Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 19:32

centrale-solaire.jpg

 

 

 

La commune d’Argent sur Sauldre devrait bientôt voir l’implantation d’une centrale photovoltaïque. Couvrant la bagatelle de 23,3 hectares, elle aura une puissance de 8,85 Mégawatts (MW), et produira 8.200 MWh par an.

 

 

 


 

eolienne.JPG

 

 

 

Le projet de parc éolien de Jalognes, quant à lui, prévoit l’érection de 5 éoliennes de 120 mètres de haut et 2 MW chacune. En supposant un facteur de charge de 22% (moyenne nationale), cela donne une production annuelle de 19.000 MWh (3.800 MWh par éolienne).

 

 


 

Belleville

 

 

La centrale nucléaire de Belleville, raccordée au réseau EDF en 1988, a une puissance de 2 x 1310 MW. Sa production annuelle est approximativement de 16.000.000 MWh, soit environ 4% de l’électricité d’origine nucléaire en France (qui représente 75% de l’électricité produite en France).

 


 

En effectuant une simple règle de trois, on calcule aisément que, pour arriver à la production de la centrale de Belleville, il faudrait :

 

- 45.500 hectares de panneaux solaires, soit un carré de 21 kilomètres de côté ou une fois et demi la superficie du canton de Sancerre.

 

- ou 4210 éoliennes comme celles du projet de Jalognes.

 

Ou, si on préfère, le choix entre :

 

- aliéner des centaines de kilomètres carrés de terres cultivables ou de forêts pour poser des panneaux probablement manufacturés en Chine au mépris du respect de l’environnement et de la dignité des salariés qui les auront fabriqués…

 

- une centrale qui consomme de l’uranium extrait dans des pays dont la situation politique peut nous amener à une rupture d’approvisionnement (Niger), sans parler des risques d’une perte de contrôle des processus (Tchernobyl ou Fukushima), et des problèmes liés au stockage des déchets…

 

- hérisser nos campagnes de milliers d’éoliennes disgracieuses dont l’effet des rayonnements électromagnétique reste à prouver.

 

Difficile de se décider, en effet !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

daubrege jean-marie 19/08/2012 12:46


Hello, Sirius!


Une solution a été évoquée: la construction en orbite  stationnaire d'une usine photovoltaïque. Pas si SF que çà...


Le retour à la terre de notre surface planétaire serait envisageable...


Les champs de panneaux seraient exposés sans le filtre de l'atmosphère. Le cache occasionné par ces champs seraient très minimisés par l'orbite stationnaire (36000 km).


Et le transport de l'énergie sous formes de micro-ondes est une technologie d'ores-et-déjà maitrisée...


Ce serait là l'occasion de rentabiliser les énormes efforts spatiaux...


 


Cordialement,    JMarie

sirius 19/08/2012 16:53



Je n'ai jamais entendu parler de ce mode de transmission, mais ça paraît intéressant. J'ai une autre proposition: que le niveau de la mer monte de 200 mètres en une nuit. La plupart des zones
densément peuplées seraient noyées, et les besoins en énergie de notre humanitée frappée de délire considérément réduits. Au fait, à quelle altitude habites-tu? Moi, je suis à 225 mètres, et
j'aurais la plage en bas du village!



daubrege jean-marie 19/08/2012 12:34


Hello, Sirius!


C'est bien dans l'urgence que le choix du nucléaire a été fait, une grande puissance presque immédiate, et les soucis d'entretien et de remplacement relégués aux successeurs....


 


Ah, quand Dame Politique se mêle d'un jeu...   JMarie

sirius 19/08/2012 16:50



A 55 balais, et sans enfants, j'ai tendance à penser: "après moi le déluge"! J'essaye de vivre proprement et de ne rien gaspiller, sans toutefois me priver. Je me demande bien quel plaisir peut
procurer le fait de laisser allumé dans toutes les pièces inoccupées d'une maison, ou celui de laisser son camion ou son tracteur tourer au ralenti le temps du déjeuner (pour la clim...)? Il y en
a pourtant plein qui le font...



anatole 26/12/2011 20:32


Pas facile de choisir.


A pluche.

sirius 27/12/2011 08:34



Comme tu dis...



malobosco 24/12/2011 16:34


Outre les conséquences inévitables liées à l'énorme essor démographique de notre société, je pense que la plupart des mégapoles vont trop loin avec cette débauche d'éclairage qui les
caractérisent.


A quoi cela sert t-il que toi ou moi, éteignions la lumière dans les pièces que nous n'occupons pas, ne laissions pas le téléviseur en veille etc.. etc.. si d'un autre côté on illumine à tort et
à travers, sans le moindre discernement. Il y a quelque temps, mes enfants m'ont envoyé des photos prises dans une rue de New York qui m'ont écoeuré. Je me suis dit que JAMAIS je ne pourrais
vivre au milieu d'un tel débordement d'enseignes lumineuses !


Bon, tu vois que moi non plus je n'ai pas de solution miracle à proposer.


Sur ce, je te souhaite un BON NOEL et méfie toi quand même des bougies accrochées dans le sapin comme autrefois !!!!.... C'est certes plus
écolo mais... !!!

sirius 24/12/2011 18:24



Chez moi, point de sapin, point de bougies et... non, j'épargnerai à mes lecteurs les histoires de boules...



candy75 23/12/2011 14:18


Ben on n'est pas sortis de l'auberge. Très bon ton article et je me demande comment on fera pour se chauffer et s'éclairer dans les années à venir sans polluer. Ta première photo me fait penser à
un tableau de l'époque du cubisme. Tous ces panneaux alignés en rangs d'oïgnons c'est pas bien beau mais s'il faut passer par là pour avoir de l'énergie sans polluer (si ce n'est le paysage). Les
éoliennes c'est pas jojo non plus et les centrales atomiques cela me fait peur. On est mal barré........ Pour ma part je pense être une bonne citoyenne responsable : ampoules basse consommation,
double vitrage, et pas de chauffage dans ma chambre. Malgré tout, je te souhaite de très bonnes fêtes de Noël et du 1er de l'An. 

sirius 23/12/2011 14:27



Lampe à huile, moteur à crottin et ordinateur à pédales; là est peut-être l'avenir...



Jean-Baptiste Luron 23/12/2011 06:03


Merci pour ces comparaisons qui permettent de mieux comprendre l'enjeu industriel. Reste à étudier la production individuelle où chaque maison, chaque usine produirait sion énergie renouvelable.

sirius 23/12/2011 12:00



Je pense que toute tentative de maîtrise de la consommation d'énergie passera hélas par une restriction notable des libertés individuelles. Pour commencer par le logement où la seule solution
sera d'assigner à chacun un logement en fonction de la taille de sa famille et de son lieu de travail. Et encore ne faisais-je dans cet article qu'évoquer la situation française. Si les 7
milliards d'habitants de notre Terre avaient les moyens financiers de consommer autant que nous, il y a longtemps que nous aurions tous diapru, asphyxiés par nos déchets et émanations toxiques
diverses!



La Ségaline 22/12/2011 23:49


Merci pour tes savants calculs, moi qui ne suis pas forte en maths ça m'a bien éclairée sur le fait que sortir du nucléaire ça allait être coton... Ceci dit sans être une lumière je m'en doutais
un peu.

sirius 23/12/2011 11:53



La consommation effrénée des énergies fossiles est la base de l'essor démographique de notre société, amorcé au XVIIIème siècle. Maintenant que leur tarissement se profile à l'horizon, on voit
bien les atteintes à l'environnement que causerait leur remplacement par celles dites "alternatives, vertes, renouvelables,etc"...



Christian lemenuisiart 22/12/2011 20:08


Pour moi il faut les trois , sans nucléaire il faudra des tonnes de bougies


A bientôt

sirius 23/12/2011 11:47



Es-tu prêt à voir les terres environnant Montner se couvrir de panneaux solaires, et les crêtes des montagnes se hérisser d'éoliennes, comme c'est déjà le cas du côté de Fitou (celle de mon
article est aux carrières de Lansac)?



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche