Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 14:48

1 ordures D 151

 

 

 

Le Printemps ne nous apporte hélas pas que des fleurs!  Ici, près de Bourges...

 

 

2 ordures D 151

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours à deux pas de la ville de Jacques-Coeur...

 

 

 

3 ZC St-germain (1)

 

 

 

 

Là, ce Saule Marsault doit se contenter d'un environnement particulièrement ingrat, dans la zone commerciale de St-Germain du Puy.

 

 


 

4 ZC St-germain (2)

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même zone, au bord de la route de La Charité.

 

 

 

 

 

 

 

 

5 caisson St-Germain

 

 

Si les cannettes de bière et bouteilles de soda atterrissent généralement depuis les fenêtres des voitures, les emballages légers viennent souvent de ces bennes à déchets. Celle-ci, dans la zone précitée, continue à recevoir des déchets, alors qu'elle est archi-pleine et devrait avoir été emportée depuis longtemps. Résultat: les sacs at autres barquettes sont emportées par le vent...

 

 

 

 

6 D 359 (1)

 

Ici, nous sommes au bord de la D 359, qui mène à Veaugues depuis Sancerre. Ses bas-côtés sont jonchés de bouteilles de vin, d'apéritif ou de bière que, bien sûr, aucun service compétent ne vient ramasser!

 

7 D 359 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 caisson Sancerre 1

 

 

 

 

Là, c'est un caisson de transfert d'ordures qui attend d'être remonté sur sa remorque. Système de bâchage perfectible, souvent mal entretenu ou en mauvais état, et surcharge font que ces camions sèment souvent leur contenu tout au long de leur parcours, dans l'indifférence générale.

 

 

 

 

 

9 caisson Sancerre 2

 

 

 

Ici, un carton prêt à "se faire la malle"... L'incivisme individuel ainsi que la négligeance et le mauvais entretien du matériel des entreprises spécialisées font que le bord de nos routes et les champs n'auront bientôt plus rien à envier aux pays dits "du Tiers-Monde" ou "en voie de développement"!

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

christian lemenuisiart 04/04/2011 08:48



C'est sur que si tu passe pendant les journées nationales de métiers d'art à Perpignan je ne serai pas dans mon atelier .


A bientôt 



sirius 04/04/2011 14:20



Ne pouvant rien programmer, je suis passé au hasard. Ce sera pour une autre fois!



christian lemenuisiart 25/03/2011 12:57



C'est toujours la même chose . Mais tu n'a pas vu comme moi des futs de cyanure comme sur les rives de l'Agly avec la crue  


A bientôt 



sirius 04/04/2011 08:45



Non, Christian, je n'ai pas vu les fûts au bord de l'Agly, mais j'ai par contre frappé à ta porte jeudi dernier vers 17h00. Personne, mais au moins, maintenant, je sais où est le repaire du
menuisier! Ce n'est que partie remise à mon prochain passage dans ta région!


Je n'avais d'ailleurs jamais vu l'Agly couler à espira; c'est fait. Beau pays que le tien, tout de même!



La Ségaline 24/03/2011 07:08



Des ordures lâchées en pleine campagne... Tiens, ça se voit qu'on est en période électorale.



sirius 24/03/2011 09:34



Il fallait oser, tu l'as fait!



Cyrano de Pessié 21/03/2011 21:50



Dire son écoeurement à la vue des détritus qui jonchent les bas-côtés de nos routes est tout à fait légitime. Chaque promenade me voit revenir les poches garnies de déchets divers, la canette
métal et l'emballage "MAC DO" étant les mieux représentés.


Oui, il est normal de défendre nos paysages encore préservés : sacs plastiques, cartons, bouteilles, ... autant de pollutions visuelles et matérielles, autant d'inquiétudes et d'écoeurements
devant une atteinte à l'environnement qui s'ajoute à beaucoup d'autres.


Inquiétude et écoeurement voilà très exactement les sentiments de "ces gens-là" qui militent contre l'éolien industriel. (Et non contre un éolien citoyen qui serait respectueux des populations et
de la nature.)


Des intérêts privés vont jeter sur la commune de Jalognes huit gigantesques ferrailles, huit ventilateurs de 150 mètres de haut!


L'idée de pollution visuelle a été reconnue légitime et respectable pour et par la plus grande partie du Sancerrois (refus préfectoral d'une ZDE, refus de l'éolien industriel par les plus
importantes communes du canton). Nous souhaitons tout bonnement la même attention, le même respect, les mêmes égards !


Cyrano de Pessié (qui n'habite pas dans un château mais dans une modeste maison paysanne de quatre pièces).



sirius 22/03/2011 08:45



Ah, ah, je vois que mon blog va bientôt servir de ring de combat entre commentateurs! Telle n'est pas mon intention.


 


Je suis conscient que l'éolien "industriel" nest en aucun cas la solution à nos problèmes d'énergie, et ce n'est pas parce que vous ne m'avez jamais vu dans une manifestation que j'en suis
partisan, bien au contraire. Les éoliennes géantes sont des verrues (dangereuses selon certaines études) au même titre que les panneaux photovoltaïques sur les bâtiments anciens.


Si je me suis permis de faire allusion au chateau, c'est que ses propriétaires (que je respecte tout autant que leur combat) sont venus me démarcher. Une autre personne était venue me voir alors
que je faisais de la maçonerie chez moi; peut-être était-ce vous?


 


Je suis en tous cas satisfait que mon coup de gueule sur les ordures ait fait mouche dans ce pays où les gens ont pour vilaine habitude de ne pas s'exprimer. Maintenant, l'herbe va pousser et
cacher ces saloperies en attendant qu'elles soient pulvérisées par les broyeurs.


 


Si j'avais su, j'aurais lancé plus tôt mon alerte, et on aurait pu organiser une opération collective de ramassage, comme cela se fait en maints endroits, couverte par les journaux locaux.
Cependant, une action auprès de l'entreprise de collecte des déchets et des artisans du bâtiment serait indispensable, car je reste persuadé que 75% des déchets souillant nos campagnes tombent de
leurs bennes.



Ourson 21/03/2011 20:20



Plus prosaiquement, dans ma copro, je suis surpris et régulièrement énervé devant l'attitude des autres habitants devant leur incapacité à mettre leurs déchets dans les bonnes poubelles et à les
sortir les jours J. Comme je suis le seul proprio habitant et en plus syndic bénévole dans cette copro, quand je ne suis pas là, les ordures s'entassent....Certes, il y a des jeunes (même si je
me considère pas bien vieux) habitués à être assisté a priori mais je me dis quand même qu'on a oublié de leur apprendre la civilité et l'esprit d'initiative.....Argh, en me lisant j'ai
l'impression d'être un bon vieux réac de droite...



sirius 22/03/2011 08:32



Moi aussi, j'ai parfois l'impression de devenir un vieux facho intolérant! Mais liberté ne veut pas dire irresponsabilité, et surtout pas droit de pourrir l'environnement et la vie des autres;
alors il y a des moments où il faut agir!



Pascaldu38 21/03/2011 16:40



C'est lamentable de tels acts devraient être plus sévèrement réprimés. Il y à une dizaine d'années j'ai travaillé dans une commune à l'entretien des espaces verts, fallait voir tout ce qu'on
ramassait. Et pourtant les poubelles n'étaient pas loin. @+



sirius 21/03/2011 18:28



Il faudrait envoyer les Français en stage en Suisse. Là-bas, pas d'ordures au bord des routes! En plus, les camions n'ont pas le droit de rouler de 22h à 6h00; comme ça, les routiers ont le droit
de dormir! Je suis sûr que tu apprécierais.



Ecureuille 21/03/2011 16:05


Par contre c'est propre sur soi, c'est bouffi de suffisance et ça érige le "progrès" en culte incontournable... Désolée j ai l'humeur atomique ces derniers temps... Pendant que des minables comme
nous autres franchouillards se regardent le nombril dans une parfaite indifférence, les japonais affrontent avec une dignité sidérante les conséquences de l' irresponsabilité criminelle des
technocrates. Et nous on ne peut simplement pas faire de minuscules efforts, en bons coqs imbus de nous même on continue à caguer sur la terre de nos enfants en se pavanant. Peuple sale, stupide et
cynique, moutons lobotélévisés... J'enrage. Navrée.


sirius 21/03/2011 18:26



mais, il y a de quoi...



Sam 21/03/2011 11:00



Suivre ce genre de bennes représente en plus un danger terrible sur la route. Entre Avord et Bourges j'en ai vu un qui semait des vitres ! Conducteur de deux roues, ayez une bonne assurance !



sirius 21/03/2011 18:25



Rien d'étonnant! En fait, à part les bouteilles, la plupart des déchets qui polluent les campagnes tombent des bennes des camions!



Malobosco 20/03/2011 12:46



Je ne suis jamais parvenu à comprendre l'état d'esprit de ceux qui abaissent la vitre de leur voiture pour balancer, sans vergogne, leurs emballages, bouteilles et autres cochonneries dans la
nature ! Il est si facile de tout fourrer dans un sac et, soit de le ramener chez soi ou de le déposer DANS LES POUBELLES que l'on trouve dans chaque localité qu'on traverse.


Dans le même "registre", je trouve inadmissible que des pneus, des tôles (j'ai même vu un miroir d'armoire à glace), soient déposés près des containers de tri sélectif !! Les auteurs de
ces dépôts non autorisés aimeraient-ils voir les mêmes choses à l'entrée de leur cour ou devant leur portail ?


Une chose m'a toujours frappé : c'est la propreté qui règne dans certaines régions comme l'Alsace. Les habitants doivent avoir un sens inné du civisme et de l'autodiscipline.



sirius 21/03/2011 08:01



En Irlande, où on paye le ramassages ordures au poids, les gens vont jeter leurs sacs-poubelles sur le bord des routes, ou directement dans la mer une fois la nuit tombée.


Chez nous, cette saleté est toute récente. Il y avait bien sûr les sacs déposés sur les aires de parking ou à côté des conteneurs, mais on ne voyait pas il y a 2 ou 3 ans ce qu'on voit
aujourd'hui. C'est lamentable!



Candy75 20/03/2011 11:09



Tout cela est bien triste. En effet, les détritus de toutes sortes jonchent nos belles campagnes. Que dire également des trottoirs parisiens. Je parle des quartiers populaires où le ramassage des
ordures est une vraie tragé-comédie. Je m'applique à faire le tri sélectif. Apparemment dans mon immeuble les gens sont assez responsables. Mais que dire des poubelles qui sont sorties de bonne
heure, bien alignées. En premier ce sont les fouineurs qui cherchent la bonne occasion à revendre (c'est bien connu, le français jette tout et n'importe quoi), ensuite la mairie envoie son armada
de camions remplis d'eau pour nettoyer les trottoirs au moyen d'un jet très puissant. Mais là, grosse incohérence ou mauvaise organisation, les poubelles sont toujours là. Quand la benne à
ordures passe, cela va tellement vite que les ordures et emballages tombent des poubelles et ne sont pas ramassées, car le timing doit être respecté. Total : les trottoirs sont à nouveau sales.
En toute logique, il faudrait faire le ramassage des ordures et le nettoyage des trottoirs après. Mais c'est l'inverse. Je ne comprends pas.



sirius 21/03/2011 08:03



J'oubliais les chiens, qui viennent la nuit tomber déchirer les sacs dans les villages. J'ai vraiment l'impression que les gens s'en foutent de voir des ordures partout!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche