Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:26

Voici ce qu’on peut lire dans les Cahiers de Science et Vie n° 120 (Décembre 2010) :

 

« Le travail se met au rythme de la nature et de la religion. Vers l’An Mille, on avoisine les 190 jours fériés par an. Les journées de labeur sont plus courtes en hiver qu’en été. La raison en est simple : dans le but d’éviter les incendies, la loi interdit l’éclairage à la bougie.

 

boutiques-Donzy.JPG

Maisons moyenâgeuses à Donzy (Nièvre). Des étages en pans de bois étaient élevés sur un rez-de-chaussée en pierre, où se trouvaient les boutiques des commerçants et artisans.

 

Au XIIIème siècle, on conserve le même pragmatisme : il est inutile de surmener l’artisan qui, fatigué, risquerait d’altérer la qualité de son ouvrage. On préfère commencer la journée de travail avec le jour ou dans l’heure qui suit pour l’achever, au plus tard, à la tombée de la nuit.

 

Echoppe-Mennetou-sur-Cher.JPG

 

 

 

 

 

Vieille échoppe à Mennetou sur Cher (Loir et Cher).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon les corporations, les ouvriers peuvent même arrêter à complies (19h) ou aux vêpres (16h). Le dimanche, le travail est interdit sous peine d’amende. On chôme également pendant les 27 journées de fêtes religieuses ainsi que pendant la journée des Saints-Patrons de la confrérie, de la paroisse, du maître et de sa femme. Les samedis et veilles de fêtes, la journée s’achève plus tôt. Certains experts estiment ainsi que l’ouvrier du Moyen-Age était un peu mieux loti que celui… du XIXème siècle ! » Texte de Margot Lenoir.

 

echoppes-La-Charite.JPG

La ville de La Charité sur Loire compte encore nombre de ces anciennes échoppes dont certaines, comme celle-ci, peuvent même dater d'avant le XVème siècle.

 

Alors, le Moyen-Age, une époque bénie ? Peut-être pas, mais voilà qui tord le cou à bien des idées reçues sur cette période où la devise « travailler plus pour gagner plus » (et dépenser plus) n’avait pas encore été élevée au rang de dogme de la société.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

malobosco 02/06/2011 19:53



On croit rêver lorsqu'on voit la cadence de fou qui est imposée aux salariés aujourd'hui... (époque de progrès)... mais lequel ?


Parfois, on voudrait pouvoir allier notre confort avec l'état d'esprit de nos aïeux qui "prenaient le temps de vivre". Il est permis de rêver.


En tout cas, je bondis souvent lorsque j'entends la réflexion : "on se croirait revenu au Moyen-Age" !!! Nous aurions certainement quelques leçon à en tirer...



sirius 03/06/2011 08:25



Je pense que c'est le matérialisme, et l'envie de toujours posséder plus qui nous a conduits à cet esclavage des temps modernes que nous vivons aujourd'hui. Travail posté en 3x8, cadences
infernales, travail le dimanche, etc... Tout cela a commencé avec la Révolution Industrielle en Angleterre vers 1750.



anatolem 02/06/2011 14:39



190 jours fériés, et interdit de travailler le dimanche. j'en redemande.


A pluche.



sirius 03/06/2011 08:22



Je sens que tu ne dois pas être le seul! Par contre, côté conditions de travail, je pense qu'ils ne devaient pas avoir le droit de grève, et que leur protection sociale ne devait pas être des
plus performantes...



christian lemenuisiart 31/05/2011 12:51



C'est magnifique , une belle trouvaille , moi j'adore 


A bientôt 



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche