Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 09:26

Epine-Vinette-1.JPG

En ce dimanche matin, la pluie qui, si elle fera un bien indéniable à la terre et aux cultures récemment semées comme le colza, et regonflera à bloc le moral des chasseurs pour l’ouverture au petit gibier, n’incite pas à la balade. Donc, le moment ou jamais de vous présenter une des espèces typiques de la riche flore des bois de Veaugues : l’Epine-Vinette.

 

Epine-Vinette-2.JPG

C’est un arbrisseau (famille des Berbéridacées, qui comprend aussi le Mahonia planté dans les jardins) à la ramure peu dense, mais couvert d’épines acérées ; il préfère les sols calcaires et ceux de Veaugues lui conviennent donc très bien. Au mois de Mai, il se couvre de grappes de petites fleurs jaune citron, à 6 pétales.

 

epine-vinette-3.JPG

Ces fleurs donnent au début de l’Automne de petits fruits rouges allongés, de la forme et de la taille d’un gros grain de blé. Si leur cueillette est difficile en raison des nombreuses épines, et pas question d’utiliser de gants, ils donnent en revanche une excellente gelée qui est souvent proposée dans les épiceries fines à prix d’or.

 

Pour la préparer, il faut procéder comme pour les Cynorrhodons (fruits de l’Eglantier), plus gros, mais à la cueillette tout aussi fastidieuse. Mettre les fruits dans une casserole, et juste couvrir d’eau ; faire bouillir une demi-heure, puis recueillir le jus. Passer la pulpe au moulin à légumes, pour enlever les « poils » de l’intérieur des fruits. Mélanger alors cette pulpe au jus, puis ajouter 700 grammes de sucre par kilo, et faire cuire jusqu’à obtention de la consistance souhaitée, comme pour n’importe quelle autre gelée ou confiture.

 

Viorne-Lantane.JPG

 

Attention de ne pas confondre les fruits de l’Epine-Vinette avec ceux de la Viorne Lantane (ci-dessus), du Chèvrefeuille ou de la Bryone ! Vous risqueriez de vous en souvenir…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

JDJ 25/09/2013 00:40


bonsoir ,


vous connaissez la particularité des fleurs de berberis ! lors de la prochaine floraison observez le mouvement des étamines l'orsqu'un insecte se pose sur la fleur! elles se déclanchent au
moindre contacte comme si elles étaient animées par un ressort , pour se plaquer sur le pistile. C'est une caractéristique de cette espèce végétale!


NB: il n'y a pas besoin d'attendre l'insecte , vous pouvez provoquer cette réaction avec une petite pointe de crayon!  "par temps sec de préférence"


bonne attente !

sirius 25/09/2013 08:06



Intéressant! Malheureusement, il me faudra être patient et attendre fin Mai pour me livrer à cette curieuse expérience! Merci pour cette information, et votre passage sur mon blog!



stan 15/09/2013 17:21


très sympa !

sirius 16/09/2013 08:06



Il y a dans nos bois et haies nombre de petits fruits dont on peut se régaler. Les Mûres bien sûr, dont j'i ait de la gelée il y a 3 jours, mais aussi l'Epine-Vinette, les Cynorrhodons (en
Janvier, après les gelées), les Pommes sauvages, etc... Malheureusement, toutes ces plantes sont en général épineuses, et leur dégustation se mérite!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche