Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 11:55

C’est au hasard d’un lien contenu dans une communication associative, que j’ai découvert cette vidéo, mise en ligne par l'excellent site "Gens du Morvan". On y voit une manifestation d’éleveurs morvandiaux manifestant, sous l’égide de la FNSEA (le syndicat qui s’estime le seul représentant du monde agricole…), à la Maison du Parc du Morvan, en saccageant cet établissement.

 

Des problèmes il y en a, certes, et je ne discute pas du bien-fondé de leur revendication. Ces problèmes trouvent, comme d'habitude, leur origine dans l’incompréhension qui a toujours caractérisé les rapports entre le monde agricole et ceux, militants, élus ou administrations, qui pensent œuvrer pour la protection des milieux naturels. Les premiers ayant toujours considéré les seconds  comme leurs ennemis ; les seconds persistant à ignorer les problèmes auxquels sont confrontés les premiers dans l’exercice de leur activité professionnelle.

 

Mais la fin n’a jamais justifié les moyens et,  comme à leur habitude, les membres de la FNSEA ne reculent pas devant des méthodes de voyous, s’en prenant au bien public et à l’environnement, la protection duquel ils considèrent bien à tort comme mère de tous leurs maux.

 

Encore une démonstration de force qui ternit la réputation du monde agricole, qui mérite mieux que ça ! Consternant…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

stan 03/10/2013 13:34


effectivement cons.. ter..nant!!

sirius 03/10/2013 15:41



Voici ce que disait le 11 février 1999 l'hebdomadaire "La Vie" du saccage du bureau de Dominique Voynet, alors Ministre de l'Environnement, opération alors condamnée
(probablement du bout des lèvres) par la toute-puissante FNSEA:


"On connaissait déjà le fumier devant les préfectures et les légumes jetés sur les routes. Voici venu le temps des agriculteurs-vandales. En s’introduisant, le 8 février, dans le bureau de
Dominique Voynet au ministère de l’Environnement, pour saccager, déchirer, souiller, voler tout ce qui leur tombait sous la main (meubles, plantes, dossiers, photos, effets personnels), des
céréaliers beaucerons ont rejoint la triste catégorie des casseurs ordinaires, bêtes, violents et d’autres "sauvageons"...
Ils ne sont pas les plus mal lotis de la profession. L’Ile-de-France est première et la Région Centre quatrième pour le montant des subventions reçues de l’Union européenne. A ce prix-là, il
est facile de s’en prendre à la politique agricole commune. Mais il y a plus grave : ce n’est par hasard que le bureau de Mme Voynet a été choisi. Déjà, l’an passé, on avait entendu des
chasseurs, manifestant dans les rues de Paris, insulter la ministre en termes grossiers et misogynes qui ne méritent même pas d’être reproduits. Ce n’est pas non plus par hasard que, de
département en département, des chasseurs viennent perturber les réunions électorales de Daniel Cohn-Bendit, au nom, sans doute, de la liberté d’expression...
De tels faits ne mériteraient que le mépris, s’ils n’étaient révélateurs d’une dégradation inquiétante du sens des responsabilités et de la vie en démocratie chez quelques esprits
égarés."


Malheureusement, j'imagine que, comme eux, les voyous morvandiaux bénéficieront du laxisme de la justice...


Au passage, je découvre sur la vidéo du saccage que le chef de cabinet de D. Voynet, Thierry Wahl, était un de mes camarades de classe! Un parcours (et des revenus...) bien différent du mien...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche