Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:21

Pour ces Journées du Patrimoine, direction le Nivernais et, entre autres, le Logis du prieur de Lurcy le Bourg, près de Prémery, que je rêvais de visiter depuis longtemps. En fait, je devais commencer par le parc du château des Barons de Donzy mais, une erreur s’étant glissée dans le programme mis (tardivement) en ligne par le Ministère de la Culture, ce dernier n’était pas ouvert le samedi. Je réserverai donc le dimanche pour les JP l'an prochain.

 

J’en profite au passage pour signaler le manque de rigueur de nos responsables ministériaux qui ont quelque peu bâclé la communication concernant cet évènement que beaucoup attendent chaque année avec impatience...

 

1 Lurcy

L'entrée du prieuré, côté Nord. Des arrachements témoignent de l'existence de bâtiments accolés, détruits depuis. Tours ou courtines? Les propriétaires actuels mènent d'actives recherches. L'excroissance au coin est en fait une colonne de latrines.


 

2 Lurcy

 

La porte d'entrée semble dater des XIV, XV ou XVIèmes siècles.

 

Comme bien des bâtiments anciens, ce logis présente les traces de nombreux remaniements, extérieurs comme intérieurs.

 

Des textes trouvés par les actuels propriétaires indiquent qu'une reconstruction/extension aurait eu lieu à partir de 1340.


 

 

 

 

3 Lurcy

 

Vue aérienne du site. Lurcy le Bourg était un prieuré dépendant de l'abbaye clunisienne de La Charité. Le site comprenait des bâtiments conventuels situés à la place de l'actuelle ferme et, outre l'église, n'en subsiste aujourd'hui que le Logis du Prieur, qui avait rang de Seigneur des lieux. On voit également les restes du Moulin Banal, auquel les habitants relevant du Seigneur étaient tenus d'apporter leur grain à moudre, moyennant paiement bien sûr.

 

 

4 Lurcy

 

La face Ouest du Logis du Prieur.

 

Les deux lucarnes ont été aménagées à partir de barbacanes datant de l'époque de la Guerre de Cent ans, où ce genre d'aménagement pouvait se révéler utile... Aux angles, ce qui pourrait être les bases de deux poivières décoiffées.


 

 

 

5 Lurcy

  La pièce principale du rez-de-chaussée comporte cette poutre d'une section de 55 x 50 cms. De quoi rassurer les occupants de l'étage supérieur! D'autres poutres de dimensions respectables sont visibles un peu partout dans le bâtiment.

 

Une belle cave voûtée semi-enterrée occupe l'autre partie de ce niveau.

 

 

 

 

 

6 Lurcy

 

 

 

Dans l'espace entre la pièce précédente et la cave, un corridor présente cet étrange aménagement, qui fait penser au soutènement d'une tourelle ou d'une excroissance disparue.

Les propriétaires pensent que le mur de gauche était à l'origine une façade, et que le bâtiment a été considérablement agrandi lors de sa reconstruction au milieu du XIVème siècle.

 

 

 

 

 

7 Lurcy

 

 

 

C'est aujourd'hui dans une... salle de bains qu'on découvre cette fresque, que les spécialistes des Bâtiments de France ont datée du XIIIème siècle.

 

Si cela s'avère exact, cette pièce serait dans la partie préexistant à la reconstruction du bâtiment.

 

 

 

 

 

 

 

8 Lurcy

 

Pour terminer la visite, voici la superbe charpente, qui n'est pas sans rappeler celle de la Tour de Vesvre, à cela près que les aisselliers et jambettes sont droits, alors qu'ils sont courbes à Vesvre. Les points communs entre les deux sites ne s'arrêtent d'ailleurs pas là: même époque de construction sur un lieu marécageux, même silhouette, mêmes interrogations sur les nombreux remaniements, et même jusqu'à l'appartenance à un membre de la famille de Fontenay vers 1480; est-ce la même famille? Nous allons vérifier...


 

9 Lurcy

 

 

A voir aussi: l'ancienne Auberge du Cheval Blanc, à Lurcy le Bourg. Bien que remaniée, cette maison garde son architecture du XVIème siècle. Dommage que la DDE locale n'ait pas fait preuve de plus d'imagination pour diposer les panneaux indicateurs...

 

 

 

 

Je tiens tout particulièrement à remercier les propriétaires des lieux pour la gentillesse de l'accueil qu'ils m'ont réservé, et signaler que le Logis du Prieur de Lurcy le Bourg est ouvert à la visite une fois par an lors des Journées Européennes du Patrimoine.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Candy75 23/09/2010 16:36



Merci pour tes photos magnifiques. Cette charpente est un véritable chef d'oeuvre. J'espère que le bois a été traité sinon gare aux termites et autres insectes friands de bois. Il faudra que
j'inscrive cette région dans mes prochains périples à travers la France. Cette année ce fut l'Auvergne et tout dernièrement Carcassonne et sa région très riche en histoire et en vieilles pierres.
A+



sirius 24/09/2010 08:43



Je pense que si les termites avaient dû s'attaquer à cette charpente, cela aurait été fait depuis longtemps, vu son âge! Le Nivernais a de quoi occuper la curiosité de ses visiteurs, avec ses
beaux paysages et quelques petits trucs sympa... Hier j'ai été en Bourbonnais, et mettrai bientôt en ligne un résumé de ma balade...



christian lemenuisiart 22/09/2010 19:38



Alors là cette charpente me laisse sans vois ! qu'elle est belle ! 


A bientôt  



sirius 23/09/2010 08:05



Effectivement, il y a de quoi rester admiratif! Et encore, mon appareil photo "basique" et son flash faiblard ne m'a pas permis d'en donner une idée parfaite!



anatolem 21/09/2010 20:46



Merci pour cette ballade en Nivernais et surtout pour les explications données.


C'est une très belle charpente, cet endroit était une place perdue ou servait-elle à quelques remisages occasionnels, car c'est sans aucun doute plusieurs m2 de surface disponible à couvert.


Cordialement.



sirius 22/09/2010 07:28



A vrai dite, je ne pense pas que les actuels propriétaires sachent à quoi servait cet espace, sinon peut-être de grenier. La charpent est absolument superbe, en tous cas!



Malobosco 21/09/2010 15:05



Ah ! je comprends mieux !


Je soupçonnais en effet ces éléments sur culs-de-lampe situés au angles, d'être des échauguettes arasées à mi-hauteur. Idem pour les corbeaux que j'avais remarqués sous les lucarnes : ils
soutenaient donc des bretêches.


Effectivement, on pense à la Tour de Vesvre et à un remaniement important après la fin du moyen-âge.


C'est vraiment très curieux, Les Fontenay qui possédèrent longtemps le domaine de Vesvre étaient issus d'une seigneurie qui empiétait sur cette région. Je suis vraiment très tenté de voir "leur
patte" sur les aménagements de cette maison-forte !


J'ai donc hâte d'aller visiter cette bâtisse et ses environs !



sirius 22/09/2010 07:27



On pourrait peut-être demander à Geneviève son arbre généalogique. Ainsi saurait-on si les deux places appartenanient à la même famille!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche