Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 08:42
Une de mes intentions, sur ce blog, était de faire connaître petit à petit tous les arbres de nos bois et forêts, et en premier ceux qui peuvent finir dans notre assiette... Les sureaux sont de ceux-là. Je dis bien LES sureaux, car ils sont au nombre de trois.



Tout le monde connaît le sureau noir, qui pousse dans les jardins et les endroits frais. Ses fruits noirs mûrissent à la fin de l'été, et j'y reviendrai ultérieurement. On peut en faire confitures et sirops.











Le sureau hièble (ou yèble) ne doit pas être confondu avec le précédent, car ses fruits sont toxiques. Ses tiges dressées sont annuelles, et les feuilles en pointe. Il pousse au bord des routes.










Le troisième larron de la bande est le sureau à grappe, ou sureau rouge. C'est en principe une espèce montagnarde, qui ne pousse que sur les terrains acides. On le trouve chez nous dans les bois entre Neuilly, La Chapelotte et Le Noyer. Contrairement aux deux autres, il produit des fruits rouge vif, qui mûrissent en juillet.

Comme pour le sureau noir, on peut en faire une gelée.

Ayant trouvé sur internet plusieurs recettes, je viens d'en essayer une. C'est facile à faire, le plus ennuyeux restant l'égrappage. Pour la recette, cliquez ici.

A bientôt pour une prochaine espèce...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

daubrege jean-marie 19/08/2012 17:47


Hello, Sirius!


Sirop de sureau noir, je connais... Mais je suis bien le seul à en avoir consommé dans  mon entourage. Sa saveur pas trop sucrée (8-) ) lui fait préférer les fabrications glucosées du
commerce...


Il n'est qu'à voir la façon dont pourrissent la plupart des fruits pour juger de la désaffection du bon peuple...


Tant pis pour eux, ça en faiit plus pour ma gueule quand je m'y mets! LOL (na!)     JMfret

sirius 20/08/2012 08:23



Ce que je n'ai pas dit, c'est que mon essai de gelée de sureau à grappers (le rouge) fut un échec. Fade et écoeurant, direction la poubelle!



Olivier Trotignon 08/07/2009 21:00

On peut même faire de l'alcool de sureau noir. Le goût est surprenant mais pas désagréable. 

sirius 09/07/2009 15:38


Là, c'est plus compliqué car il faut une distillation, et cela demande du matériel. mais pourquoi pas!

Pour la gelée de sureau rouge, soit ce n'est pas terrible, soit il y a eu une mauvaise manipulation, car le résultat est très décevant. C'est un peu piquant, et sans goût.


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche