Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 12:33

Après maints avant-projets relatés par la presse, il semble que le Ministère de l’Intérieur ait enfin arrêté la nouvelle carte cantonale du département du Cher (environ 311.000 habitants). L’idée est de diminuer le nombre des cantons, en proposant de nouvelles structures hébergeant un nombre d’habitants à peu près égal, et tout en essayant de respecter les affinités territoriales et économiques. Chaque nouveau canton devra élire deux Conseillers Généraux, en principe une femme et un homme, à ce qu’on m’a dit.

 

projet-cantons-Cher-Ministere-Interieur-copie.jpg

Le nouveau découpage comporte donc, hormis l’agglomération de Bourges, 12 nouveaux « super-cantons » d’une population moyenne allant de 12.500 à 20.000 habitants. Les noms sont bien longs et compliqués, mais l’Administration a dû solliciter ses méninges pour ne fâcher personnes

 

Il est difficile de contenter tout le monde, et ce sont surtout les communes situées aux extrémités de ces nouvelles collectivités qui se plaindront de ne rien avoir en commun avec celles situées à l’autre bout. Il est d’ores et déjà certain que les habitants des communes riveraines de la Loire comme Herry ou Argenvières, traditionnellement tournées vers La  Charité (de l’autre côté de la Loire et donc non seulement dans un autre département, mais aussi une autre région administrative…), n’ont rien à partager avec Moulins sur Yèvre et Osmoy, à l’autre bout de leur canton, qui font partie de la « grande banlieue » de Bourges.

 

nouveau-canton-Sancerre-2014.jpg

Le Sancerrois a eu plus de chance. En effet, le canton de Sancerre a été associé avec ceux de Vailly et de Léré, composant ainsi une entité géographique cohérente, qui offre des paysages variés (et agréables) alternant harmonieusement bocage, cultures, vignes et espaces boisés. Economiquement tourné plutôt vers Cosne (encore dans le département voisin de la Nièvre), cette nouvelle collectivité territoriale sera peut-être mieux équilibrée économiquement que l’actuel canton de Sancerre où la prépondérance de l’activité viticole est vécue assez mal par certains.

 

Pour simplifier encore plus ce tissu administratif, des fusions avec d'autres collectivités et structures déjà existentes, telles que les communes, communautés de communes et "pays" seraient souhaitables, même si je vois d'ici le poil de certains petits "potentats locaux" se hérisser... Ainsi, ce serait la fin de la multiplicité des interlocuteurs, et de ce millefeuille, dont tous les étages gagnent un peu de crème à chaque étape des procédures administratives...

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Thaddée 21/01/2014 11:23


A vrai dire, l'idée de réduire le nombre des régions m'a parue tout d'abord inutile, saugrenue, voire un peu dérangeante. Pourquoi vouloir changer à tout prix des choses si bien installées depuis
si longtemps ? Chacun va-t-il y trouver son compte ? Nous sommes fiers de nos régions. Nous n'avons peut-être pas envie de les voir disparaître. Et n'y a-t-il pas plus important à faire que
plancher sur ce problème de seconde zone. Je suis sans doute un peu vieux jeu, mais la France telle qu'elle est me convient parfaitement, je n'ai guère envie de la voir "se simplifier" ...

sirius 22/01/2014 09:03



Pour moi, ces régions ne correspondent qu'à des entités administratives, et il est clair qu'on ne peut contenter tout le monde. Personnellement, je me fiche que le Sancerrois soit rattaché à
Tours, Dijon ou Clermont-Ferrand; pas à Paris, cependant!


 


Cette histoire de simplification consiste à supprimer des étages inutiles, et pourrait ainsi permettre d'affecter les momyens humains ainsi libérés à des fonction plus utiles! Et puis, il y a
trop d'élus en France...



Christian lemenuisiart 18/01/2014 19:45


Mais oui !!!!!

Christian lemenuisiart 18/01/2014 19:35


Il y a toujours la possibilité d'ouvrir la mairie avec juste un gestionnaire et une sécrètaire de mairie pour moi


A bientôt

sirius 18/01/2014 19:43



Peut-être pourrais-tu proposer à la "future-ex" de Hollande de venir s'installer à la mairie de Montner? Elle ferait une ambassadrice de charme pour ton entreprise! 



Le Mousquetaire des Mots 18/01/2014 12:45


Je viens de lire ta réponse. Cela ne m'étonne pas que tu écornifles la fonction publique. Si la réofrme a été mal faite avec les 35 heures, c'est parce
qu'il n'a pas été écrit noir sur blanc qu'en contrepartie il fallait embaucher. La différence entre le privé et le public, c'est que ce dernier, quand il embauche, ce sont des contractuels (et il
y en a de plus en plus) qui, effectivement, assument 35h. En revanche, les statutaires (fonctionnaires si tu préfères) eux ne sont pas à 35h, mais 37h30, pas plus, pas moins. Avec un
fonctionnaire sur deux qui n'est pas remplacé, ce sont des contractuels qui les remplacent, sans aucune assurance d'être en poste l'année suivante (mais si, mais si) : ils partent fin juillet,
mais ils n'apprennent le sort qui leur est réservé qu'en septembre. Leur salaire est le SMIC et rien de plus. Il faut cesser de dire que les fonctiçonnaires sont des nantis (les hauts
fonctionnaires, eux, oui, ils le sont, mais pas ceux de la catégorie la plus basse (je crois que c'est la C) : la grande majorité est au SMIC et à force d'empiler les années, ils gagnent quelques
échelons, mais c'est tout. Il n'y a pas de quoi les envier et encore moins leur jeter la pierre.


Regarde ce qu'il se passe aujourd'hui : l'accord (pacte de responsabilité) entre l'état et le MEDEF pose l'exigence  d'une contrepartie à la baisse
des impôts. Crois-tu vraiment qu'il y en aura autant d'embauches qu'il est dit ? Cela m'étonnerait. Pour cela, il faudrait qu'il y ait du boulot et côté innovation, on est loin du compte. Si l'on
n'avait pas bradé nos savoir-faire à cause de la mondialisation, si les entrepreneurs n'avaient pas délocalisé en masse parce qu'ailleurs la main d'oeuvre était bien meilleur marché, si nos
politiques n'étaient pas tombés dans le piège du libéralisme, etc., etc, nous n'en serions pas là. En outre, si l'on avait moins méprisé les "petits" métiers, les chinois ne nous livreraient pas
des produits manufacturés mal ficelés (mais pas chers). La liste est longue : les erreurs se sont accumulées. On en paye aujourd'hui le prix. Pas étonnant que les jeunes ne croient plus à rien et
n'envisagent pas l'avenir sous des couleurs chatoyantes... Vais-je devoir, comme les vieux d'antan : "avec une bonne guerre, tout le monde aurait du boulot" ?

sirius 18/01/2014 19:22



"Ecornifler" est le juste mot! Quand je vois tous ces textes assassins qui circulent sur internet, je crois que je n'ai pas la dent trop dure envers les fonctionnaires!


Je n'ai jamais dit que les fonctionnaires étaient des "nantis" et approuve sans réserves ton analyse, déplorant la dérive libérale tant à la mode actuellement. Cependant, je te mets au défi de me
trouver un agent de la DDE (pardon, il faut à présent dire Conseil Général, c'est plus valorisant...) qui envie la condition des ouvriers de l'agro-alimentaire, par exemple!


C'est cette condition d'"indéboulonnable" qui m'agace chez les fonctionnaires statutaires, et qui fait que nombre de personnes incompétentes ou inserviables, qui auraient été virées depuis
longtemps dans le public, restent à leur place et toisent les administrés de l'arrogance due à l'impunité inhérentenà ce fameux statut. Heureusement elles ne sont pas la majorité, et je connais
nombre d'agents des impôts, de l'Education Nationale ou de la Gendarmerie qui sont des personnes consciencieuses et agréables!


Quant à la guerre, il n'y a qu'à voir le résultat au Moyen-Orient ou en Afrique...


Bonne soirée à toi!



Christian lemenuisiart 18/01/2014 09:15


Moi qui suis anti maire je ne te dirai pas non . Mais après des communautés de communes comme l'agglo à Perpignan non !(comme pour mon village) il faut des communautés de communes que des
villages


Bon week-end

sirius 18/01/2014 19:25



Tout dépend du maire et du conseil municipal qu'on a! L'agglo de Perpignan, c'est comme celle de Bourges, une zone urbaine, et tu ne peux pas comparer. Une collectivité de la taille du
Fenouillèdes, par exemple, serait l'idéal. Sais-tu que, dans les Corbières, il y a des communes de moins de 15 habitants? Il leur faut aller trouver des gens dans les communes voisines pour
composer un conseil municipal; ne crois-tu pas que ça frise le ridicule?



Le Mousquetaire des Mots 18/01/2014 06:55


On parle de simplification, mais est-ce que cela simplifiera vraiment ? Rien n'est moins sûr. Chaque fois, en effet, qu'on a opéré des changements,
c'était toujours plus de complexité. Et d'emplois de statutaires. Alors ?

sirius 18/01/2014 08:43



Tout simplement parce qu'on ne l'a jamais bien fait. A chaque changement, on touche inévitablement aux intérêts, voire aux privilèges, de chacun. Donc, on change les règles du jeu pour ne pas
fâcher certains.


 


Je prends les "35 heures", qui constituent l'exemple-même d'une réforme ratée. Alors que le secteur public aurait dû donner l'exemple en embauchant et maintenant (voire étendant) les horaires
d'ouverture au public, c'est exactement l'inverse qui s'est passé! On a réduit le temps de travail des fonctionnaires à 35 heures... et l'ouverture au public de même, sans embaucher. Le secteur
privé s'est ensuite empressé de leur emboîter le pas.


 


Quant au statut de la fonction publique, cette "forteresse" typiquement française, je sais que je ne vais pas plaire, mais c'est un obstacle au bons sens et à l'évolution.



Christian lemenuisiart 16/01/2014 13:15


C'est pile dans l'actualité , moi je sais ce que le conseil générale fait mais élu ? Il fait quoi sur une terrain .... pas grand chose finalement !


Moi je trouve que les élus soit sur la région et on suprime les départements 


A bientôt

sirius 18/01/2014 08:34



Une Région constituée de grandes Communautés de Communes, pourquoi pas? Il faudrait alors supprimer les petites communes, qui n'existent qu'en France!



Christiane D 16/01/2014 08:50


J'avais bien compris... hélas !

sirius 16/01/2014 09:28



Oui, c'est assez simple...



Christiane D 15/01/2014 08:57


Merci pour ces infos...


J'adore l'idée du " millefeuille, dont tous les
étages gagnent un peu de crème à chaque étape des procédures administratives."

sirius 16/01/2014 08:33



Le problème est que ce sont souvent les mêmes personnes qui se régalent à bon compte à tous les étages! Dans nos régions rurales, il n'est pas rare de trouver une personne qui est à la fois
député, conseiller général, maire, président de plusieurs syndicats professionnels, de tourisme, d'une intercommunalité, etc... A chaque fonction ses émoluments, même si le travail est
sous-traité à des subalternes, et elles asseoient ainis leur mainmise sur tout un arrondissement...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche