Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 19:23

Rebuté par l’augmentation continuelle du gaz en citerne, et lassé des défaillances du service de livraison du distributeur régional Butagaz, visiblement incapable d'honorer ses engagements, j’ai décidé d’équiper ma maison d’un poêle à bois moderne. Un ami chauffagiste professionnel me dit que son installation par le fournisseur me donne droit à un crédit d’impôt de 38%.

 

poele-a-bois.jpg

 

Je me décide pour un modèle à 1360,35€ HT, et demande un devis d’installation, puisque cette dernière est indispensable pour prétendre au crédit d’impôt. Et là, surprise, on me dit que le tubage inox du conduit, pourtant tout neuf de cette semaine, est indispensable. J’ai donc le choix entre deux options.

 

Option 1 : poêle enlevé par le client et installé par lui-même : 1626,98€ + environ 50€ de tuyaux divers. Pas de crédit d’impôt. Disons donc 1700€.

 

Option 2 (sensée vous faire bénéficier d’une réduction) : 3116,12€ - 516,66€ (crédit d’impôt calculé sur le prix HT du seul poêle) = 2599,46€

 

Les comptes sont vites faits : la soit-disant économie vous coûte en fait autour de 900€ ! Moi, j’appelle ça un « attrape-nigaud » !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Bernardo 02/02/2011 13:18



Le système du crédit d'impôt permet aussi à certains fournisseurs peu scrupuleux de gonfler leur devis de travaux. Ainsi l'Etat "engraisse" (avec vos impôts) les artisans escrocs.



sirius 02/02/2011 13:57



Cela ne m'étonne pas! D'où l'utilité des lobbies professionnels qui "travaillent" les députés français et européens... La démocratie!



BRUNO 31/01/2011 19:47



je viens de lire ta réponse, ben, c pas tout a fait vrai...., en tout cas, tout en respectant le code des impôts, et, en l'utilisant, on peut tout a fait légalement faire autrement,  il est
toujours bon de multiplier les sources d"info, notamment en matière fiscal, a bon sang, ce que j"aime les niches..., c'est vrai, on bosse comme des chiens, mais, en France, on a le record des
niches, ils suffit juste de trouver la chienne !!!!, bon, c  vrai, celle la elle est limite....,by.


nota; si tu le juge utile, tu peux, ne pas publier mes commentaires, ils sont a ta discrétion.



sirius 01/02/2011 09:21



Comme tu le dis, j'ai le choix de publier les commentaires ou pas. Depuis le début de mon blog, il ne m'est jamais arrivé de censurer quoi que ce soit; la sélection se fait naturellement. Par
exemple, je n'ai jamais rien reçu émanant de chez Skyblog/Skyrock; ils savent que ce n'est pas la peine. Parfois, les commentaires étant d'ordre "privé", je réponds directement par mail; comme ce
fut le cas pour les coings et les iris (tous partis). Bonne journée à toi!



BRUNO 28/01/2011 19:46



salut, j"ai lu précédemment que tu souffrait d"un, "manque" de commentaires, en voici donc un, non, pas attrape nigaud, seulement, il faut dissocier, le crédit fiscal, de l'offre
commerciale....cette dernière a pour but de vendre, alors que le crédit d'impôt est censé, privilégié des filières ou, comportements...en l'occurrence, dans ton cas, une simple mention de tes
investissements dans la rubrique "achat d'un poêle a bois" sur ta déclaration fiscale aurait suffit a t'ouvrir le droit associer a cette "niche" , a savoir, 50 pour cent de ton investissement
brut, sur le matériel,  la pose, ou main d"oeuvre relevant d'une  autre "niche", il convient de dissocier les coûts....et patati, et, patata, mais sinon, ça marche, les niches, c juste
un peu tordu....by.



sirius 29/01/2011 08:57



Petite précision tout de même: le crédit d'impôt est de 38% de la valeur HT du poêle seul, et à condition que celui-ci soit posé par un professionnel. Le client devra également faire reprendre un
vieux poêle, sinon, le crédit ne sera que de 22%. Le professionnel n'ayant le droit que d'effectuer des installations parfaitement aux normes, c'est pour cela qu'il doit tuber la cheminée. Les
accessoires (tubes, etc...) et la main d'oeuvre ne sont pas pris en comptes dans le calcul.


Il en est de même pour toutes les aides à la construction ou à la rénovation. Si tu es un tantinet bricoleur, mieux vaut les oublier et faire le travail toi-même; ça te reviendra moins cher.


 



christian lemenuisiart 28/01/2011 18:46



Tu fais une erreur car la TVA rapporte plus que l'impôt ! Taxe , taxe et taxe http://www.dailymotion.com/video/x17upv_les-inconnus-raptout_music!!!!


A bientôt  



sirius 28/01/2011 18:57



Non, ça je le savais d'avance! Et la raison esn est toute simple: les riches, les vrais, passent au travers des mailles de l'impôt sur le revenu grâce à toutes sortes d'exonérations. Troque ton
Berlingo contre un Picasso (en toile, pas en tôle...), et tu verras...



christian lemenuisiart 28/01/2011 12:58



Mais tu as vu où que l'état ferai des cadeaux aux con-tribuables . Si tu veux faire des économies passe par ton cercle d'amis .


A bientôt  



sirius 28/01/2011 18:25



Que l'état prenne du fric au contribualble, c'est inévitable et indispensable, et ça s'appelle l'impôt. Qu'il utilise des moyens qussi mesquins pour le berner, ça non!



Candy75 28/01/2011 10:27



Tu t'es lancé dans des calculs qui, à la fin du compte, nous démontrent qu'on se fait avoir sur toute la ligne, et en beauté. L'été dernier, nous avons changé nos fenêtres qui laissaient passer
de l'air frais et même avec le chauffage nous supportions une petite laine. Nous avons donc opté pour des fenêtres avec double vitrages en espérant bien avoir la réduction d'impôts promise. Mais
j'ai bien peur qu'on se fasse piéger également. Le point positif c'est qu'avec l'hiver très froid la température de l'appartement est plus confortable mais comme c'est un chauffage collectif nous
ne profiterons pas de l'économie de fuel. 


Pour la cabrette, j'ai aussi entendu ce mot pour désigner une petite chèvre. J'ai tout de même cherché dans le dico (Larousse et Petit Robert) mais point de cabrette (ni instrument, ni petite
chèvre). Cela doit être du patois auvergnat.



sirius 28/01/2011 18:23



Il y a dans mon village une dame âgée surnommée par certains "la cabrette". Lorsque j'ai un jour demandé à une autre dame tout aussi octogénaire la signification de ce surnom, il m'a été répondu
ceci: "si tu avais eu son âge, il y a longtemps que tu y serais passé"...



fragments de rue 28/01/2011 07:40



parfois le monde administratif marche à l'envers... va comprendre...



sirius 28/01/2011 08:54



Si c'est effectivement souvent vrai, je ne pense pas que ce soit le cas ici. Vois plutôt la réponse que j'ai laissée à ton commentaire sur mon précédent article!



* 27/01/2011 22:24



Eh oui, bien venu dans le monde du dévelppement durable!


Pour moi c'était 50% à l'époque et j'ai vite compris que le prix de base était gonflé.


Les distributeurs et fabricants se partagaient le bonus et le client payait plein pôt!


Quand vous demandez une remise, on vous dit : "mais vous avez le crédit d'impôt" (financé par notre argent public)


En gros c'est une niche très juteuse ou les vendeurs de produit miracle sont nombreux!


En résumé méfiez vous et faites vos comptes!



sirius 28/01/2011 08:49



Pour moi, les comptes sont faits; je monterai mon poêle moi-même, sans "crédit d'impôt". Ces soi-disants avantages sont en fait le résutat de manoeuvres de certains lobbies professionnels qui
parviennent à faire légiférer en leur faveur.



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche