Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 13:39
A Veaugues, je l'ai déjà dit, on a la chance d'avoir un biotope assez riche: près de 40 espèces de feuillus, une dizaine d'Orchidées, mais surtout plusieurs espèces de chauves-souris, qui hivernent dans nos carrières souterraines. Un arrêté de protection de ces espèces a été pris, avec la collaboration de la municipalité de Veaugues et du Muséum d'Histoire Naturelle de Bourges, où Laurent Arthur est reconnu comme un éminent spécialiste des Chiroptères.




Les chauves-souris hibernent dans nos carrières et ne doivent pas être dérangées l'hiver, sous peine de mourir de faim. C'est pourquoi l'accès aux lieux est interdit du 15 novembre au 15 avril, sauf autorisation spéciale.








L'entrée de la carrière inférieure. On cherche en vain les panneaux censés informer le public des mesures de protection, et interdire l'accès durant la période d'hivernage des Chiroptères protégés.









L'hiver, certaines chauves-souris sont recouvertes de gouttelettes de condensation, qui les font scintiller comme des diadèmes. Ici, une Pipistrelle.





En fait, la municipalité de Veaugues avait fait placer des panneaux composés d'une feuille A4 sur laquelle était imprimé l'arrêté, punaisée sur un bout de contreplaqué, et couverte d'une simple feuille de film alimentaire... Inutile de dire que les intempéries ont vite eu raison de cette signalisation sommaire!






L'entrée de la carrière supérieure. Un ingénieux système de tubes de fer coulissants garantissait l'inaccessibilité des lieux l'hiver. Il devait être maintenu condamné à cette période. Laissé ouvert pratiquement dès le départ, la rouille a verrouillé le système en position... ouverte, le rendant inutile!












De même, deux panneaux interdisant l'accès des abords aux véhicules à moteur avaient été disposés.

Celui-ci a été démonté par des pratiquants de motocross sauvage, venant passer leur dimanche sur place en amenant leurs machines sur des remorques depuis les départements voisins.

Il n'en reste que son poteau...











A gauche, l'ancienne voie ferrée; à droite, le chemin qui la longe depuis le pont des carrières jusqu'à la maisonnette des Averdines. La commune a voulu faire des économies en ne plaçant qu'un panneau censé interdire la circulation sur ces deux voies, dont seule celle de droite est un chemin public. Le problème est que le Code de la Route veut qu'un panneau soit situé du côté droit de la voie qu'il concerne; de plus, il n'y a jamais eu de panneau à l'autre extrémité du chemin!

C'est sur les bases de cette signalisation plus que sommaire qu'il y a environ deux ans, un jeune homme, dont la moto était dûment homologuée, immatriculée, et qui roulait casqué et assuré à une allure raisonnable sans faire de bruit, a été verbalisé. Il lui a été reproché d'enfreindre la législation sur les espèces protégées... Malgré sa bonne foi (il affirmait que rien ne l'informait de cet arrêté de protection), il a dû s'acquitter d'une amende de 170€.

Par contre, les fumées nauséabondes et irritantes de la décharge illégale, située en face des carrières aux chauves-souris, à 200 mètres à vol d'oiseau et accessible par ce même chemin, ne devaient pas être toxiques pour les bébêtes, car son exploitant, dont j'ai déjà parlé, n'a jamais été inquiété...




Un Grand Rhinolophe.

Les carrières de Veaugues sont, après celles de Bourges, le second site d'hivernage de Chauves-Souris dans le département du Cher.

A ce titre, l'arrêté de protection mériterait qu'il soit respecté.
















Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

La Ségaline 23/09/2009 07:03


Je viens de découvrir un peu plus longuement votre blog et constate que vous ne vous intéressez pas uniquement aux vieilles pierres.Bravo pour votre blog qui fait la promotion de votre région et
permet aux internautes de découvrir d'autres jolis coins de campagne. J'ai apprécié votre article sur les chauve-souris d'autant plus que nous en hébergeons quelques unes dans le vide sanitaire
sous notre maison: j'ai réussi à faire renoncer mon mari qui voulait installer un grillage sur les trous d'aération percés de chaque côté de la maison afin de continuer à bénéficier de l'aide de
ces précieuses bestioles qui nous débarrassent de bons nombres d'indésirables! Ne me demandez pas de quelle espèce  il s'agit car non seulement je n'y connais rien mais en plus ces dames ne
sortant bien sûr qu'au crépuscule elles se contentent de traverser la terrasse en quête de nourriture: pas vraiement le temps de les observer, dommage..!


sirius 23/09/2009 09:00


Bonjour,

Un blog est pour moi un espace d'expression totalement libre et gratuit sur lequel on met ce qu'on a envie d'y mettre. Il est évidemment un peu le reflet de la personnalité de son auteur.

 J'ai des articles en préparation depuis longtemps, et ils ne verront le jour que lorsque j'aurai suffisamment d'informations pour les compléter.

D'autres articles sont faits à chaud : commentaire d'actualité ou de faits intéressant la vie locale. Un blog est un moyen de contourner la censure imposée par les modérateurs dans les blogs
proposés par la presse locale, et aussi de briser la loi du silence qui règne dans les petites communes, ce qui ne me vaut pas que des amitiés, d'ailleurs...

Si mon article sur les chauves-souris vous a plu, ça me fait plaisir, car elles méritent qu'on s'intéresse à elles!

bonne journée


Uline 21/09/2009 14:11

On les connaît bien ces petites bêtes qui rentrent la nuit par les fenêtres ouvertes ! quand elles tournent autour de vous à plus de trente, ça commence à être impressionnant, pas étonnant qu'elles ont fait réver !

sirius 21/09/2009 18:26


Il est vrai que, dans une grotte, lorsqu'on les entend nous frôler, c'est un peu inquiétant, mais elles sont tout à fait inoffensives, ne se prennent pas dans les cheveux et ne se nourrissent pas
de sang humain!

Il est heureusement révolu le temps des croyances obscures qui faisaient clouer les chouettes sur les portes des granges, et brûler les chats noirs (le mien est paisiblement endormi à deux mètres
de moi)...


Philippe 12/09/2009 11:07

il y a aussi à Aubigny de fortes colonies de pipistrelles et autres...La municipalité a judicieusement acheté les prairies de la Nère pour y préserver le bioptype...

sirius 18/09/2009 09:31


Intéressant! Dans quel type d'habitat nichent-elles? Il n'y a à ma connaissance pas de cavités à Aubigny, hormis la rivière souterraine.


christian 09/09/2009 21:20

C'est une très interressant article avec de superbe photos . A bientôt

Bourgeois Pascale 09/09/2009 18:07

Superbes ces chauves-souris ! Dommage que leur protection ne soit que minime.Cela mériterait des visites organisées avec un spécialiste , peut-être est-ce le cas !On parle beaucoup de protection de l'environnement, ce serait une bonne occasion, comme celle de se cultiver.  

sirius 18/09/2009 09:18


Si vous êtes intéressée par les chauves-souris, vous pouvez vous adresser au Muséum d'Histoire Naturelle de Bourges; ce sont des spécialistes en la matière. Pour visiter les lieux, vous pouvez
aussi venir sur place (carrières de l'Hospice) les 3 et 4 octobre lors des Journées Nationales de la Spéléo, pour lesquelles je mettrai un article sur le blog.


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche