Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 09:38

Quelque peu éclipsé par la campagne présidentielle, le débat du moment dans notre petite région concerne le projet « TGV-Centre », au sujet duquel notre député Yves Fromion fait circuler une pétition.

 

Traces-TGV-Centre-ensemble.jpg

Rappelons que ce projet vise à construire une nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) pour doubler l’actuelle LGV Paris-Lyon par Mâcon, soi-disant arrivée à saturation. Trois tracés ont été proposés, qui sont exposés sur cette carte (document François Mercat ; journal « La Montagne »), chacun ayant ses partisans et adversaires, selon où il réside. Monsieur Fromion, et c'est bien compréhensible, est partisan du tracé Ouest (il est en effet maire d’Aubigny), attirant ainsi les soi-disant avantages du projet sans en subir aucune des nuisances. Il faut dire que lesdites nuisances, pour notre député, seraient essentiellement causées par la traversée du vignoble Sancerrois, principal gisement de ses électeurs, par le tracé « Médian »…

 

article-VS-2011-11-3.jpgA lire cet article, on ne peut que constater, et déplorer, la pauvreté de l'argumentation. "il n'y a pas de raison que ce soit nos voisins nivernais qui en bénéficient; le TGV est pour nous!", dit l'un; "je n'en veux pas dans mes vignes", dit l'autre...

 

arrivee-train-18h47-oct-2009.JPG

 

Nous disposons déjà de deux lignes modernes électrifiées mettant Nevers et Bourges à deux heures de Paris, ainsi que d’une transversale entre les préfectures du Cher et de la Nièvre, qui vient d’être électrifiée à grand frais. Le Cher-Est est desservi par les gares de La Charité et Cosne, dont la desserte ne fait que s'étioler depuis quelques années, au point qu'il est aujourd'hui impossible de passer son dimanche dans la capitale au départ de ces deux gares.

 


 

Avec le projet TGV-Centre, Nevers et Bourges disposeraient d'une gare à mi-chemin, quelque part du côté de Nérondes, ce qui signifierait que les voyageurs devraient prendre leur voiture (ou un taxi) pour s'y rendre), absorbant ainsi le gain de 45 minutes qu'on peut espérer sur le trajet depuis Paris.


 

petition-Fromion-TGV.jpg

J'ai refusé de signer la pétition du député Fromion, car je suis opposé à tout projet de TGV. Il suffirait de mieux utiliser les infrastructures existantes, en augmentant le nombre des dessertes, et de les fiabiliser (maintien de la circulation par temps hivernal notamment) afin de bien desservir notre département. Inutile d'engager des milliards d'Euros, qui n'auront comme résultat que de pousser les gens à aller travailler quotidiennement à Paris, et ceci à une époque où on devrait plutôt diminuer les déplacements, économies d'énergie obligent!

 

automotrice-vapeur-a-La-Guerche.jpg

 

 

Entre Bourges et Nevers, c'est-à dire pas bien loin de l'endroit où pourrait être implantée la future gare TGV, la gare de La Guerche sur l'Aubois était desservie vers 1910 par des automotrices à vapeur...

 


 

 

 

Pour moi, ce projet de TGV n’est qu’un caprice d’une micro-région qui voit là une opportunité de ne pas paraître en retard sur certaines de ses voisines. D’être dans l’air du temps, comme ces petites communes qui font aménager un rond-point inutile, pensant ainsi entrer de plain-pied dans l’ère moderne, voire post-moderne…

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

christian 04/10/2012 00:32


Je tiens aussi a préciser qu'a coté de Lyon il ont aussi creer une gare tgv qui n'a fait que de propulser cette ville dans notre ère, alors arrètons tous de nous plaindre des évolutions
primordiales de notre région, pensons a nos enfants qui si nous continuons partirons tous travailler ailleur parce que: pas de travail ici, pas de développement, infrastructures insuffisantes
dans tous les domaines, ils faut évoluer et penser a l'avenir plutot que d'ètre nombriliste comme beaucoups! Rebonne journée

sirius 05/10/2012 14:30



Je comprends que, pour vous, l'avenir srait de prendre le TGV matin et soir pour aller travailler à Paris. C'est précisément l'aberration à laquelle mène le TGV! Alors que nous devrions au
contraire oeuvrer au rapprochement des emplois et des zones résidentielles d'une part, des zones de production et de consommation d'autre part. Assez d'énergie gaspillée dans le transport! Et
c'est quelqu'un qui a passé sa vie dans ce secteur qui vous le dit! Merci de votre visite!



christian 04/10/2012 00:22


Bonjour je suis surpris que l'on ne soutienne pas plus ce projet qui nous sortirai enfin de ce sommeil profond de notre région (nous sommes toujours considéré comme le trou du cul de France)!


Dans la plupard des région dites évolué on parle de la région centre comme étant le triangle des bermudes. Quand on y vient on disparait de quazi toute actitée!


Bref ce Tgv a Bourges ou la guerche ou proche Avord ce serai enfin un porte ouverte sur l'Europe et la France!


Je suis pour un soutien total a ce projet et heureusement que la base d'avord existe encore sinon ce serai ici une catastrophe!


Sur ce bonne journée

sirius 05/10/2012 14:27



La SNCF a électrifié à grand frais la ligne Paruis-Clermont en 1990, et tout récemment celle de Tours-Vierzon-Bourges-Nevers. Malgré ces investissements, il n'y a que 4 AR directs Paris-Bourges!
Les infrastructures performantes existent, mais sont sous-utilisées. Alors, qu'on commence à mieux en tirer parti!


 


Une gare TGV à La Guerche ou Avord, comme vous le suggérez, impliquerait un trajet en voiture de 30 à 50 minutes pour rejoindre le centre-ville de Bourges, annihilant du coup la demi-heure que
ferait gagner le TGV sur le parcours ferroviaire. Si notre région se sent comme le trou du cul de la France, elle n'a qu'à se secouer un peu!



Christian lemenuisiart 28/03/2012 11:24


Un métro = un tunnel et le problème reste le même


A bientôt

sirius 29/03/2012 08:35



Il suffit de creuser; après tout, ils l'ont bien fait près de chez toi sous le col du Perthus!



Simon de Sancerre 28/03/2012 07:35


  Tu sais que je ne suis pas systématiquement contre, mais je m'étonne que personne ne dise que ce qui compte d'abord, c'est le lieu d'implantation des gares. Dans le meilleur des cas, il
faut rechercher l'information, rarement donnée au grand public. On est très fort pour parler de la vitesse, la durée du trajet, mais indique-t-on le trafic escompté, donc la fréquence des trains
?
   Lorsqu'en janvier nous en avons discuté, il me semblait que l'info locale la plus lourde, donc qui méritait le débat le plus serré concernait le pôle informatique projeté sur le site
des Garennes (entre Sancerre, Vinon et Bué).  Pour un personnel très qualifié qui viendrait là, personnel n'ayant qu'exceptionnellement une attache dans la région, la question du transport,
du type de desserte, est primordiale. Peut-on faire mieux que mettre plus de trains sur la ligne Paris-Nevers ? Et faut-il promouvoir un autre avantage comparatif qui donnerait sa chance à un
certain espace rural, plutôt qu'à une métropole dont l'accessibilité par des moyens de transport rapide est inégalable ? (En rappelant que la desserte par TGV bénéficie presque exclusivement aux
métropoles).

sirius 28/03/2012 09:24



Selon le tracé retenu, trois hypothèses de gares: Nevers, Bourges, ou une gare à mi-chemin entre les deux villes, du côté de Nérondes. De toutes façons, le Sancerrois et la région de Cosne ne
gagneront rien dans l'opération, si ce n'est probablement de voir la desserte de la ligne classique Paris-Nevers encore réduite. Par définition, le TGV n'est pas un tortillard qui s'arrête dans
les gares intermédiaires, mais bénéfie bien, comme tu le dis, uniquement aux grandes métropoles!


 


La ligne Paris-Gien-Nevers, électrifiée en 1991, a bénéficié d'un renouvellement total de la voie ces 3 dernières années, et affiche des performances très correctes, de l'ordre d'une heure 40
de Cosne à Paris. De nombreux trains au départ de Cosne ont été supprimés au cours de ces dernières années, sous prétexte de non-rentabilité; il suffirait de cadencer l'offre en utilisant du
matériel approprié (rames automotrices électriques). Rappelons aussi que de nombreux "sillons de marche" ont été libérés par la déconfiture du trafic marchandises, et qu'il serait très simple de
les réactiver et de les affecter aux trains de voyageurs.

Pour réagir a tes propos, si un tel "pôle" était construit dans le Sancerrois, les infrastructures existent donc déjà, et il ne serait aucunement concerné par une éventuelle gare TGV située à
plus de 40 kms. Ceux qui imaginent une gare TGV à Sancerre devraient modérer leur consommation de produits stupéfiants... Et puis, il n'est pas encore sorti de terre, le "pôle"; si sa gestation
est aussi longue et laborieuse que celle du nouveau collège...


Merci de ta réflexion!



Christian lemenuisiart 24/03/2012 17:30


Comme toujours , tous le monde aime le train mais personne n'aime la gare ni les rails !


A bientôt

sirius 28/03/2012 09:09



Seule solution: le Métro!



lalbinien 23/03/2012 15:47


bjr j ai pu voir l appel à pétition de notre maire mr fromion et je lui ais repondu ceci : je suis d accord avec vous sur le tracé du tgv median cela briserait le berry mais q avez vous fait
pour sauvegarder la ligne sully aubigny? et bien il m a repondu (legerement contrarié) qu il fallait que je leve ma burca (je n ais pas donné mon nom bien sur) et que sauvegarder cette ligne c
etait un reve d enfant (en parlant de moi). en fait je pense que mr fromion n a pas du insister bcp pour la sauvegarde de la ligne quant au tracé du tgv c est comme les camions a aubigny tout
doit passer par camion mais pas a aubigny faut que ca vienne du ciel surement! le tracé median du tgv ca depaysagerais le sancerrois (ca c est sùr) peut etre que mr le maire est plus passionné d
oenologie. le tgv c est bien d en beneficier mais ailleur que chez nous tout est logique n est ce pas?

sirius 24/03/2012 08:03



La défunte ligne Orléans-Aubigny est un ntout autre problème. De toutes façons, le sauvetage de cette modeste antenne ne desservant plus que l'usine Butagaz n'intéressait presque personne. Au
contraire, le TGV a une auréole de prestige. De même que chaque ville veut "son" tramway (elles n'avaient qu'à garder celui qu'elles avaient avant 1950), chaque région veut "son" TGV... Il n'y a
après tout pas de raison pour que mon voisin ait une belle voiture et pas moi!



Petit-Desrues Laurent 23/03/2012 11:12


Non mes grands parents le sont en revanche, moi j'aide juste à la récolte et la préparation, je préfère manger les Cormes qui poussent à proximité.

sirius 24/03/2012 07:59



J'ai dans mon jardin un Cormier (il me semble en avoir parlé sur mon blog) mais, à part en manger quelques-unes quand elle tombent à terre, je ne sais pas quoi faire des Cormes. Après divers
essais de confiture ou gelée au cours desquels les Cormes (comme leurs cousines les Alises) prennent souvent un goût poivré, j'ai abandonné. C'est en tous cas un arbre superbe!



Petit-Desrues Laurent 23/03/2012 09:33


Ah qu'il est loin le bon temps du tacot, le coût n'était pas elevé et on avait le temps de voir du Pays. Merci en tout cas Syrius!!!... et petit HS merci de m'avoir fait connaitre le
ramasseur de Noix, mon dos vous sera à jamais reconnaissant!

sirius 23/03/2012 09:58



Oui, il paraît que ça marche bien! Plusieurs personnes en sont contentes; seule précautions à prendre: bien couper l'herbe avant la chute des noix! Je suppose que vous êtres un client de
l'huilerie Millérioux?



Candy75 23/03/2012 09:24


Tout à fait en accord avec toi. Pourquoi ne pas utiliser les infrastructures actuelles en les modernisant. Cela coûterait moins cher et ferait faire des économies. Et puis, traverser les vignoles
du sancerrois ce serait bien triste de détruire ces cépages qui donnent un si bon vin blanc. 

sirius 23/03/2012 09:56



rassures-toi, les vignerons auront toujours le dernier mot, comme toujours ici! Ils pèsent lourd financièrement et donc... électoralement.



Petit-Desrues Laurent 22/03/2012 16:39


Ah j'oubliais, je suis de la Guerche sur l'Aubois et suis aussi d'avis qu'il suffirait de mieux exploiter les lignes existantes.

sirius 23/03/2012 08:47



La ligne au départ de La Guerche vers St-Amand/Châteaumeillant, ainsi que le réseau de l'Allier de la SE (Sancoins-Cosne-Lapeyrouse) disparurent en 1951. Dommage quand on sait ce que les Suisses
ont fait de leurs petits trains de campagne!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche