Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 10:10

1-terrier-de-Montigny-1518.JPG

Les terriers de l’Ancien Régime étaient des registres dans lesquels étaient répertoriées les terres d’une Seigneurie, qu’elles soient propriété directe du seigneur ou appartenant à des tiers, roturiers ou seigneurs extérieurs. Ces registres servaient essentiellement à établir le montant des divers impôts fonciers dûs au seigneur, et de par là ceux qu’il devait reverser à ses suzerains.

 

2 terrier de Montigny 1518

Beaucoup ont été brûlés à la Révolution, mais le fonds de la famille Bouthilier qui posséda la Seigneurie de Montigny et Vesvre depuis la fin du 17ème siècle jusqu’à son émigration à la Révoution, conservé aux Archives départementales du Cher (cotes E 326 à 539), recèle de véritables trésors, comme ce terrier dressé en 1518. C’est un « pavé » de 30 x 40 cms environ, en parfait état de conservation, relié avec couverture de cuir, et dont la lecture (ou plutôt le feuilletage…) réserve bien des surprises !

 

3-terrier-de-Montigny.JPG

En effet, chaque chapitre est orné d’une lettrine superbement travaillée où l’écrivain, visiblement pas le premier scribouillard venu, a laissé libre cours à son talent et son imagination, et probablement aussi aux sentiments qu’il nourrissait envers les contribuable ! Ici, on lit : « L’an mil cinq cens et… ». Il s’agit du préambule de ce registre (cote E 403 aux AD 18).

 

4-Terrier-Montigny.JPG

Ici, une propriété qui appartenait probablement à un couple et son fils : Jehanny, Jehan et Pierre Gremillats. A première vue, je ne saurais dire si Jehanny est un prénom masculin ou féminin…

 

4a-terrier-de-Montigny.JPG

Mais cette vue rapprochée laisse entrevoir deux profils adossés, un homme et une femme, dont le nez crochu ne présage rien de bon...

 

5-terrier-de-Montigny.JPG

Guillemin Loye est, lui, affublé d’un nez en « pied de marmite…

 

6-terrier-de-Montigny.JPG

Jean Lesdutz et sa barbichette pointent quelque chose du doigt. Evidemment, on peut se demander si ces personnages sont ressemblants, ou s’il s’agit d’une pure fantaisie du secrétaire qui a dressé ce registre.

 

7-terrier-de-Montign.JPGGuillaume Pyvet (probablement membre de la famille qui a donné son nom au lieu-dit Les Pivets, entre Veaugues et Montigny), qui montre ses crocs, n’a pas l’air commode. Nul doute que le procureur fiscal du seigneur ne devait pas en mener large lorsqu’il venait lui réclamer son dû !

 

8-terrier-de-Montigny.JPG

Une mine plus sympathique pour Pierre Gendrault et son épouse…

 

9-terrier-de-Montigny.JPG

Quant à Michel Millet (un nom encore très répandu dans le secteur), il tire la langue. Peut-être se montrait-il particulièrement arrogant avec l’agent du fisc ?

 

10-terrier-de-Montigny.JPG

Anthoine Martin, avec son menton en galoche, semble plutôt accommodant. Peut-être payait-il sans contester ce qu’on lui réclamait…

 

11-terrier-de-Montigny.JPG

Là on a clairement l’impression que notre secrétaire seigneurial ne portait pas Symon Denis dans son cœur, pour l’avoir représenté par un serpent à deux têtes !

 

12-terrier-de-Montigny.JPG

Le terme de Prudent Homme désignait un statut social ; il était situé en dessous de « Honnête Homme » et de « Honorable Homme », mais ils étaient tous des non-nobles, souvent des commerçants ou officiers civils. Cependant, ce sont des personnes qui pouvaient exercer des responsabilités, voire avoir une certaine influence ; c’est probablement pourquoi il n’a pas été caricaturé par notre secrétaire qui ne voulait pas s’attirer d’ennuis…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Thaddée 15/06/2014 09:41


Il reste celui-ci, qui témoigne superbement d'une époque révolue. Ce livre est incroyable !

sirius 15/06/2014 12:01



je compte bien le consulter à nouveau, afin d'exploiter son contenu pour mes recherches historiques



Thaddée 14/06/2014 14:42


C'est extraordinaire ce livre, un véritable pavé. Ces lettrines cachaient bien leu jeu. Pas besoin d'en écrire des pages sur les sentiments qui devaient animer leurs auteurs. En soi, une oeuvre
d'art rescapée des flammes. Magnifique !

sirius 15/06/2014 08:14



Oui! Même si je comprends parfaitement que les révolutionnaires aient voulu détrure le symbole de l'oppression que constituaient ces terriers seigneuriaux, quelle perte pour l'Histoire!



Charly 18/04/2014 20:27


Superbes lettrines, j'adore celle de Michel Millet ! Le M est magnifique en contraste avec l'expression du dessin. A bientôt et bon weekend ...

sirius 19/04/2014 08:55



Oui, la langue de Michel Millet me fait irrésistiblement penser à celle du caméléon, au moment où il va la projeter sur une victime... Lorsque leur nom n'était pas précédé d'une mention de rang
social (ex: prudent homme), ces contribualbles devaient n'être que des "manants" ne sachant ni lire, ni écrire.



Elodie 16/04/2014 22:34


De vrais trésors !

sirius 17/04/2014 14:54



Des trésors dans un état de conservation exceptionnel, et que je serai amené à consulter à nouveau, pour essayer d'en comprendre le contenu, cette
fois, et de l'exploiter...



Christian lemenuisiart 16/04/2014 21:46


Que de très belles trouvailles


A bientôt

sirius 17/04/2014 14:53



Tout-à-fait par hasard...



Christiane D 12/04/2014 09:02


Superbe article et superbes découvertes ! le nom et l'objet "terrier" d'abord puis ces lettrines trop drôles ! Tout ceci m'était inconnu... Merci de partager!

sirius 12/04/2014 19:29



Rassurez-vous, moi non plus, je n'avais jamais vu un tel travail jusqu'à il y a deux semaines! Et si ça vous fait rire, eh bien tant mieux!



anatolem 11/04/2014 19:07


C'est du bel ouvrage comme pourrait dire un certain homme politique dont je tairais le nom


Lorsque je prends la plume pour écrire à mon patron, sans que j'use de caricature il prend toujours la chose du mauvais coté ce qui m'attire souvent des ennuis.


A pluche.

sirius 12/04/2014 07:09



Alors, essaye les lettrines façon 16ème siècle; peut-être auras-tu plus de succès!



stan 11/04/2014 18:50


C'est extraordinaire cette écriture !

sirius 12/04/2014 07:10



C'est plus que de l'écriture, ça s'apparente à de l'art! La plupart des documents de cette époque sont infiniment plus rébarbatifs!



Ségaline 11/04/2014 10:56


Quand on pense que l'on nous annonce la fin de l'écriture manuscrite... Nos aïeuls étaient autrement plus créatifs que nous, il faut bien l'admettre.

sirius 11/04/2014 11:38



Je pense surtout que, même s'il vait d'indéniables dons artistiques et un solide sens de l'humour, celui qui a dressé ce registre ne devait pas avoir grand-chose d'autre à faire!



Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche