de scrutin par rapport aux élections précédentes, car c'est le flou complet!

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 08:33

1-lapereau-2014-03-01--4-.JPG

Avec deux chats à la maison, la vie réserve souvent des surprises ! Ce matin, c’est un remue-ménage suivi d’un cri strident et inhabituel… et je découvre ce lapereau terrorisé, caché derrière la cuvette des WC !

 

2-lapereau-2014-03-01--6-.JPG

Tout juste assez lourd pour constituer une entrée pour un félin, et heureusement indemne…

 

3-lapereau-2014-03-01--9-.JPG

Je le présente à Frimousse, qui l’inspecte avec méfiance…

 

4-lapereau-2014-03-01--1-.JPG

… et ne manifeste qu’un intérêt limité pour ce gibier rapporté par sa copine au petit matin. Rassurez-vous, de même que la souris, le lapereau sera remis en liberté, quitte pour une bonne frayeur !

 

 

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche