Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 09:44

1-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--12-.JPG

Il y a quelques années, je vous avais présenté le moulin à huile de Pesselières, alors exploité par Guy Millérioux. Ce dernier, arrivé à l’âge de la retraite, a décidé de passer la main pour se consacrer à ses nombreuses passions, dont la culture et le greffage des arbres fruitiers, avec une préférence pour les variétés rares et savoureuses. Il a donc confié le moulin à des habitués des lieux, Joachim et Anny Seitz, que l’on voit ici en compagnie de leur salarié, Rodolphe.

 

2-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--3-.JPG

Rodolphe récupère ici la pâte obtenue après le broyage à la meule des cerneaux de noix…

 

3-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--4-.JPGEtape suivante du processus entièrement naturel de la fabrication de l’huile : la cuisson de la pâte à une température de 85° environ,  afin de faciliter l’extraction de l’huile en la fluidifiant. Joachim vérifie sa texture pour voir si elle est prête pour l'étape suivante…

 

4-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--7-.JPG

La pâte sera ensuite disposée sur cette toile, dans la presse plus que centenaire et qui fonctionne encore comme au premier jour.

 

5-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--9-.JPGAprès que l’huile aura été récupérée, la matière sèche servira à l’alimentation du bétail et des volailles. Ainsi, dans les noix, tout aura servi, depuis les coques mises dans le poêle !

 

6 Moulin Pesselières 2015-01-21 (15)Voici le poêle en question, un modèle antique fabriqué dans le Jura. Outre la bouilloire toujours prêtre pour le thé, il dispose d’un compartiment pour cuire les gâteaux !

 

7-Moulin-Pesselieres-2015-01-21--13-.JPG

Le moulin de Pesselières dispose d’une boutique où, outre les produits de la maison (huiles de noix et noisette), on peut se procurer de nombreuses friandises toutes plus tentantes les unes que les autres : huiles diverses, gâteaux, sucreries, miel, cidre, et j’en passe.

 

Alors, souhaitons longue vie au Moulin de Pesselières, où on est toujours aussi bien accueilli, avec la certitude de repartir avec des produits aussi savoureux que sains et respectueux de l’environnement !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Laurent 25/03/2015 10:52

Ma grand-mère fût une bonne cliente de ce moulin, hélas, lorsqu'elle a voulu apporter ses 35 kilos cette année, on lui a répondu qu'ils avaient trop de noix...Du coup c'est au moulin de Dun sur Auron que je l'ai amené afin qu'elle puisse avoir son huile. Je suis étonné, car à Dun, ils m'ont dit que eux, ils n'avaient jamais assez de noix, ils passent 200kg par jour en saison.

sirius 25/03/2015 12:51

Oui, je sais qu'il y a aussi un moulin à huile de noix à Dun. Je suis étonné qu'on ait refusé de travailler sa production à Pesselières, mais vu que ce sont de nouveaux gérants, ils ne sont peut-être pas encore "rodés"... Il y a aussi eu des moulins à Subligny et Montigny. Dans ce dernier, je me souviens avoir vu la machinerie encore en place il y a une dizaine d'années. Merci de votre visite, et bon appétit!

Pascal 13/02/2015 19:48


Il me semblais avoir laissé un com il y a quelques jours, mais il y a probablement eu une fausse manipulation. La technique utilisée est presque la même pour la fabrication du vin et du cidre, la
fermentation en plus. C'est bien que la jeune génération continue à perpétuer la tradition. Au moins cette huile est 100% naturelle.

sirius 13/02/2015 20:02



Oui, oui, tu avais bien laissé un commentaire, masi les mystères d'Internet font qu'il ne m'est parvenu qu'aujourd'hui! Oui, cette huile est 100% naturelle, sans aucun ajout, et entièrement faite
main. La presse est plus que centenaire, et elle utilise de l'eau comme fluide hydraulique. La roue du moulin a été récemment refaite avec du calcaire local.



Pascal 07/02/2015 21:04


C'est le même procédé qu'on utilise pour faire le vin de pays, la fermentation en plus. C'est bien que la tradition soit transmise. Bon week-end

sirius 13/02/2015 20:00



Pour le vin ou les pommes, il existe de nombreuses formes de broyeurs. Aujourd'hui, la récolte est passée dans un broyeur mécanique à engrenages, souvent fixé à l'arrière de la remmorque de
vendange. Merci de ton passage!



Christian lemenuisiart 07/02/2015 20:31


Superbe ton reportage j'aurai bien aimé y être aussi


A bientôt

sirius 13/02/2015 19:58



Rien ne t'empêche de t'arrêter si tu passes un jour dans le coin; je suis en effet sûr que l'ambiance du moulin te plaîra!



anatolem 07/02/2015 16:28


Pas facile de trouver les horaires d'ouvertures mais apparemment c'est l'après-midi du mardi au samedi 14-18h.


Merci pour cette petite visite et le petit clin d'oeil sur le poêle à trois pieds.


A pluche.

sirius 07/02/2015 19:40



Oui, c'est bien ça, mais uniquement en saison haute, c'est-à-dire approximativement de Novembre à Juin. LO'Eté, c'est uniquement le mardi et le samedi.


 


Oui, ce poêle est un petit bijou qui, de plus, est très efficace!



stan 07/02/2015 12:55


très sympa le lieu... Nous avons en Poitou à Couhé-Verac  ,un artisan qui presse les cernaux de noix, noisettes etc..

sirius 07/02/2015 19:41



Le lieu est sylpa et les produits sont bons et 100% français. Pas d'huiles "low-cost" venues de pays où on pratique l'esclavagisme, ou utilise des substances nocives!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche