Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 13:45

Il y a quelque temps, je me suis rendu dans mon supermarché bio habituel pour y acheter quelques céréales et autres pâtes complètes, comme je le fais chaque fois que je passe dans la métropole berruyère. J'étais alors accompagné d'une amie qui, n'ayant rien dans son frigo, en profita pour acheter une barquette de blancs de poulet (bios, bien sûr), et une poignée de champignons de Paris se battant en duel dans un sachet-papier. Jusque là, rien à redire.

 

poulet-bio.jpg

 

Là où ça s'est un peu gâté, c'est quand j'ai entendu la caissière lui réclamer 17 Euros (et quelques centimes) pour ses modestes emplettes. Eh oui, vous avez bien vu (Photoshop n'est pas passé par là...), le blanc de poulet bio est à 33,39€ le kilo! Moi, j'appelle ça de l'arnaque!

 

Une fois, j'avais demandé dans le même magasin s'ils avaient des savons sans huile de palme, histoire de ne pas contribuer à la déforestation. Il faut vous dire que c'est introuvable dans le commerce "classique". La dame m'a dit: "bien sûr que nous avons ça, c'est là". C'était là, et c'est resté là, car à 5€ le petit bout de savon, j'étais à deux doigts de lui dire qu'à ce prix-là, je ne me lavais plus!

 

Est-il possible d'acheter sain et "citoyen" sans se faire plumer? Il semble que cela reste à prouver!

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Jean-Baptiste Luron 22/10/2010 07:05



http://www.lebiomoinscher.com/



sirius 22/10/2010 08:17



Je connais. Le problème est que, si on raisonne ainsi en achetant bio, on se retrouve dans les mêmes critères de choix que l'acheteur de base. On voit maintenant des produits bios qui viennent
d'Amérique du Sud (c'est-à-dire sans vraie garantie), ou qui ont été payés une misère à leurs producteurs européens.


 


Acheter bio, c'est payer les produits à leur juste valeur, sans se faire arnaquer, mais aussi sans mettre sur les producteurs la même pression que mettent sur les producteurs les centrales
d'achats. C'est également favoriser les productions de proximité.


 


Pensez-vous réellement que Leclerc soit un philanthrope?



christian lemenuisiart 19/10/2010 18:51



Tu as bien raison ! mais si des personnes achètent , c'est logique que le commerce en vendent . C'est le pouvoir du porte monnaie . 


A bientôt 



sirius 20/10/2010 08:40



Le problème est que les gens comme moi, qui essayent de bouffer sain, se font tondre la laine sur le dos! La solution serait bien évidemment de produire tout ce que je bouffe, et de fabriquer mon
savon à base d'huile d'olive, mais alors là, quel boulot!


 


merci de ta visite!



Pascal du 38 18/10/2010 17:23



Bonsoir merci d'avoir visité mon blog, c'est vrai que le Mercedes est assez simple et raide en terme de confort, j'ai changé de boite, maintenant j'ai un MAN TGX, je publierais bientôt des
photos. A bientôt.



sirius 19/10/2010 08:15



Merci de ta visite; j'attends les résultats de l'essai!



O. Trotignon 17/10/2010 13:56



Superbe démonstration que les bobos (pardon: les bobios) sont la première cible de ce commerce.


Quand on se contente de faire ses légumes sans désherbant, sans engrais, juste avec du terreau et du fumier, on passe pour un primitif aux yeux de ces gens là.



sirius 17/10/2010 14:10



Ces "gens-là", je ne les côtoie que dans le magasin sus-visé. Comme vous (probablement), je mange un maximum de fruits et légumes auto-produits sans phyto-chimie. Ce qui fait rire les gens, c'est
quand je leur dis qu'en tant qu'engrais, j'enfouis des plumes de poulets (fermiers, élevés par un copain); eh bien, ça marche, et en fin de saison, elles on été totalement assimilées par les
cultures! Il faudra que je commence un jour une rubrique "jardin" sur mon blog; c'est en projet...



anatolem 16/10/2010 14:59



Oui, c'est un peu cher, mais je pense que ta boutique doit s'offrir une petite marge confortable car en regardant sur le net une boutique Bio, j'ai trouvé les deux escalopes de poulet d'auvergne
bio pour 10.65 €.


http://www.biokiti.com/escalopes-de-poulet-fermier-d-auvergne-x2-bonneterre,fr,4,5099.cfm


J'ai peur que ce genre de boutique ne deviennent des boutiques "de luxe".


Cordialement.



sirius 17/10/2010 08:27



Il faut dire que la concurrence ne fait pas encore rage dans ce secteur à Bourges, ,où il n'y a que deux boutiques. Et puis, la plupart des clients sont prêts à payer ce qu'on leur demandera du
moment que l'étiquette y est. Je généralise un peu, mais les consommateurs bio ont souvent des revenus confortables (les fameux "bobos"...).


D'autre part, la démarche des adeptes du bio n'est pas compatible avec celle des "prix bas" pratiquées par la plupart des grandes surfaces, où le seul critère de choix du consommateur est le
prix, au détriment de la qualité. Espérons qu'avec le temps, les choses évolueront.



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche