Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 11:21

1-ateliers-SNCF-Vauzelles.JPG

Tous les 1er Mai, c’est « portes ouvertes » au Technicentre de Nevers, plus connu sous le nom d’ateliers SNCF de Vauzelles. Avec 3 ami(e)s, je pars donc à la découverte de ce grand centre de maintenance ferroviaire. J’emporte mon appareil photo, mais celle-ci est la seule que je ferai, car les photos y sont interdites, histoire de se protéger de l’espionnage industriel. Certains visiteurs ne se gênent cependant pas…

 

2-ateliers-sncf-technicentre-varennes-vauzelles_1296766.jpeg

Je me contenterai donc d’illustrer cette visite de quelques photos prises ça et là sur Internet. Pour commencer par un article du Journal du Centre présentant cet établissement.

 

vue-air-ateliers-sncf.jpg

Le centre, centenaire, assure l’entretien courant et lourd de matériels moteurs très divers, depuis les rames du RER parisien jusqu’aux automoteurs TER de dernière génération. 980 personnes y travaillent. La révision complète, avec démontage intégral de tous les composant, intervient tous les 20 ans (2,4 millions de kilomètres en moyenne). On remet à niveau tous les éléments mécaniques, et les aménagements intérieurs des rames sont complètement restylés pour plus de confort.

 

3-nevers-technicentre-industriel-sncf-centre-de-maintenanc.jpeg

Le Technicentre reçoit aussi des matériels accidentés de toute la France. Ici, un article du Berry Républicain traite ce sujet. Hier, c’était une rame qui avait percuté un camion-grue immobilisé sur un passage à niveau près de Marseille, qui bénéficiait de la chirurgie réparatrice. Pas de délocalisation dans l’entretien du matériel ferroviaire ; tout est fait en France !

 

4-ateliers-Vauzelles-interieur.jpg

On découvre que les ateliers intègrent tous les corps de métiers, depuis les spécialistes de la mécanique lourde jusqu’aux « petites mains » spécialisées dans la couture des têtières de siège ou le pliage des rideaux, en passant par les métiers de l’électronique. Partout, nous serons accueillis avec la même gentillesse par des technicien(ne)s qui se feront un plaisir de répondre à toutes nos questions, montrant ainsi leurs compétence très pointues. Une petite vidéo est disponible sur le site de la SNCF. Depuis la page d’accueil, choisir « Nevers, centre d’excellence industrielle ».

 

rotonde-Nevers.jpgPas de « langue de bois » non plus. Cette journée portes-ouvertes est une opération de communication destinée à donner une image de la SNCF autre que celle des grèves et des trains en retard ; opération très bien menée et grâce à laquelle nous avons passé une matinée aussi agréable qu’instructive. ici, la rotonde du dépôt de Nevers, contigu au Technicentre. Alors, rendez-vous le 1er Mai 2015, de 9h à 12h…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Christian lemenuisiart 03/05/2014 05:56


Les photos sont interdites mais les téléphones aussi je pense


A bientôt

sirius 03/05/2014 08:00



Tant qu'ils ne servant qu'à téléphoner, pas de problème. Certains utilisaient des APN compacts pour photographier en douce. Personnellement, j'estime que, une fois que tu as en main la plaquette
sur laquelle les conditions sont clairement indiquées, tu t'engages à les respecter si tu franchis la porte d'accès.



Pascal du 38 02/05/2014 23:27


Une vrai fourmillière, celà me rappelle certains centres où j'allais charger ou décharger.

sirius 03/05/2014 07:58



Pour l'occasion, j'imagine qu'ils ont tout rangé! Cependant, les normes de sécurité obligent à tenir dégagés les espaces de circulation, contrairement à ce que je voyais dans les usines où je
livrais il y a 35 ans! Et heureusement!



jean-claude bourdin 02/05/2014 19:08


je suppose que le dépot, avec sa rotonde, permettait la "mise en route" des locos à vapeur, comme à Vierzon, et également leur maintenance.

sirius 02/05/2014 20:04



Le garage et certainement aussi la mise en route des machines à vapeur, puis maintenant diesel. Notons que Nevers, contrairement à tant d'autres dépôts, a gardé sa rotonde. J'irai voir sur
"glou-glou" ce qu'il en est de Vierzon...



anatolem 02/05/2014 18:55


Oui, c'est une grosse entreprise qui a fait un peu le ménage (il y a une expression assez souvent reprise, dégraisser le mamouth), il y a encore des choses à revoir comme la maintenance des
bornes pour délivrer les tickets, mais la visite du site doit être assez instructive pour qui s'interresse à la mécanique et à l'entretien du matériel trop souvent maltraité par les taggeurs.


A pluche.

sirius 02/05/2014 20:02



Pour connaître deux personnes y travaillant, je sais qu'ils ont débarrassé ce "mammouth" de sa mauvaise graisse, mettant fin à de mauvaises habitudes prises depuis des générations. Je pense que
l'entretien des bornes à tickets doit être effectué par d'autres services, voire "externalisé". Quant aux tagueurs, je leur ferait enlever leurs cochonneries à la force de leur langue; ça leur
apprendrait à bien se conduire!



stan 02/05/2014 13:33


impressionnant, j'allais souvent autrefois à Nevers et je ne connaissais pas cet établissement ! Merci

sirius 02/05/2014 13:45



Seul le dépôt est visible depuis la ligne venant de Paris. Les ateliers sont derrière cachés par une légère butte. C'est vraiment une découverte que je conseille à tous, jeunes enfants compris.
Tout est fait par le personnel pour expliquer avec simplicité tout ce travail que la passager "lambda" ne soupçonne pas.



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche