Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 09:36

Lagarde.jpg

 

Notre ex-Ministre des Finances Christine Lagarde, fraîchement promue à la tête du FMI en remplacement de DSK, a déjà une affaire qui lui colle aux baskets. On lui reproche d’avoir confié l’arbitrage final de l’affaire Tapie / Crédit Lyonnais à un « tribunal privé » en 2008, et déconseillé à qui que ce soit d'en contester le résultat.

 

Mais, au fait, quel est exactement ce préjudice moral subi par ce pauvre Tapie, et dont la réparation a été évaluée à 45 millions d’Euros ?

 


 

Tapie.jpg

 

 

 

En 1990, Tapie rachète Adidas, alors en mauvaise posture, pour 1,6 milliard de Francs (244 millions d’Euros), somme réunie par un prêt auprès de plusieurs banques dont le Crédit Lyonnais (devenu depuis LCL). Après une restructuration musclée, dont de nombreuses délocalisations, Adidas renoue rapidement avec les profits.

 

 

 


LCL

Le 15 février 1993, pour la somme de 2,085 milliards de francs (315,5 millions d'euros), l'entreprise est revendue par l'intermédiaire du Crédit Lyonnais à un groupe d'investisseurs. La suite de l’histoire permettra de découvrir que le Crédit Lyonnais a usé de montages aussi compliqués qu’étranges pour dissimuler à Tapie qu’il aurait pu vendre son affaire 4,6 milliards de Francs, le privant donc d’une conséquente plus-value.

 

 

Tapie-2.jpg

 

Le fond de cette histoire compliquée est que Tapie a bien été floué par le Crédit Lyonnais et divers associés lorsqu’il a revendu Adidas. Une plus-value se chiffrant en centaines de milliers d’Euros lui a échappé. Ses adversaires useront effectivement des méthodes les plus viles dans les procès qui s’enchaîneront durant 14 ans, et qui se concluront par le fameux arbitrage et l’allocation d’une somme de 45 millions d’Euros au titre du « préjudice moral », en plus d’une indemnisation pour le manque à gagner.

 

Cette somme sera réglée par le CDR (consortium de réalisation), structure destinée à liquider les actifs douteux du Crédit lyonnais, et dont le financement est assuré par l'EPFR (établissement public de financement et de restructuration), alimenté par les crédits budgétaires de l'État, donc par le contribuable. En fait, nous, simples citoyens.

 

Petite précision, le séjour en prison de Tapie se situe dans la triste affaire V-A/O-M, et n’a rien à voir avec Adidas et les 45 millions de « préjudice moral ».

 

Dils.jpg

 

 

 

 

Patrick Dils, lui, a fait 15 ans de prison pour un meurtre qu’il n’avait pas commis. Il a touché 1 million d’euros pour réparer son préjudice moral, celui d’une vie brisée dès l’âge de 16 ans par une erreur judiciare.

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

malobosco 11/08/2011 11:53



"selon que vous serez puissant ou misérable..."



sirius 12/08/2011 08:53



Eh oui, cette maxime n'est pas prête à s'éteindre!



Christian Lemenuisiart 10/08/2011 18:33



Ton récit est celui de la presse et la presse n'est pas toujours la meilleur car de nombreux journaliste confondent entre un roman et la vérité pure ! Le dessus du dossier , des coup bas et
autres n'ont pas forcement connus de tous .


Alors attendons !


A bientôt



sirius 12/08/2011 08:50



A moins d'être un proche des personnes en question, la presse rste la seule source d'information. Dans le cas de Bernard Tapie, la justice a parlé, et dans plusieurs affaires malpropres dans
lesquelles il a trempé, telle que l'affaire OM / VA. La passion du sport ne justifie pas son comportement et, quand je vois des gens simples soutenir ce voyou, ça m'exaspère! Bon week-end à toi!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche