Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 08:56

1-Tour-Goguin-2011-05-22--3-.JPG

Anciennement Tour de Cuffy, la Tour Goguin tient son nom actuel de son propriétaire qui l’avait vendue en 1906. Datant du XIIème Siècle, époque de construction de l’enceinte fortifiée de Nevers, elle fut réaménagée au XVème, puis plus tard transformée en moulin à vent.  Elle est classée depuis 1945.

 

2-Nevers-Tour-Goguin-1910.jpg

 

 

 

Sur cette ancienne vue prise depuis le pont sur la Loire, on distingue des bâtiments accolés à la Tour, qui ont depuis été rasés. On voit aussi, amarré à la berge, des bateaux-lavoirs. A noter que l’accès à la tour se fait par la rue… du Singe !

 

 


 

3-Nevers-2011-05-22--1-.JPG

L’ancienne « Route Royale de Paris à Lyon par le Bourbonnais » traverse la Loire au moyen de ce magnifique pont en grès rose. Le fait que le fleuve ait gardé son aspect sauvage et naturel ajoute indéniablement une touche agréable à la situation de Nevers. Et tant pis pour ceux et celles qui déplorent qu’on n’ait pas « aménagé » la Loire comme on l’a fait avec le Rhône, qui n’est aujourd’hui qu’un égout à ciel ouvert bordé d’usines polluantes…

 4 Nevers 2011-05-22 (2)

Le quartier du « Singe » a commencé à être restauré. Le piquage de l’enduit de cette maison apparemment bien ordinaire a laissé apparaître ces ouvertures à arcades. Peut-être un ancien marché couvert, dit-on. Gageons que ces éléments architecturaux soient mis en valeur !

 

5-Nevers-2011-05-22--3-.JPG

 

 

 

 

 

Comme toutes les villes anciennes, Nevers possèdent de nombreuses ruelles étroites, qui devaient être aux époques médiévales de vrais coupe-gorges…

 

 

 

 

 

 

 

 

6-cygne---petits-Nevers-2011-05-22--2-.JPG

 

 

 

 

Terminons avec l’image paisible de ce cygne avec ses petits (comment les appelle-t-on ?), sur le plan d’eau de Niffonds, tout près de Nevers. Quatre sont blancs, et un gris…

 

 

 

 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans villages
commenter cet article

commentaires

Patrick 28/05/2011 20:32



C'est une ville que je ne connais pas encore et qui gagnerait à être visitée!


Merci pour cet article.


Bon WE.



sirius 29/05/2011 08:14



Il faut venir!



Candy75 27/05/2011 14:58



Que les bords de la Loire de cette paisible ville restent donc en l'état. Tu as bien raison pour le Rhône qui doit charrier des eaux plus ou moins polluées résultat de toutes les industries
pétrochimiques construites près de Lyon. Quand on longe Feyzin l'odeur de souffre est épouvantable. Pour la petite ruelle, je n'oserais pas m'y attarder la nuit tombée même accompagnée. La maman
cygne veille sur sa couvée d'un oeil attentif. L'instinct maternel sans doute, plus éveloppé chez les animaux que chez certains humains.



sirius 29/05/2011 08:13



Je connais Feyzin et sa région, qui ressemble à une gigantesque poubelle! Franchement, je ne me risquerais pas à toucher un des cygneaux, car les cygnes ont, comme leurs cousines les oies, la
réputation de pincer très fort!



anatolem 25/05/2011 20:36



Les petits du cygne sont appelés cygneaux.


Nevers est une ville que j'aime bien, l'architecture est assez remarquable et ses petits coupe-gorges peuvent être encore d'actualité durant la nuit.


cordialement.



sirius 26/05/2011 08:15



Il ne me viendrait pas à l'idée de traîner dans ces ruelles la nuits tombée! J'aime bien Nevers qui n'a pas grand-chose à envier à Bourges côté architecture. Chaque fois que j'y vais, je fais des
découvertes! Merci pour les cygneaux; j'hésitais entre cygnons, cygnetons ou cygneteaux...



malobosco 25/05/2011 11:49



Curieuse cette tour. On dirait qu'elle est composée de deux parties : un 1er volume cylindrique plus important qui s'élève jusqu'à mi-hauteur, puis un second mais de diamètre moindre qui compose
la partie haute. (enfin, c'est ce que je crois voir d'après la photo...) On distingue également une adjonction sur son flanc gauche : tourelle d'escalier ? A la Charité sur Loire, il y a aussi la
"Tour de Cuffy", construction de plan carré sur ce qui reste de l'enceinte médiévale.


"Rue du singe", "quartier du singe" : est-ce qu'il y avait autrefois un montreur d'animaux à cet endroit, ou qu'il s'agit d'une altération de terme ?


Effectivement, une fois la nuit tombée, ceux qui avaient à sortir dans ces ruelles se devaient d'être dûment escortés par des valets armés et munis de lanternes pour éviter dêtre assassinés par
les coupe-jarrets et autres malandrins. "Viens faire un tour dans la ruelle, j'te montrerai mon opinel" chantait Renaud en 1977.


Souhaitons que la Loire soit toujours préservée de tous "travaux d'aménagement" !


 


 



sirius 26/05/2011 08:12



L'adjonction est bien une tourelle d'escalier. Je me demande si la tour n'a pas été reconstruite moins grosse après arasement de la partie supérieure d'origine. Le nom de "rue du Singe" viendrait
d'une statue qui était dans une niche creusée dans le mur d'une maison de la rue. Cette rue fut connue pour les services qu'y proposaient certaines dames à une époque...



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche