Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 07:54

Réputée peu exigeante, il y a pourtant des endroits où elle se plaît, et d'autres pas, sans que je n'aie jamais pu comprendre pourquoi! Ses grandes feuilles ont une forme d'entonnoir, qui conduit l'eau de pluie jusqu'à la base de la plante, lui permettant ainsi d'en profiter un maximum; bien faite, la nature, non?

 

Avant de passer aux choses sérieuses, quelques petits conseils pour la maintenir en bonne santé et productive. Lorsque vous la plantez, creusez un grand trou (50 cm au cube), et mettez de la bonne terre et du fumier au fond. Après chaque cueillette, une astuce: enlevez sur place les partie vertes des feuilles (qu'on ne mange pas), et disposez-les sur le sol autour du pied, pour éviter l'assèchement du sol. Eliminez également systématiquement les hampes florales dès leur apparition, et arrosez lorsqu'il fait trop sec.

 

 

rhubarbe 2010-06-07

 

Avec la rhubarbe, on peut préparer nombre de desserts: compotes, confitures, tartes "crumbles", etc... Afin de conserver toutes les propriétés gustatives et bienfaitrices de notre végétal, deux principes: ne pas EPLUCHER la rhubarbe, et ne pas la passer à la MOULINETTE! A moins, bien sûr, que vous insistiez à ce que votre préparation ait l'air de sortir tout droit d'une barquette de dessert industriel...

 

Pour la compote, c'est simple. Coupez les tiges en tronçons de 1 - 2 cms, mettez-les dans une gamelle avec un peu d'eau, et faites cuire jusqu'à ce que les morceaux aient complètement disparu, en touillant de temps en temps.

 

Pour la confiture, même procédé, mais ajoutez 800 g de sucre par kilo de tiges. Le mieux est de laisser macérer la rhubarbe et le sucre toute une nuit. Faites ensuite cuire jusqu'à consistance désirée (environ 45 mns). Pour éviter d'avoir à touiller sans arrêt, j'utilise un diffuseur; c'est une double plaque de tôle perforée, qu'on met sous la gamelle, et qui répartit la chaleur; ce n'est pas facile à trouver dans le commerce, mais c'est très utile!

 

On peut également ajouter à la rhubarbe des zestes d'orange (débarrassés du "coton"), que l'on prendra "bio", histoire de ne pas ingurgiter de saloperies. Une fois confits, ils pafument agréablement la confiture.

 

Pour les autres desserts, j'ai pris l'habitude de les manger, mais pas de les préparer...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

anatolem 14/06/2010 10:32



Il me semble qu'on peut faire confire les petits morceaux comme ceux que l'on trouve dans les boites des magasins pour faire les cakes et autres gateaux.


Cordialement.



sirius 14/06/2010 13:48



Certainement, et ce doit être ce qu'on appelait "confiture" dans les vieux livres de cuisine. Il s'agit de fruits, ou de morceaux de fruits, confits dans un sirop qu'il fallait préparer à
l'avance, et dont il était très important de contrôler la température. On les mangeait non pas sur les tartines du petit déjeuner, mais en dessert.


Ce qu nous appelons tous aujourd'hui "confiture" est en fait de la marmelade...


merci de votre visite!



Gwen 11/06/2010 21:49



Ah d'accord, je comprends pourquoi elle ne s'est pas plu dans le jardin, j'avais tout faux...



sirius 12/06/2010 07:09



Oui, je crois que la rhubarbe est une plante un peu capricieuse. Ce qui est sûr, c'est qu'elle aime l'eau; après, on dit qu'elle préfère les sols profonds et frais, pas trop calcaires. Le pied
que tu vois sur le blog est sur un terrain calcaire et superficiel, et... il produit à merveille! Vas comprendre!



Ourson 11/06/2010 16:04



Toute crue la rhubarbe!! A priori je vais toujours bien!!



sirius 12/06/2010 07:10



Toute crue, avec un sucre; il faut donc que j'essaye! Si le blog de Sirius s'arrête d'un coup, on saura pourquoi...



Ourson 11/06/2010 12:53



Gamin, on me donnait un morceau de rhubarbe et un sucre en morceau. Je mettais tout simplement le morceau de sucre sur le morceau de rhubarbe et hop en moins de temps qu'il n'en fallait c'était
avalé!!



sirius 11/06/2010 15:02



Tout cru? J'ai toujours entendu dire que la rhubarbe crue était plus ou moins toxique...


Merci de votre visite!


Sirius



miluche 09/06/2010 15:11



J'avoue que en se qui concerne les confitures, je sais mieux les manger que les faire, mais il me semble que c'est moitié moitié. En fait tout dépend du goût de chacun!!



sirius 20/06/2010 07:51



Après essai, j'avoue que c'est original, même si je conseillerai de mettre 2/3 de rhubarbe et 1/3 de banane, car le goût de cette dernière masque l'autre.


 


Par contre, ma philosophie en matière de confiture étant de n'utiliser que les fruits cueillis dans le jardin ou dans la nature, et que les bananes peinent à mûrir dans le Berry, j'en resterai à
cette expérience!


 


Merci en tous cas de cette idée, qui pourrait contribuer à occuper les enfants en ce mois de Juin bien maussade!



miluche 09/06/2010 09:36



Je vous conseille d'essayer la confiture rhubarbe_banane c'est un régale!!! Croyez en la gourmande que je suis!!!



sirius 09/06/2010 14:05



Rhubarbe-banane? Pourquoi pas, après tout! Dans quelles proportions faut-il mélanger les deux; est-ce moitié-moitié? Merci d'avance.



Lili 09/06/2010 07:48



Bonjour,


Je n'ai pas de chance la rhubarbe pousse mal dans mon jardin !


Heureusement on m'en donne beaucoup.


J'ai aussi fait du sirop dernièrement (recettes sur internet)


Mais la bonne conservation de ce sirop n'est pas très facile (moisissures )


Quelqu'un a peut être une idée ?


A bientôt


 



sirius 09/06/2010 14:08



Je n'ai jamais vu de sirop de rhubarbe dans le commerce, même chez Monin, le fabricant berruyer qui propose des parfums des plus inattendus.


De toutes façons, les sirops se conservent mal, et moisissent rapidement, à moins qu'ils ne soient bourrés d'additifs chimiques!


L'autre solution est bien évidemment de le consommer rapidement, ce qui ne doit pas être difficile s'il est bon comme c'est en général le cas des préparations "maison"!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche