Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 19:06

Le village de Veaugues est traversé par un modeste ruisseau nommé la Planche-Godard. J’ai déjà évoqué ce cours d’eau dans plusieurs articles concernant les moulins, lavoirs ou sources mais, cette fois, je vous propose d’en découvrir l’intégralité de son cours, en plusieurs articles, depuis ses sources jusqu’à son confluent avec la Vauvise, puis la Loire.

 

1-hydrographie-Veaugues-traces.jpg

Sur cette carte, on peut découvrir les sources qui alimentent le ruisseau, en amont du village de Veaugues. En trait bleu continu : les cours d’eau pérennes (permanents) ; en tiraits, les parties temporaires, en général à sec en dehors des périodes très pluvieuses. Les flèches renvoient aux endroits pris en photo. Une exception, le Pont de l’Erable, qui était situé sur l’ancien tracé de la route Bourges-Sancerre, et juste mentionné pour mémoire.

 

11-Veaugues-fontaine-Grand-Senais.JPG

La fontaine du Grand Senais est une belle vasque, origine d’un ruisseau pérenne qui disparaît rapidement pour couler sous terre…

 

2-Veaugues-source-Sarry--2-.JPG

La source de Sarry, en contrebas du vignoble du même nom. Elle ne sourd qu’une partie de l’année, au creux d’un petit affleurement rocheux cerné de quelques arbres…

 

3-Veaugues-Sarry--1-.JPG

En aval de cette source (visible en arrière-plan), le ruisseau qui serpentait autrefois dans un vallon bocager a été réduit par les remembrements successifs (1965 et 1994 notamment), en un fossé sans vie…

 

4-Veaugues-source-Epignol--1-.JPG

Autre source alimentant le réseau : celle d’Epignol. Un lavoir aujourd’hui ruiné avait été aménagé, preuve que l’eau était autrefois plus abondante…

 

5-Veaugues-source-Epignol--2-.JPG

L’eau sourd entre de grosses dalles de pierre taillée, et un archéologue m’avait dit que cet aménagement pourrait être très ancien…

 

6-Veaugues-source-dela-Brosse--3-.JPG

Plus bas, la source de la Brosse d’Epignol est en fait un puits qui déborde par temps de grosses pluies. L’eau coule par un orifice ménagé sous la margelle du puits, et alimentait autrefois un abreuvoir en pierre…

 

7-Veaugues-aval-de-La-brosse.JPG

Passé la Brosse, juste avant de confluer avec un autre bras, temporaire lui aussi, venu de Villedonné (commune de Neuvy deux Clochers).

 

8-Veaugues-Moulin-d-en-Haut.JPG

Le ruisseau pérenne commence réellement en amont du Moulin d’en haut, à l’emplacement de la station de pompage de Veaugues, hélas actuellement à l’arrêt, ce qui nous condamne à boire l’eau fortement javellisée de la nappe de Loire. Ici, le bief aval dudit Moulin…

 

9-Veaugues-Planche-Godard-Lavoir--1-.JPG

Le lavoir de Veaugues

 

10-Veaugues-Moulin-d-en-bas--2-.JPG

Cet épisode s’arrête ici, au bief amont du Moulin d’en bas, que nous découvrirons lors du prochain article.

 

12-pont-ruisseau-1933.JPG

L’endroit servait autrefois d’abreuvoir pour les bestiaux. Cette vue de 1933 est prise en direction de Sancerre. Le bâtiment du moulin est visible à l’extrême-droite du cliché ; l’abreuvoir tout à gauche. Les bornes et parapets ont été remplacés par une rambarde métallique, et l'arbre a disparu il y a longtemps.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

JPGilbert 17/02/2014 13:35


Un beau sujet et une belle enquête...

sirius 17/02/2014 18:31



Qui se poursuivra parallèlement à l'analyse du contexte et du déroulement des élections municipales... Merci de votre
visite.



François 01/02/2014 12:34


Mon épouse m'a raconté qu'en 1940, les soldats allemands (qui étaient jeunes, beaux, et gentils) ont entrepris le creusement d'un puits très profond du côté de la source de la Brosse. Peine
perdue, ils n'ont pas rencontré d'eau. Les anciens de l'époque disaient qu'il y avait pourtant une source artésienne, mais pas exactement là...


 


 

sirius 01/02/2014 14:21



Je vais me renseigner auprès des habitants de la Brosse, et d'un copain qui connaît toutes ces histoires. Le Puits Artésien est une forme très particulière de source qui se rencontre si des
conditions géologiques bien précises sont réunies; ce n'est pas le cas à la brosse. Cependant, ma photo montre un "puits qui déborde", phénomène connu en plusieurs endroits du secteur.


 


Avant le remembrement de 1994, il y avait dans le vallon de Sarry un petit bosquetau milieu duquel se voyait un trou. Lors des fortes pluies, jaillissait de ce trou une source remporaire. Les
travaux ont bouché ce trou, dont l'effluent est aujourd'hui canalisé vers le fossé (celui de ma photo) par un infâme tuyau de plastique annelé. Ceci n'empêche ce fond de vallée de s'inonder...


 


On m'a dit que, lors des travaux de construction de la ligne de chemin de fer Bourges-Cosne vers 1890-93, les ouvriers avaient foré un puits de service à l'emplacement du pont des Bréchières
(Jalognes). Au dernier coup de pioche, l'eau se mit à jaillir!



TOURNEFIER JM 29/01/2014 15:23


Salut Paul.


Excellent ton article. Si jamais tu as besoin d'infos en traversant St-Bouize...

sirius 30/01/2014 08:24



Merci du compliment et de ta proposition. Je suis allé sur St-Bouize samedi pour découvrir les différents bras de la Vauvise, et de ses affluents mais, accompagné par celui qui doit connaître le
moindre mètre de leur cours comme sa poche, une nouvellle visite serait certainement passionnante...



anatolem 29/01/2014 14:52


Intérressante cette petite balade sur les bords du ruisseau, on peut penser qu'actuellement les diverses sources doivent commencer à donner avec les "agadios" que nous avont pu recevoir sur la
tête.


Agadio: qu'on peut traduire en berrichon par averse, pluie ou giboulée


A pluche.

sirius 30/01/2014 08:22



Oui, je connaissais les agadios, comme on en a actuellement! En fait, c'est exactement ça: ces ruisseaux en amont de la station de pompage de Veaugues sont alimentés uniquement par les fortes
pluies, et se tarissent rapidement dès le beau temps revenu. Plus bas, c'est différent, et vous le verrez au cours des 3 épisodes suivants... Beau temps pour demain; alors, si tu veux prévoir une
balade, c'est ce jour-là qu'il faut choisir! Dimanche, il y aura les chasseurs...



barbafiloum 28/01/2014 22:01


Bonjour voila le genre d' articles que nous aimons découvrir et qui est intéressant, cela nous changent de toutes vos critiques sur le moindre habitant de veaugues.


Comme la dit un certain TRIB dans votre article précédent "la critique est aisée" 


Merci tout de meme !!!

sirius 29/01/2014 08:41



Un blog est un espace de liberté où chacun peut s'exprimer librement et dire ce qu'il a sur le coeur, tout en restant correct de préférence, et sans donner dans la calomnie. Tous les faits que je
cite sont exacts, et je peux le prouver. J'exprime mon opinion sur certains sujets et, si elle déplaît à certains, eh bien tant pis. Et puis, si on était tous d'accord sur tout, la vie serait
bien ennuyeuse


 


Contrairement à ce que vous avancez, je ne critique pas "les habitants de Veaugues", mais les pratiques d'un petit nombre d'entre eux. J'aurais bien aimé que se fasse entendre à
Veaugues une autre voix que la mienne, histoire d'ouvrir des débats, mais ici comme dans tout le coin, il est de mauvais ton de s'exprimer.


 


Ce qu'on m'a toujours reproché, que ce soit à Veaugues ou au cours de ma vie professionnelle ou associative, c'est d'avoir une opinion et de l'afficher. Ici, les gens ne disent jamais tout haut
ce qu'ils pensent, et votent lors des municipales pour des candidats qu'ils critiquent à tort et à travers en "privé".


 


Le fait que vous lisiez les commentaires prouve que vous vous intéressez réellement à mon blog, et  voilà au moins une source de satisfaction pour moi, même si je ne sais pas qui vous êtes.
"TRIB", lui, habite un lieu au nom prestigieux...



Christian lemenuisiart 28/01/2014 19:56


Voilà une balade que j'aurai fait si j'étais avec toi


En plus les photos sont superbes , l'eau coule et la vie est là


A bientôt

sirius 29/01/2014 08:32



L'eau coule, OK; mais la vie, il faut la chercher, car il n'y a plus de poissons aujourd'hui en amont de Veaugues, à part peut-être quelques alevins. Tout simplement car il arrive que le ruisseau
s'assèche complètement. Des "anciens" m'ont dit qu'autrefois il arrivait que la Planche-Godard déborde dans le village, signe que les sources débitaient plus que maintenant. Avant les grands
travaux de curage et de recalilbrage des cours d'eau, il y avait même des truites à Veaugues!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche