Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 08:29

Après Morlaix et Nevers, c’était la France entière qui avait été choisie comme théâtre de manifestation par les agriculteurs en colère. Certes j’adhère à certaines des raisons de leur courroux, et ce même s’ils sont membres de cet incontournable syndicat à l’idéologie d’un autre temps et aux méthodes hélas souvent très contestables. Etre étouffé par la paperasserie ou voir les rayons des magasins garnis de produits en provenances de pays à main d’œuvre à bas coût dont les agriculteurs ne sont pas obligés de respecter les mêmes normes sanitaires et environnementales a certes de quoi exaspérer.

 

Sur ce diaporama de la manifestation de Bourges, j’ai reconnu quelques « bobines » familières ; des personnes certes tout-à-fait respectables que je connais depuis longtemps, loin d’être des voyous. Par contre, elles ne passent pas pour vivre dans la précarité, étant loin des cas désespérés qu’on nous sert régulièrement à la TV, et  n’aimeraient probablement pas que quiconque se permette de salir leur cour comme elles l’ont fait avec le centre-ville de Bourges ! Au moins n’y a-t-il pas eu de destructions, preuve du bon sens inné du Berrichon.

 

Ces gens, qui se considèrent à tort comme les mal-aimés de notre société, oublient que, contrairement aux industriels  et artisans, ils ne sont pas obligés de vendre leur production au prix du marché car ils touchent des primes (certes en  baisse constante) et subventions de la PAC, alors que les autres ferment boutique dans le silence, sans manifester…

 

Et quand on dit que les salariés de la Chambre d’Agriculture ont manifesté aux côté des agriculteurs, ce dut être dans la bonne humeur, car les présidents de ladite chambre sont tous des responsables de la FNSEA, qui noyaute ainsi tous les rouages de cette profession !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

anatolem 07/11/2014 16:07


J'ai reconnu un agriculteur qui est un ronchonneur mais qui joue en bourse avec son blé.


A pluche.

sirius 08/11/2014 08:06



Peut-être le même que celui que j'ai reconnu et qui avoue sans complexes faire la moitié de ses revenus en jouant le blé de ses collègues en
bourse... N'importe qui peut le faire, et ça s'appelle la spéculation!



Christian lemenuisiart 06/11/2014 19:53


Je confirme certains se sont fait prendre

sirius 07/11/2014 08:15



Je ne les plains pas!



Christian lemenuisiart 06/11/2014 19:13


En tout cas ici je connais des agriculteurs qui achètent en espagne car en France plein de produits sont interdits à la vente . Alors dangeureux ou pas mais je ne comprends pas qu'en Europe il y
a du bon en espagne et du poison en France pour un même produit

sirius 06/11/2014 19:40



Si tu as l'occasion de regarder un documentaire sur les maraîchers espagnols, ne le rate pas! Tu verras comment ils traitent leurs ouvrier, et aussi comment ils utilisent des produits interdits
en principe même chez eux; ça fait peur! Alors là, oui, je comprends que les agriculteurs français s'en prennent aux produits espagnols. Par contre, s'ils vont s'approvisionner en Espagne en
produits chimiques interdits, et se font pincer, ça peut leur coûter cher!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche