Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 12:30


"Quand j'ai entendu les propos qui ont été tenus, j'ai cru entendre M. Lefebvre plutôt qu'un compagnon du Parti socialiste", a récemment dit Ségolène Royal à propos de Vincent Peillon, qui était jusqu'il y a peu un de ses soutiens au sein du PS.









Le compliment a certainement été droit au coeur de l'intéressé, et on le comprend! Etre comparé à Frédéric Lefebvre est sans nul doute la récompense suprême que seule peut mériter la réussite d'une carrière politique menée dans l'estime de tous, partenaires comme adversaires.




Quand s'arrêtera donc la descente aux enfers du PS, et avec elle le désarroi de ses électeurs, si toutefois cela est encore envisageable?



Vincent Peillon

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

malobosco 03/12/2009 14:45


En 2012, lorsqu'il va falloir reprendre le chemin des urnes, j'en connais plus d'un qui sera indécis, moi le premier !!!!!


sirius 04/12/2009 08:12


Moi, je me demande si je vais reprendre le chemin des urnes un jour! Pour l'Europe, je me suis forcé de le faire la dernière fois et je ne suis pas prêt à recommencer; pour les autres élections, je
pense que ce sera le vote blanc.


christian 21/11/2009 18:10


Moi je trouve Ségolaine courage d'être dans un parti qui ne veux pas le pouvoir et laisse Sarko se planter tout seul . Quand le PS revoudra le pouvoir il sera uni ! A bientôt 


sirius 24/11/2009 12:49


Je pense plutôt qu'ils veulent tous le pouvoir dans ce parti, sans vouloir l'avouer. On dirait un panier plein de crabes prêts à s'entre-dévorer...


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche