Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 08:49

Dois-je verser une larme pour Michael Jackson ? Je ne serais en tous cas pas le premier. Trois jours après l’annonce de sa mort, il fait encore l’entrée de tous les journaux radio et TV. Vendredi midi, on ne parla QUE de ça sur le journal de France2.

 

 



Michael Jackson en 2009





Le Roi est mort, vive le Roi ! MJ avait été relégué au rang de has-been depuis son procès pour pédophilie, sans qu’on sache d’ailleurs s’il était coupable ou pas. Il était sorti du PAF par la petite porte, et voilà que sa mort le propulse à nouveau sous les feux de la rampe !

 

Certes, il était techniquement génial et avait un pas de danse absolument extraordinaire, mais le personnage m’a toujours mis mal à l’aise et inspiré un dégoût mêlé de la compassion qu’on éprouve pour les gens malheureux.

 


Le voici, jeune, à gauche.


A droite, une photo récente.


La transformation est-elle vraiment réussie?




Malheureux, il devait l’être. Obsédé par son apparence, il s’était  fait entièrement remodeler le visage pour avoir l’air « blanc », au point qu’il n’avait plus l’air humain ; une sorte de « zombie ». Obsédé par la maladie, la mort et sa sécurité, il vivait entouré de médecins et de gardes du corps.

 

Comme pour Lady Diana, la suspicion d’assassinat est tout de suite évoquée, un peu comme si une star du gabarit de Michael Jackson ne pouvait pas mourir ainsi à 50 ans comme un simple anonyme peut être emporté par une cirrhose. Son hygiène de vie déplorable le destinait pourtant certainement à une fin prématurée.

 


 


Probablement pour faire parler de lui, il avait fait semblant de jeter son bébé par la fenêtre. Côté coup de pub, c'était réussi!





Un de mes meilleurs copains est parti l’an dernier à 46 ans, emporté par un cancer (il fumait beaucoup). Apprécié de tous pour sa gentillesse et sa disponibilité, il a laissé dans son entourage (famille et amis), un vide bien plus grand que celui que laisse Michael Jackson. Et pourtant, pas une ligne dans les journaux, pas un mot à la TV…

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

malobosco 08/07/2009 12:14

Bonjour Sirius,Je partage en tous points tes idées. Je suis atterré de voir à quel point notre pauvre monde manipulé par les médias a besoin de se "jeter sur le premier Jésus Christ qui passe" (chanson de F. Cabrel) . Toute cette idolâtrie m'a toujours copieusement agacé! Je crois d'ailleurs que cela devient de pire en pire.tOui, à l'heure de la mort de MJ, des milliers de braves gens ont aussi quité ce monde... dans l'anonymat le plus total. Sans doute n'étaient t-ils pas assez provocants ?

sirius 08/07/2009 16:19


Pas assez provocants, peut-être, mais surtout pas assez riches!


Gwen 30/06/2009 15:21

C'est vrai que c'est un côté un peu désespérant de l'être humain, de se mettre à regretter ce qu'il vient de perdre. Personnellement j'ai été surprise par ma propre émotion, peut-être un effet "madeleine", le chanteur de l'adolescence, encore qu'à l'époque ce n'était pas vraiment une idole. Mais je venais juste de faire découvrir Thriller à mes filles dans le cadre de leur éducation musicale... De toute façon, comme artiste, il était déjà mort.

sirius 01/07/2009 07:41


Je comprends qu'on puisse éprouver de l'émotion pour une célébrité, comme vous, mais de là à aller se faire tatouer sur le décolleté un "I love Michael Jackson", de la taille d'une main, ou de
sangloter pendant des jours devant la maison du défunt...

Pour moi, il y a là une aliénation de sa propre personne, une démarche dégradante.

Tout ce qu'on nous a montré ces derniers jours a contribué à me faire une nouvelle image de Michael Jackson. Manipulé dès son enfance par un père tyrannique dont la seule raison de vivre est une
cupidité sans limites, il a été rapidement dépassé par les évènements, et a perdu le contrôle de sa propre vie.

D'où les dérives qu'on connaît, et qui ont peu à peu conduit à le "déshumaniser" complètement, faisant de lui ce "zombi" décharné et névropathe.

Je reconnais tout de même qu'il était un danseur hors pair, et comprenne que ce côté-là de sa personne puisse fasciner.

Impression générale de gâchis tout de même.


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche