Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 14:56

La ferme actuelle des Rauches est construite à l’emplacement d’un château du XVème siècle, dont il ne reste que les vestiges d’une tour. Précédemment, la seigneurie des Rauches était établie en contrebas, dans le vallon, au bord du ruisseau.

 1-Motte-des-Rauches-observations.jpg

De cet ancien établissement, détruit par les Anglais qui le firent brûler en 1360, il reste deux plateformes peu élevées, visibles depuis la petite route desservant la ferme des Rauches et celle de Brosseronde. Celle d’aval, d’une dimension approximative de 20 x 20 mètres, a pu porter une résidence seigneuriale, alors que l’autre, de forme trapézoïdale pourrait correspondre à une basse-cour.


 

Les bois alentours montrent les traces de nombreux terrassements et fossés dont on ne peut lier l’origine avec certitude au château. A part une carrière dans l’argile du coteau, qui a pu servir soit à prélever les matériaux nécessaires à l’édification des tertres, soit à alimenter des fours à briques ou à tuiles, la nature de ces travaux reste énigmatique, au moins pour moi.


 2-Motte-des-Rauches--3-.JPG

 

Vue du tertre principal, qui devait porter l’habitation du Seigneur et, peut-être, de modestes dépendances. L’ensemble était peut-être à l’époque de son utilisation, entouré de marécages, ce qui facilitait sa défense ; l’accès en aurait alors éré assuré par une passerelle escamotable en bois.


 

 

 

4-Les-Rauches--2-.JPGVue prise en direction de l’Est, depuis le tertre « Basse-Cour ». Ces édicules n’ont au plus que trois mètres de haut. La parcelle étant laissée en prairie, on ne peut observer le sol, et donc discerner d’éventuelles traces de fondations ou du mobilier divers (tessons de tuiles ou de céramique, pierres taillées, etc…).

 

 

 

3 Motte des Rauches (5)

 

A droite du tertre principal, on aperçoit ici le tertre « Basse-Cour » à droite.

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Candy75 10/07/2011 08:32



L'histoire ne dit pas si pendant les fouilles archéologiques on a trouvé un petit pot rempli de pièces d'or comme cela a été le cas à Millau où des jeunes gens ont voulu réparer eux-mêmes une
fuite d'eau dans la cave et on découvert le fameux trésor d'une valeur de 100.000 Euros. Cela valait le coup de ne pas appeler un plombier et faire le boulot en amateur. C'est payant.  Ceci
dit, ton article est très interessant et merci de nous faire cnnaître l'histoire de ce site. Bon dimanche.



sirius 10/07/2011 11:40



Il n'y a malheureusement pas eu de fouilles archéologiques, et il est peu probable qu'il y en ait un jour; car il y a des centaines de sites de ce genre en France! J'espère que les plombiers du
dimanche de Millau se seront offert des robinets en or avec le produit de leur trouvaille!



Malobosco 07/07/2011 15:49



En effet, cela semble bien correspondre aux vestiges des demeures de la petite aristocratie au Moyen-Age. En d'autres endroits, des fouilles archéologiques ont fait apparaître des soubassements
en maçonnerie grossière et des restes de torchis. On peut donc penser que ces demeures nobles, mais modestes toutefois, étaient construites en pan de bois supporté par un muret. Une palissade
couronnant le tertre assurait la défense... défense relative car elle était bien incapable de résister à une bande armée. 


Une prospection magnétique pemettrait peut-être (...?...) de révéler des restes de soubassements en pierre et d'avoir une idée de l'emprise du (des) bâtiment(s). Il n'est pas impossible non plus
que le sous-sol recèle des fragments de matériaux brûlés (bois, torchis...) suite à la destruction de 1360 et qui pourraient apporter quelques hypothèses de datation. Mais là, seuls des
archéologues sont à même de mener de telles investigations. Il faudrait d'abord que le site en vaille la peine !


A quand remonte l'établissement de la seigneurie ??... Une recherche historique permettrait sans doute de glaner quelques éléments.



sirius 08/07/2011 07:38



La bonne conservation des tertres semble montrer que la parcelle n'a pas été cultivée depuis l'introduction des gros matériels agricoles actuels; sinon, ils seraient beaucoup plus aplanis. Il ne
reste plus qu'à espérer que les bulldozers ne viendront pas un jour avant les archéologues!



La Ségaline 05/07/2011 23:02



Fichtre, ça a bien changé dis-donc... Tout ça ne nous rajeunit pas mais nous prouve encore si besoin était que les tentatives de l'homme de laisser sa trace notamment par des contructions, sont
parfois bien vaines. Il faut dire aussi que la fâcheuse tendance des Angais à jouer avec les allumettes à une certaine époque a bien aidé...



sirius 06/07/2011 08:07



Les Anglais on brûlé beaucoup de villages durant la Guerre de Cent Ans, mais ils étaient en cela bien aidés par de nombreux Français qui voyaient en eux l'avenir politique de leur pays... Un peu
comme certains ont fait en 1940-45...



anatolem 05/07/2011 20:22



Je ne connais pas ce site, mais un autre qui porte presque le même nom sur la commune d'argenvières et qui dâte du 14eme.


Merci pour toutes les informations qui sont toujours instructives.


Cordialement.



sirius 06/07/2011 08:06



Aux Rauches d'Argenvières, il y a d'après mon souvenir une porterie d'entrée fortifiée, mais je crois que c'est privé et qu'on ne peut pas visiter; en sais-tu plus? Y a-t-il eu une motte avant le
château de pierre?



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche