Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 09:28

1-St-Satur-hotel-dieu.JPG

Si les édifices médiévaux religieux ou castraux nous sont heureusement parvenus nombreux, on ne peut pas en dire autant des bâtiments civils de cette lointaine époque. Saint-Satur a la chance de posséder deux reliques d’avant la Guerre de Cent Ans. Par ici les malades…

 

2-St-Satur-hotel-dieu.JPG

Il faut avoir un œil averti pour deviner qu’ici se dresse un bâtiment pouvant remonter au 12ème siècle. Ouvertures murées, portes et fenêtres nouvellement percées, appuis de fenêtres en béton fleurant bon le milieu du 20ème siècle, presque tout a été tenté pour défigurer cet hôpital qui a résisté aux vicissitudes de la Guerre de Cent Ans et à celles de religion.

 

3 St-Satur hôtel-dieu croquis BdK

Voici comment Buhot de Kersers présentait le pignon Ouest de l’hôtel-dieu à l’extrême fin du 19ème siècle dans sa Statistique  Historique et Monumentale du département.

 

4-St-Satur-hotel-dieu.JPG

La fenêtre géminée a probablement cédé à une ouverture en plein cintre, à moins que le volet ne cache un trésor. De la moulure soulignant le premier étage, ne reste qu’un mince vestige à l’extrême gauche de la façade. Au rez-de-chaussée se devine le « fantôme » d’une porte (visible sur l’image précédente, elle-même aménagée bien après la construction du bâtiment alors que, plus à gauche, se dessine une ouverture en arc surbaissé faisant penser aux échoppes médiévales…

 

5-St-Satur-hotel-dieu-croquis-ancien.jpg

Voici un dessin plus ancien réalisé par un abbé. Le style de ce bâtiment rappelle un peu les vestiges du château des Aubelles, à Ménétréol, lui aussi médiéval.

 

6-St-Satur-hotel-dieu.JPG

S’il est impossible au passant de voir le pignon Est de l’hôtel-dieu de St-Satur, il peut cependant apercevoir, depuis la rue Basse des Moulins, cette étrange cheminée de pierre composée de quatre conduits ronds juxtaposés. En arrière-plan, l’Abbatiale, dont la toiture a été tout récemment refaite.

 

7-St-Satur-hotel-dieu.JPG

A l’époque, le meilleur remède, vu les compétences plus que sommaires des médecins, était plus que jamais de ne pas tomber malade. Dans les hôtels-dieu ou les hospices, on n’avait que faire de la contagion et les malades étaient alignés dans d’immenses salles ; la principale préoccupation du « personnel soignant » était que les âmes de ces malheureux prennent le bon chemin. Pour ceux qui s’en sortaient, arrivés au bout de la rue, ils avaient le choix entre deux directions…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Elodie 21/06/2014 21:29


En passant dans cette rue, je n'aurai jamais imaginé la première utilisation de cette bâtisse.


 

sirius 22/06/2014 08:06



Si cela peut vous rassurer, ça fait 30 ans que je scrute de mon oeil "averti" tous les édifices que je côtoie, et cet ancien hôpital m'avait échappé. C'est en relisant l'ouvrage de Fernand
Foucher que je me suis décidé à le chercher. Il subsiste à St-Satur de nombreux édifices pluricentenaires, mais leurs façades dénaturées, surtout à cette abominable prériode des années 1950-70 où
tout prétexte était bon pour cacher la pierre, les font passer inaperçus. Prenez un jour la rue Hilaire Amagat (au coin de l'Office de Tourisme) d'un bout à l'autre, et levez bien les yeux...



Thaddée 18/06/2014 18:38


Tu as l'air calé en architecture. Des maisons du 12ème siècle, ça fait rêver. C'est rare en effet. Il fallait qu'elles soient sacrément costauds pour résister aux siècles passant et aux guerres
successives. Dommage qu'elles n'aient pas été "réhabilitées" dans l'esprit de l'époque. Mais bon : elles sont encore debout, c'est déjà pas mal.

sirius 19/06/2014 09:18



Calé, non; passionné, oui! Très peu de bâtiments civils (c'est-à-dire pas religieux) antérieurs au 15ème siècle nous sont parvenus, ou alors très défigurés, comme c'est hélas le cas de cet ancien
hôpital.



Christian lemenuisiart 17/06/2014 19:54


Une très belle idée d'article


A bientôt

sirius 18/06/2014 08:08



Oui, mais il faisait à l'époque encore moins bon d'être malade qu'aujourd'hui!



anatolem 17/06/2014 19:41


A St Satur, j'ai cru lire qu'il était possible de faire une petite randonnée en direction de Ménétréol en passant par les 3 viaducs qui font me semble-t-il parti du patrimoine.


Quand tu penses que cela fait un peu plus de 20 ans que j'habite rue des folies, je ne sais pas comment cela va finir


A pluche.

sirius 18/06/2014 08:08



Tout-à-fait. Le seul point un peu délicat est le contournement de la discothèque "Le Feeling", et il faut savoir où passer! En fait, depuis le viaduc de St-Satur, tu dois marcher sur la route
jusqu'à l'ancienne crêperie; avant la maison, tu prends à gauche un chemin de vigne, et tu finiras pas rejoindre l'ancienne ligne peu avant le viaduc de l'Etang. Après, c'est tout droit. Tu as
une vue superbe sur le village de Ménétréol, que tu découvriras d'un autre angle (celui des corbeaux)... Bonne balade!



Stan 17/06/2014 10:31


Ce serait chouette de lui rendre ses atouts d'époque ....


On le devine bien avec le dessin transmis

sirius 17/06/2014 19:03



Là, c'est à son propriétaire d'en décider, et encore faudrait-il que les éléments d'époques n'aient pas été "rabotés" lors de la dernière réfection de la façade, ce que je crains hélas...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche