Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 14:39

Trait-de-Jupiter-Vesvre--1-.JPG

Le Trait de Jupiter est un une technique d’assemblage utilisée par les charpentiers pour raccorder deux pièces de bois bout-à-bout. Ici, à la Tour de Vesvre, il semble que le but ait été de pouvoir réaliser une poutre d’une portée de 11 mètres au moyen de deux morceaux. Deux avantages découlent de ce choix ; d’une part, cela permet d’utiliser deux arbres de moindre dimensions, moins cher qu’un fût de 12 mètres ; d’autre part, le levage et la mise en place seront facilités.

 

Trait-de-Jupiter-Vesvre--2-.JPG 

Le retour à chaque extrémité du plan de joint sert à empêcher tout déplacement longitudinal dû à la compression. Dans l’autre sens, c’est-à-dire en traction, le verrouillage est assuré par quatre chevilles alignées verticalement. Un tenon chevillé empêche tout déplacement latéral ; il y en a un autre, visible sur le cliché précédent, en haut.

  Trait-de-Jupiter-Vesvre--3-.JPG

Cette poutre de portée respectable devant travailler en flexion car elle porte un lourd sol de tomettes, un pilier a été installé à l’aplomb du trait de Jupiter, sécurisant ainsi l’ensemble.

  Trait-de-Jupiter-La-Charite.JPG

Nous sommes ici dans l’ancienne église St-Pierre, à la Charité sur Loire, qui est actuellement en pleine rénovation après son rachat par la municipalité. Il s’agit d’un entrait de la charpente du toit, pièce qui travaille essentiellement en traction. Le Trait de Jupiter, vraisemblablement posé lors du remplacement de l’extrémité pourrie de l’entrait,  y est beaucoup plus simple. Une pièce horizontale, formant corbeau, a été installée au-dessous pour renforcer l’assemblage.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Tepcher 22/04/2014 18:50


Tous ces commentaires sont fort intéressants; je pense que vous pourriez vous rapprocher de l'Assoc. nationale " Maisons Paysannes de France" qui possède une délégation dans chaque département et
qui s'enrichira ( et réciproquement) de vos connaissances. Visitez le site. Bonne continuation.

sirius 23/04/2014 08:48



Merci de votre visite et du compliment, mais je pense que ce réseau dispose déjà de suffisamment d'information pour ne pas avoir besoin de moi! Bonne journée.



docroger 07/12/2012 23:01


Bravo 


Je ne connaisais pas . Es-il courant ?


je chercherais lors de prochaines visites


docroger.over-blog.com


A+

sirius 08/12/2012 08:41



Il faut en principe lever le nez. Je ne les ai jamais remarqués de moi-même, car si c'est bien fait, ça doit être discret...



laetitia 25/10/2012 17:23


Très interressant!

sirius 26/10/2012 09:33



Je crois qu'il suffit souvent d'ouvrir l'oeil pour découvrir de surprenants détails d'architecture!



Christian lemenuisiart 25/10/2012 12:46


Un beau classique qui aujourd'hui n'existe plus ou presque car maintenant dans les vrais charpentes les poutres sont en lamellé-collé et c'est encore plus fort .


De belles photos


A bientôt

sirius 26/10/2012 09:22



Comme tu le dis, cet élément ne se retrouve que dans l'ancien, que ce soit d'origine ou en réparation.



malobosco 22/10/2012 10:45


Aujourd'hui, je crois que cet assemblage est surtout utilisé lors des restaurations de charpentes anciennes,
lorsque l'on veut conserver le maximum de bois d'origine. C'est le cas à l'église de Genouilly (cher), comme l'avait expliqué Pierre-Jean-Morand (entreprise "les métiers du bois") lors
de la conférence d'Août 2010 à Vesvre.


A la Tour de Vesvre, certains entraits ont été entièrement remplacés, donc pas de réparation. En ce qui concerne les chevrons-arbalétriers, les jambettes arquées et les aisseliers, bien abîmés
eux aussi, c'est la technique de "l'embrèvement" qui a été utilisée, conformément à l'assemblage d'origine.


L'histoire des charpentes est un sujet extrêmement intéressant.

sirius 25/10/2012 10:30



L'embrèvement? Pourquoi pas une idée pour un prochain article... A méditer!



anatole 21/10/2012 19:54


On dit que l'appellation "trait de Jupiter" proviendrait du fait que la forme généralement retenue de cet assemblage rappelle la forme de l'éclair tenu dans la main de Jupiter lui-même.


Apparemment un assemblage qui ne semble plus utilisé actuellement, mais on peut imaginer qu'un spécialiste saura nous renseigner


A pluche.

sirius 22/10/2012 09:00



Oui, tu as tout-à-fait raison, Anatole! Vois le commentaire précédent...



malobosco 21/10/2012 15:01


C'est tout-à-fait exact mon ami Sirius ! C'est bien la forme "en éclair" de ce type d'assemblage qui lui a donné ce nom.


Le poteau de soutènement serait donc contemporain du poutrage du plafond. Le sol du 2ème étage étant constitué  de tomettes qui doivent certainement être posées sur un lit de sable, la
charge supportée doit, par conséquent, être énorme !


Je me souviens avoir vu dans l'émission "des racines et des ailes", un sol semblable dont il fallait remplacer les planches posées sur les solives. Elles étaient toutes pourries. Peut-être qu'un
jour il faudra procéder de même à Vesvre, dans certains secteurs du sol du second niveau ?

sirius 22/10/2012 08:59



J'ai cru comprendre qu'à terme, ce niveau devra être entièrement démonté pour être restauré. La poutre au-dessus de la cheminée a une flèche très importante trahissant sa fatigue. Un projet de
renforcement avec une armature de fibre de verre et résine avait été proposé, mais sa réalisation ajournée. Le sol devra donc être retiré, les solives aussi. On en profitera peut-être pour couler
une dalle allégée? En tous cas, ce n'est pas pour aujourd'hui, ni même pour demain!



Thaddée 21/10/2012 11:38


Ah oui ce doit être ça :-) Merci pour l'explication Sirius et bon dimanche !

sirius 22/10/2012 08:56



Bonne semaine à toi!



Thaddée 20/10/2012 20:03


PS : Pourquoi ça s'appelle "le Trait de Jupiter" ?

sirius 21/10/2012 09:02



Alors là, tu me poses une colle! Je crois que Jupiter maniait la foudre; alors paut-être la forme en éclair?



Thaddée 20/10/2012 20:02


C'était ton métier ? Tu es bien calé ! J'avoue que tout ça est très impressionnant, manipuler et monter des arbres entiers ! Bon dimanche Sirius !

sirius 25/12/2016 11:12

Vous avez tout-à-fait raison! Le véritable Trait de Jupiter possède un retour en bout de coupe (de chaque côté) qui permet de compenser l'effort de traction; ces 4 chevilles ne résisteraient pas en cas de forte traction. Cet article a maintenant 4 ans et, lorsque je fais mes visites commentées à Vesvre, je mentionne tout ça. Merci de votre visite et félicitation pour votre perspicacité.

sirius 21/10/2012 09:01



Mon métier? Non, je conduisais des cars, puis des camions!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche