Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 12:08

decoupage-actuel.jpg

A moins d’être, comme ce fut mon cas il y a deux semaines, en pleine cure de désintoxication médiatique, nul n’a pu échapper à l’actuel débat qui agite la France : le redécoupage régional (ici, carte du découpage actuel). Elément incontournable de l’allègement du « millefeuille administratif », ce regroupage semble déchaîner des passions que je peine à comprendre. A l’heure où toutes les démarches se font par Internet ou par courrier, que nous importe où soit située notre Préfecture Régionale, puisque nous n’aurons jamais à y mettre les pieds ?

 

Alors, quels sont les critères primordiaux pris en compte pour la composition d’une région ? Doit-elle avoir une géographie homogène (ex : montagneuse, plate, posséder une façade maritime…) ? Doit-elle inclure une grande métropole régionale ? Doit-elle correspondre à une entité historique (Bretagne, Alsace, etc…). Toutes les régions doivent-elles comporter le même nombre de citoyens ou avoir le même poids économique ?

 

 

Hier, voici ce qu’on pouvait lire dans notre journal départemental le Berry Républicain. Le président de la région « Pays de Loire » croyait savoir que François Hollande envisagerait plutôt une fusion des Pays de la Loire avec la région Poitou-Charentes. Bien d’autres scénarii avaient été envisagés, voire déjà présentés comme « certains ».

 

Notre actuelle région Centre est la seule à être « bicéphale ». En effet, personne ne sait si notre Préfecture Régionale est Orléans ou Tours. L’assemblage hétéroclite composé par nos 6 départements sans grande personnalité fait qu’on s’en fiche. Lorsque les Berrichons seront regroupés avec les Saintongeois (voir carte ci-dessous), alors que les Corses resteront seuls, l’attachement à notre région risque d’être encore plus ténu…

 

découpage Hollande

Et voici aujourd’hui la France telle que la verrait M. Hollande, qui nous a gratifiés au passage d’un discours creux comme nos responsables en ont le secret. On remarque de suite, outre le fait que le Président de la Région Val de Loire doit se trouver de meilleurs informateurs, que certaines régions ont conservé leur indépendance ; probablement ne faut-il y voir qu’une coïncidence s’il s’agit entre autres de la Bretagne… et de la Corse, région au poids démographique et économique qu’on sait !

 

decoupage-France-europeenne.jpg

Alors, pourquoi ne pas tout simplement adopter le même découpage que pour les élections européennes (ici, les chiffres indiquent la population régionale en millions) ? Cela aurait au moins le mérite de simplifier la physionomie administrative de notre pays, à la fois pour les Français et pour les Européens !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Thaddée 15/06/2014 09:38


Je confirme. Pollution à particules fines, chaleur étouffante en été, on respire mal. C'est dommage, parce que c'est une région admirable.

Thaddée 14/06/2014 15:06


J'avais déjà mis un petit mot . Personnellement ça ne me gêne pas tant que ça de fusionner avec l'Auvergne, une
vieille région bien verte et plus fraîche qu'ici. D'ailleurs, ce n'est pas sûr et certain que je fasse de vieux os en Rhône-Alpes / Auvergne.

sirius 15/06/2014 08:17



Oui, le Lyonnais a la réputation d'être une cuvette à l'air étouffant; quelle part de vérité dans cette réputation?



Christian lemenuisiart 08/06/2014 09:10


Mais oui excellente idée ! et on vend tout le reste ! je te dis pas la révolution , notre président aurai raison le changement c'est maintenant

sirius 08/06/2014 11:26



Pour moi, il n'aura jamais le courage de faire tout ce qu'il nous a promis, question simplification. Il trouvera sur son chemin, en première ligne, les syndicats...



Christian lemenuisiart 08/06/2014 08:50


Pour moi rien je confirme , après il y aura des économies du bureau , le gigantisme de Montpellier sera peut-être vendu ? Et si c'est vendu il y aura des millions dans les caisses


On peut rêver ! moi je suis sur qu'il garderont tout les bâtiments


A bientôt

sirius 08/06/2014 09:05



Où peut-être est-ce que ça va déclencher la guerre entre Toulouse et Montpellier? Pour réconcilier tout le monde, il faudrait installer la nouvelle administration à Labastide-Rouairoux (entre
Mazamet et St-Pons), à cheval sur les deux régions...



Christian lemenuisiart 07/06/2014 20:39


Moi sur le principe je suis pour , même si je préférerai de vrai mariage , et pas des unions forcées


A bientôt

sirius 08/06/2014 08:07



Tout ça ne changera rien pour les citoyens de base que nous sommes! Si le Languedoc-Roussiloon est "marié" avec Midi-Pyrénées, on ne t'obligera pas à manger du cassoulet! La simplification, ce
sera normalement moins de paperasses à remplir pour les artisans comme toi!



Thaddée 06/06/2014 15:26


Je vais donc habiter en Auvergne , ou comment déménager sans bouger de chez soi . Bon après-midi Sirius, il faut chaud !

sirius 06/06/2014 18:47



Rien n'est encore décidé, mais il se peut bien que tu sois contrainte de te gaver de fourme, à moins que tes concitoyens auvergnats ne se voient obligés de faire figurer le saucisson brioché à
leur table quotidienne...



Ségaline 04/06/2014 09:36


Ce que tu dis sur le respect des identités des territoires est vrai, je l'avoue. Il faut dire que la France est un pays si divers dans ses paysages comme dans ses coutumes que forcément tout
découpage ou frontière devient extrêment délicat à mettre en place. Et c'est vrai qu'il faut savoir passer outre un certain chauvinisme qui ne dépasse parfois pas les simples limites d'un
département! Le découpage actuel n'était sans doute pas plus cohérent qu'un autre, mais on s'y était habitué. Ce doit être ça le fond du problèlme: les habitudes ont la vie dure! 

sirius 04/06/2014 09:47



Pour avoir été responsable de plusieurs associations culturelles ou sportives, je peux te dire qu'on doit remplir autant de dossiers qu'il y a de couches dans le "millefeuille": commune,
département, région et état. Il en est de même pour les agriculteurs et, je le suppose, bien d'autres secteurs de la vie socio-économique. Alors, oui, vive la simplification! Et tant pis pour
tous ces petits potentats locaux qui y perdront quelques titres de "présidents"!



Elodie 04/06/2014 09:10


Incompréhensible ce découpage : des régions qui comportent de deux à douze départements !

sirius 04/06/2014 09:42



je vous concède que la logique de ce découpage m'échappe... Deux régions ne comportent que deux départements; si pour le Nord, il est probable que le poids démographique ait pesé dans la
décision, en ce qui concerne la Corse (322.000 habitants pour les deux départements, soit la population du Cher...), il doit falloir chercher ailleurs...



Stan 04/06/2014 06:37


parfait ce dernier découpage ...!

sirius 04/06/2014 08:05



Il n'est pour moi ni meilleur, ni plus mauvais qu'un autre. Il aurait simplement le mérite d'être cohérent, et de mettre en adéquation les régions Françaises avec celles de l'Europe! Quant à la
cohabitation de plusieurs villes importantes au sein d'une même région, nous avons déjà plusieurs exemples réussis: Lyon et Grenoble; Marseille et Nice; Metz et Nancy. Il suffirait à certains
d'avaler leur chauvinisme, et leur identitarisme ringard. Une frontière ne fait jamais que des heureux.


 


Dans le BR d'hier,
des élus de différentes tendances se réjouissent que le nouveau découpage donne à notre nouvelle région (oui, nous serions tous deux dans la même...) un accès à la façade maritime. Un peu comme
si, actuellement, il était impossible pour les Berrichons d'accéder à l'Ile de Ré, ou aux céréaliers beaucerons d'exporter leurs produits par le port de La Rochelle...



Ségaline 03/06/2014 14:11


Parfois les choses apparaissent simplement avec quelques images: jusqu'à ce que je lise ton article je n'arrivais pas à visualiser la simplification (bon il faut dire que je n'avais pas du tout
fait l'effort de me pencher sur la question). Maintenant avec les deux cartes avant-après, tout me semble évident. Effectivement cela allège considérablement le millefeuille. Maintenant je ne
crois pas qu'il faille aller jusqu'à la troisième carte, car autant le découpage futur respecte peu ou prou une certaine homogénéité, mais pas partout, autant la dernière rassemble parfois des
régions géographico-culturelles trop dissemblable. Enfin je dis ça...

sirius 04/06/2014 08:00



Crois-tu qu'il soit indispensable qu'un découpage purement administratif respecte les régions géographico-culturelles? Les régions actuelles ne le font déjà pas; les habitants du val de Loire
nivernais n'ont rien à partager avec ceux du Mâconnais, pas plus que ceux du Sancerrois ne se sentent proches des Drouais (habitants de Dreux). Et pourtant, cela n'a jamais soulevé de
protestations!


 


Céder aux revendications communautaristes et identitaires de certains n'est pas bon. Certains sont pour un morcellement de la France au sein de l'Europe. On y verrait ainsi cohabiter Bretagne,
Alsace, Pays Basque, Occitanie, Corse, etc... en tant que micro-états indépendants autour d'une "France" réduite à ce qu'elle était du temps de Charles VII; un peu ce qui est arrivé à la
Yougoslavie. Ce serait une catastrophe!


 


Heureusement, quoiqu'en disent certains, nous sommes un état démocratique, où on a le droit de manger du Cassoulet dans le Nord, de boire du Chouchen en Provence, de faire le Ramadan ou de jouer
au Cricket sur tout le territoire!


 


 


 



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche