Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:42

arbre-isole.JPG

 

Isolé au milieu d'un champ de plusieurs dizaines d'hectares, battu par les vents venus des quatre points cardinaux, il est toujours là. Cet érable champêtre maintes fois ressuscité s'accroche à la vie, probablement unique témoin survivant de l'époque où une haie séparait ce champ en deux. Je me demande ce qui a poussé le cultivateur du champ à l'épargner, mais en tous cas, merci à lui...

 

D 110, entre la Charité et Chaulgnes.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

fragments de rue 31/08/2010 21:17



il est émouvant ton arbre.


dans le même coin, un jour par hasard j'ai trouvé un chêne plusieurs fois centenaire... le connais-tu? j'ai voulu plusieurs fois le retrouver mais n'y suis pas parvenue...


bonne rentrée?



sirius 01/09/2010 07:51



To chêne était peut-être en forêt des Bertranges? Il y a aussi des trucs que je serais bien incapable de retrouver maintenant; mémoire, quand tu nous lâches...



Le chercheur de vos empreintes 28/08/2010 18:01



Notre terre possède de petites énigmes engendré par l'homme et qui continuent seules leur route.


Cet arbre unique et vieux en est le symbole. Il tente de survivre et sans rien demander se laisse photographier et immortaliser et pourtant il se dit : "Pourquoi moi, il y en a tant de plus beau
à coté" .



sirius 29/08/2010 08:30



Il est en effet bien seul à continuer son bout de route! Ce qui m'interpelle, c'est pourquoi le cultivateur du champ n'a-t-il pas arraché sa souche depuis longtemps, au lieu de le contourner? Une
légende ou une histoire lui est-elle attachée?



Candy75 28/08/2010 10:19



C'est vrai qu'il est bien isolé ce pauvre arbre. Mais comme tu le dis, il s'accroche malgré les années et les conditions météo. Par contre, pas beaucoup d'ombre pour se protéger du soleil. En
Auvergne, il y en a beaucoup, notamment des pruniers et des poiriers tous aussi chétifs les uns que les autres mais qui donnent de très bons fruits. Une fois épluchés et nettoyés des quelques
asticots, les fruits sont succulents et là au moins, on est certain de manger du naturel. Pas l'ombre de pesticide ni d'engrais.



sirius 28/08/2010 11:47



Les fruits de l'érable champêtre sont un peu coriaces et, même épluchés, je pense qu'il faut avoir un bec pour d'en délecter... Peu d'asticots en feraient un mets de choix!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche